ASSE – EXCLU : Hamouma, Diony, ses regrets…Robert Beric se confie

ASSE – EXCLU : Hamouma, Diony, ses regrets…Robert Beric se confie

Aujourd’hui à Chicago, Robert Beric, l’ancien attaquant de l’ASSE, s’est confié à But Sainté. Extrait.

But ! : Robert, avez-vous des regrets par rapport à vos quatre ans et demi à l’ASSE ?

A lire aussi : Tous les articles sur l’ASSE

Robert Beric : Non. Enfin si, mon seul regret, c’est peut-être d’avoir passé six mois à Anderlecht, en prêt. Je n’aurais pas dû y aller. J’ai perdu mon temps là-bas. Mais bon, quand je suis revenu j’ai fait six bons mois. J’ai marqué des buts importants pour aider l’équipe à se maintenir. J’ai apporté une nouvelle énergie.

Loïs Diony a regretté de ne pas avoir eu l’occasion de jouer souvent avec vous…

Il a raison ! On n’a jamais eu notre chance tous les deux. A chaque fois qu’un nouveau coach est arrivé, il n’a jamais joué avec deux attaquants. Loïs jouait comme ça à Dijon, avec Tavares. Je pense que ça

Beric parle de ses anciens coéquipiers et estime qu’un duo avec Diony aurait pu fonctionner

Beric parle de ses anciens coéquipiers et estime qu’un duo avec Diony aurait pu fonctionner

Aujourd’hui joueur des Chicago Fire, Robert Beric s’est confié dans un entretien avec But! Saint-Etienne. L’ancien chouchou du chaudron est revenu sur son entente avec certains de ses coéquipiers stéphanois et regrette de ne pas avoir été associé à Loïs Diony.

Des liens forts qui se sont crées

« Quand j’aurais du temps je reviendrai avec grand plaisir. J’ai passé quatre ans et demi à Saint-Etienne, c’est le club où j’ai passé le plus de temps dans ma carrière. J’ai des amis là-bas : Jessy Moulin, Loïc Perrin, Romain Hamouma. Ils étaient déjà là quand je suis arrivé. Quatre ans et

ASSE (Débat) : Boudebouz peut-il être le sauveur de cette fin de saison ?

ASSE (Débat) : Boudebouz peut-il être le sauveur de cette fin de saison ?

Notre débat de la semaine concerne Ryad Boudebouz, décisif lors des deux derniers matches de l’ASSE. Laurent Hess et Alex Corboz débattent.

Pourquoi pas ?

« Il y a deux jeudis, ses déclarations remplies d’émotions avaient touché un plein cœur le peuple vert après le but qu’il a inscrit face à Rennes (2-1) à la 94e minute de la victoire de l’ASSE en demi-finale de Coupe de France. Dimanche, face à Bordeaux (1-1), l’international algérien a encore été décisif en déposant le ballon sur la tête de son ami Denis Bouanga pour l’égalisation ligérienne. Deux fois décisif en une semaine, cela fait très longtemps qu’on avait plus vu Ryad Boudebouz à pareille fête.

Il peut imiter Cabella

J’ai envie de croire en une fin de saison « à la Rémy Cabella » de sa part. Souvenez-vous il y a un an, le meneur de jeu stéphanois était très critiqué

Avec Boudebouz, le onze probable face à Bordeaux

Avec Boudebouz, le onze probable face à Bordeaux

L’AS Saint-Etienne reçoit ce dimanche les Girondins de Bordeaux (15h) dans le cadre de la 28ème journée de Ligue 1. Sur une série de six matchs sans victoire en championnat (1 nul, 6 défaites), les Verts se sont qualifiés pour la finale de la Coupe de France cette semaine. Les Verts sont privés de Cabaye pour ce match en raison d’une blessure contractée face à Rennes. Héros de la demi-finale, Boudebouz devrait débuter derrière l’attaquant, qui pourrait être Abi. Au niveau de la ligne défensive, le jeune duo Fofana-Saliba devrait enchaîner.

Les Girondins, eux, restent sur trois matchs sans victoire

ASSE (Débat) : Qui est le principal responsable du fiasco de l’ASSE en L1 cette saison ?

ASSE (Débat) : Qui est le principal responsable du fiasco de l’ASSE en L1 cette saison ?

Notre débat de la semaine concerne la saison catastrophique de l’ASSE, 16e de L1 à deux points du 18e, Nîmes. Alexandre Corboz et Laurent Hess débattent.

Jean-Louis Gasset

« Quitte à prendre le contrepied de certains supporters nostalgiques de la belle année et demie de l‘ASSE sous la coupe de l’ancien coach, je ne peux que constater que c’est l’héritage de Jean-Louis Gasset qui, aujourd’hui, plombe les Verts. Comme Didier Deschamps à Monaco ou Marseille, comme Laurent Blanc à Bordeaux, le technicien de 65 ans avait accepté le poste dans le Forez avec un objectif de résultats immédiats. Il avait donc bâti son effectif en conséquence avec des vieux briscards revanchards disposant de gros CV. A court terme, cette politique – validée par la direction et avec la bénédiction de l’ancien DG Frédéric Paquet – avait fonctionné.

