U19N : Une prestation à parfaire

L’après-midi est satisfaisante pour nos U19 Nationaux. Délocalisés au Complexe sportif Michon de Saint-Étienne, ils se sont imposés devant l’AS Porto-Vecchio, inscrivant deux buts dans chaque période. La situation s’est débloquée dans le dernier quart d’heure du premier acte, nos Verts faisant rapidement le break (ASSE 2-0 Porto-Vecchio, 39e) par Abdoulaye Bakayoko après l’ouverture du score d’Ahmed Sidibé (ASSE 1-0 Porto-Vecchio, 37e).

En seconde période, nos Stéphanois ont eu plus de mal dans le jeu, mais parvenant tout de même à tromper deux fois le gardien corse, dès l’entame (ASSE 3-0 Porto-Vecchio, 50e) par Mathys Saban puis en toute fin de rencontre, à nouveau grâce à Ahmed Sidibé (ASSE 4-0 Porto-Vecchio, 90e+1). À noter l’expulsion du portier visiteur dans les ultimes instants, pour une faute provoquée par Yanick Venus.

Pour Jean-Luc Dogon, l’entraîneur de nos U19, la prestation de l’équipe reste à parfaire : “Le point positif, c’est quand même d’inscrire 4 buts sans en encaisser. Mais nous avons eu du mal à toucher nos attaquants, à cause d’imprécisions dans la dernière passe et parfois même dans l’avant-dernière. Ça n’a pas été facile de contourner le bloc qui nous opposait. J’aurais aimé voir plus de rythme, plus de mouvement de la part de mes joueurs.

En attendant les autres résultats de la 5e journée de U19 National, nos Verts comptent autant de points que le leader.

U19 National – Groupe D

5e journée

ASSE 4-0 AS Porto-Vecchio

Mi-temps : 2-0

Buts : Sidibé (37e, 90e+1), Bakayoko (39e), Saban (50e)

ASSE : Montfort – Bakayoko, Vernet, Sow (C) – Urie (puis Venus, 55e), Gourna-Douath (puis Fatah, 60e), Sidibé, Calodat – Saban, Messili, Bonnemain. Entraîneur : Jean-Luc Dogon.

Printant a parlé à son groupe

Avant le déplacement de Ligue 1 contre Angers, Ghislain Printant va tenter d’enrayer la spirale négative de son équipe (aucune victoire depuis le premier match officiel).

Des discours pour stopper les maux ?

En effet, le technicien stéphanois a annoncé en conférence de presse : « J’ai effectivement prévu de m’adresser groupe avant de partir à Angers. Nous ne pouvons pas être pas satisfaits de ce que nous avons montré jusqu’à présent. Il faut mettre beaucoup plus d’ingrédients pour retrouver une équipe conquérante et enrayer cette spirale. C’est mon objectif. »

Ghislain Printant : « Retrouver une équipe conquérante »

Avec du recul, comment analysez-vous la défaite à Gand (3-2) en UEFA Europa League ?

Je ressens toujours beaucoup de frustration, car on avait les moyens d’obtenir un résultat positif. Mais ce qui est le plus important, à l’heure actuelle, c’est de trouver les réponses à nos maux. C’est ma responsabilité et j’y mets toute mon énergie. Il faut que l’on corrige nos erreurs pour être performants et renouer rapidement avec le succès. 

Le nombre de buts encaissés vous préoccupe-t-il ?

Les erreurs individuelles font malheureusement partie du jeu. C’est difficile de les contrôler, même quand on a pris le temps de mettre en garde les garçons. Hélas, dès que vous courez après le score, tout devient difficile. Notre projet de jeu est de récupérer les ballons haut sur le terrain, ce que nous faisons, mais nous n’avons pas encore trouvé le bon équilibre et la bonne assise défensive.

Il faut mettre beaucoup plus d'ingrédients pour retrouver une équipe conquérante et enrayer cette spirale. 

Pensez-vous changer votre approche ou votre organisation ?