Des portes de la Ligue 2, Jean-Louis Gasset était parvenu à

ASSE : Claude Puel rappelle deux bannis mais pas Ruffier

ASSE : Claude Puel rappelle deux bannis mais pas Ruffier

Claude Puel a dévoilé son groupe de l’ASSE pour le match face aux Girondins de Bordeaux dimanche. Il y a deux retours surprises.

Ce samedi, en conférence de presse à la veille de la rencontre opposant l’AS Saint-Etienne aux Girondins de Bordeaux (dimanche, 15 heures), Claude Puel s’est adonné à une franche mise au point. Le Castrais a notamment tenu à faire savoir qu’avec lui, personne n’était en marge du groupe ou condamné.

Si le message était en premier lieu à l’attention de Stéphane Ruffier, écarté depuis plus de deux semaines du groupe du fait de ses performances décevantes (et de la sortie médiatique de son agent Patrick Glanz?), il avait une lecture à plusieurs étages pour d’autres joueurs.

Aholou et Palencia relancés, en attendant Ruffier ?

En effet, joignant les actes aux paroles, Claude Puel a rappelé deux joueurs en disgrâce dans son groupe de 20 joueurs

Nordin de retour face à Bordeaux, le groupe des Verts

Nordin de retour face à Bordeaux, le groupe des Verts

Pour la réception des Girondins de Bordeaux, programmée ce dimanche après-midi (15 heures, Stade Geoffroy-Guichard) dans le cadre de la 28ème journée de Ligue 1, Claude Puel, l’entraîneur de l’AS Saint-Etienne, a fait appel à un groupe élargi de vingt-et-un joueurs. Le technicien ligérien enregistre les retours de Sergi Palencia, Jean-Eudes Aholou et Arnaud Nordin. Stéphane Ruffier est toujours laissé à l’écart, tandis que Loïc Perrin, Zaydou Youssouf et Yohan Cabaye sont blessés. Kévin Monnet-Paquet, Romain Hamouma et Wahbi Khazri sont en phase de reprise.

LE GROUPE DE L’ASSE

30. Jessy MOULIN, 40. Stefan BAJIC, Étienne GREEN – 4. William

Le groupe pour affronter Bordeaux

Le groupe pour affronter Bordeaux

Claude Puel a convoqué un groupe de 21 joueurs pour affronter Bordeaux. Palencia, Aholou et Nordin sont de retour.

Gardiens de but

30. Jessy MOULIN; 40. Stefan BAJIC; Étienne GREEN.

Défenseurs

4. William SALIBA; 5. Timothée KOLODZIEJCZAK; 13. Miguel TRAUCO; 23. Sergi PALENCIA; 26. Mathieu DEBUCHY; 27. Yvann MAÇON; 32. Wesley FOFANA. 

Milieux de terrain

6. Yann M’VILA; 7. Ryad BOUDEBOUZ; 8. Mahdi CAMARA; 25. Assane DIOUSSÉ, 17. Jean-Eudes AHOLOU.

Attaquants

9. Loïs DIONY; 14. Franck HONORAT; 18. Arnaud NORDIN; 20. Denis BOUANGA; 31. Charles ABI; Maxence RIVERA. 

WordPress: J’aime chargement… Articles similaires

Les notes du Talk de la qualification des Verts

Les notes du Talk de la qualification des Verts

L’ASSE a renoué avec la victoire au meilleur des moments hier soir lors de la demi-finale de Coupe de France face à Rennes. Pourtant menés après l’ouverture du score de Niang sur penalty, les hommes de Claude Puel ont réalisé un gros match ponctué d’un finish somptueux et se sont donc imposé 2-1. Que c’est bon de revoir son équipe à un tel niveau, les Verts décrochent le billet pour la finale au Stade de France, sept ans après la victoire en Coupe de la Ligue. Espérons que cette magnifique soirée permette au groupe d’enclencher désormais une belle série en

ASSE : les notes des Verts face au Stade Rennais

ASSE : les notes des Verts face au Stade Rennais

Hier soir, au stade Geoffroy-Guichard, l’ASSE s’est imposée face au Stade Rennais (2-1) en toute fin de rencontre, lors de la demie-finale de la Coupe de France. Voici les notes des joueurs stéphanois.

MOULIN : 5. N’a pas eu grand chose à faire, hormis d’aller chercher le ballon au fond de ses filets sur le but rennais, inscrit sur pénalty. Une ou deux hésitations sur sorties aériennes mais un impact positif sur son équipe.

Debuchy : 6. A éprouvé des difficultés face à la vitesse des attaquants du SRFC. A toutefois couvert son couloir et n’a eu de cesse d’apporter une solution devant. Pas toujours bien placé, mais irréprochable. Il a failli marquer sur la fin.

Kolo : 7,5. LA surprise de la soirée. Le latéral gauche, en marge de son joli but de la tête, a accompli un match très sérieux, impeccable dans son repli défensif