Mon souci est de rendre l’ASSE plus performante et ce n’est pas qu’une question de dispositif. Il faut connaître la fraîcheur des joueurs. En ce moment, le secteur défensif est limité par certains forfaits ou par rapport à l’état de fraîcheur des uns et des autres. Il est évident que je vais adapter mon système en apportant quelques changements dès ce week-end car le plus important est ce match qui nous attend à Angers.

Justement, que pensez-vous de votre adversaire ?

Angers est une équipe très performante sur le plan athlétique. Elle met beaucoup d’intensité, c’est ce qui lui permet de rester sur un sans-faute à domicile. À nous de répondre avec nos armes. Avoir un effectif important prend tout son sens, je vais pouvoir injecter du sang frais.

Allez-vous adresser un message particulier à vos joueurs avant le déplacement ?

J’ai effectivement prévu de m’adresser groupe avant de partir à Angers. Nous ne pouvons pas être pas satisfaits de ce que nous avons montré jusqu’à présent. Il faut mettre beaucoup plus d’ingrédients pour retrouver une équipe conquérante et enrayer cette spirale. C’est mon objectif.

#SCOASSE : Un groupe stéphanois qui annonce une défense à 4 ?

#SCOASSE : Un groupe stéphanois qui annonce une défense à 4 ?

11 blessés côté stéphanois et des choix contraints. Ghislain Printant, qui n’a fait appel qu’à 5 défenseurs de métier, pourrait installer un 4-2-3-1 demain à Angers.

Le groupe convoqué par Ghislain Printant

Gardiens de but : 1.Théo VERMOT; 16.Stéphane RUFFIER; 40.Stefan BAJIC.

Défenseurs : 2.Harold MOUKOUDI; 5.Timothée KOLODZIEJCZAK; 13.Miguel TRAUCO; 24.Loïc PERRIN; 26.Mathieu DEBUCHY.

Milieux de terrain : 6.Yann M’VILA; 7.Ryad BOUDEBOUZ; 8.Mahdi CAMARA; 28.Zaydou YOUSSOUF; 29.Yohan CABAYE.

Attaquants : 10.Wahbi KHAZRI; 18.Arnaud NORDIN; 20.Denis BOUANGA; 21.Romain HAMOUMA; 27.Robert BERIC; Charles ABI.

Lire la suite ...





Printant :  » C’est ma responsabilité »

Printant :  » C’est ma responsabilité »

En conférence avant le déplacement à Angers, Ghislain Printant a fait part de son insatisfaction quant au début de saison de son équipe.

Une défaite logique contre La Gantoise ?

« Je ressens toujours beaucoup de frustration, car on avait les moyens d’obtenir un résultat positif. Mais ce qui est le plus important, à l’heure actuelle, c’est de trouver les réponses à nos maux. C’est ma responsabilité et j’y mets toute mon énergie. Il faut que l’on corrige nos erreurs pour être performants et renouer rapidement avec le succès. « 

Trop de buts encaissés, la faute à des erreurs individuelles ?

« Les erreurs individuelles font malheureusement partie du jeu. C’est difficile de les contrôler, même quand on a pris le temps de mettre en garde les garçons. Hélas, dès que vous courez après le score, tout devient difficile. Notre projet de jeu est de récupérer les ballons haut sur le terrain, ce que nous faisons, mais nous n’avons pas encore trouvé le bon équilibre et la bonne assise défensive. »

Des changements à prévoir

« Mon souci est de rendre l’ASSE plus performante et ce n’est pas qu’une question de dispositif. Il faut connaître la fraîcheur des joueurs. En ce moment, le secteur défensif est limité par certains forfaits ou par rapport à l’état de fraîcheur des uns et des autres. Il est évident que je vais adapter mon système en apportant quelques changements dès ce week-end car le plus important est ce match qui nous attend à Angers. »

Angers, danger ?

« Angers est une équipe très performante sur le plan athlétique. Elle met beaucoup d’intensité, c’est ce qui lui permet de rester sur un sans-faute à domicile. À nous de répondre avec nos armes. Avoir un effectif important prend tout son sens, je vais pouvoir injecter du sang frais. »

ASSE : Printant a la poisse, une équipe entière sur le flanc à Angers

ASSE : Printant a la poisse, une équipe entière sur le flanc à Angers

Alors que l’ASSE se retrouve avec un déplacement délicat à gérer du côté du SCO Angers, Ghislain Printant doit composer avec 11 absents.

L’AS Saint-Etienne traversant une période compliquée en Ligue 1, Ghislain Printant cherche des solutions pour redresser les Verts et éloigner les critiques sur son management. En conférence de presse, le technicien a reconnu être contraint à faire beaucoup de pédagogie avec ses hommes avant le déplacement de ce dimanche à Angers (17 heures).

Une équipe décimée en défense

Printant a également annoncé plusieurs changements afin d’insuffler un souffle nouveau à son équipe. Reste que l’ASSE se rend au Stade Raymond-Kopa privé de nombreux éléments. Comme annoncé par le club dans un communiqué, il y aura 11 absents.

Gabriel Silva et Kévin Monnet-Paquet sont toujours en phase de reprise. Franck Honorat, Jessy Moulin, William Saliba, Jean-Eudes Aholou, Sergi Palencia, Belson Alpha Sissoko et Wesley Fofana sont blessés, Lois Diony est malade et Assane Diousse, exclu avec la réserve en National 2, a été suspendu trois matches par la FFF. Cela fait quand même beaucoup…

Arnaud Carond

Kolo : « Il ne faut pas dramatiser »

Kolo : « Il ne faut pas dramatiser »

En interview avant le déplacement à Angers, Timothée Kolodziejczak n’a pas paru inquiété outre-mesure par les récentes performances de l’ASSE, qui ne compte qu’une victoire en 6 matchs officiels cette saison…

Quel état après son choc jeudi soir ?

« J’ai encore mal, je souffre. La douleur est encore présente mais je vais courir aujourd’hui pour voir si je suis en mesure de jouer. On fera le point ensuite.« 

Une défense trop perméable

« On prend trop de buts à mon goût et une accumulation d’erreurs nous mettent en difficulté. C’est peut-être un problème de concentration, mais quand on revoit les buts concédés à Gand, on se rend compte qu’il y a eu plusieurs errements sur toutes les lignes. En ce moment, dès qu’on commet une petite faute de concentration, on le paie cash. »

Ne pas dramatiser…

« On finit mieux les matches qu’on les débute c’est vrai. À Séville aussi, on commençait toujours difficilement. Prendre un but dès la première minute à Gand, ne nous a pas mis en confiance c’est sûr, mais on a encore une fois bien fini la rencontre. C’est la preuve qu’il ne s’agit pas d’un problème physique. C’est dans la tête. Sur le terrain on doit être plus combatifs et faire le dos rond avec un bloc bas quand on est moins bien. Même si ce n’est pas le début de saison qu’on espérait tous, il ne faut pas dramatiser ou perdre confiance. »

Le groupe vit bien ?

« C’est un peu dur en ce moment mais on est un groupe soudé. On a tous conscience que les résultats ne sont pas ceux qu’on souhaitait et qu’on n’est pas à notre place. Maintenant, il faut avancer et corriger les erreurs. On parle beaucoup, on se remet en question, mais le calendrier avance et on enchaîne les matches. Il faut gommer nos erreurs et ne pas regarder derrière. On doit penser à notre jeu et à être plus solides. »

Un déplacement compliqué demain

« Ce sera un gros match, ils sont très bons chez eux avec un bon pressing et un bloc haut. Ils savent qu’on a joué dans la semaine alors on s’attend à un gros premier quart d’heure. À nous d’être solide dans les 20 premières minutes et ne pas prendre de but. Ensuite, on a les qualités pour prendre la balle, se créer des occasions, et revenir avec des points.«