La Gantoise – ASSE (3-2) : les Verts sont « dégoûtés » et piquent une grosse colère

La Gantoise - ASSE (3-2) : les Verts sont « dégoûtés » et piquent une grosse colère

La grande première de l’ASSE cette saison en Ligue Europa s’est soldée par un échec cuisant face à La Gantoise (2-3). Plusieurs Stéphanois sont agacés. 

Le début de saison de l’ASSE tourne au vinaigre. Malgré un but superbe de Wahbi Khazri, les Verts ont concédé une première défaite en Ligur Europa en affichant un visage tristounet face à La Gantoise (2-3).

Au-delà de la sécheresse du score, les hommes de Ghislain Printant ont affiché un visage peu emballant et commis des erreurs défensives de débutants. La colère prédomine désormais. « Ce qui m’énerve, c’est qu’on se réveille toujours en deuxième mi-temps. Un match, c’est 95 minutes, peste Yann M’Vila dans Le Progrès. Nous devons rester concentrés, nous faisons des erreurs que nous devons éviter. On n’arrive pas à être réguliers là-dessus. Ça doit être dans la tête. Nous devons remettre les cerveaux à l’endroit et être plus attentifs. On se sent dégoûtés car à la fin on peut arracher le nul. »

Si Mathieu Debuchy n’est pas inquiet pour la suite de la saison, Timothée Kolodziejczak ne cache pas lui non son agacement. « C’est difficile de gagner des matches quand on prend trois buts, poursuit-il aussi en colère. On se fait cueillir à froid, après on a une bonne maîtrise. Je n’ai pas vu le deuxième but. On doit faire mieux et être plus agressifs. Les buts sont largement évitables. C’est frustrant. Ça fait même ch***, carrément ! »

Julien Pérez

[Bulletin de notes] Ambitions en carton, défense en papier mâché #GNTASSE

[Bulletin de notes] Ambitions en carton, défense en papier mâché #GNTASSE

C’était un rendez-vous que beaucoup de supporters attendaient, les verts retrouvaient l’Europa League en terre belge pour affronter le KAA Gent. 

Les verts étaient alignés dans un 5-3-2 frileux contre une équipe de La Gantoise portée par le talent de son jeune meneur de jeu David. C’est dès la première minute que la désillusion démarre, sur la première offensive belge, Yaremchuk crucifie un Perrin à la ramasse et sert David qui ne tremble pas en mettant la balle au fond des filets de Stéphane Ruffier. Les verts n’y sont plus et n’arrivent pas ne serait-ce qu’à enchaîner trois passes. Cependant, Khazri va redonner de l’espoir au peuple vert en égalisant d’une magnifique frappe aux abords de la surface adverse à la 38′ minute. Espoir de courte durée avec le doublé de David dès la 43′ minute. Retour au vestiaire pour le moins décevant sur le score de 2 à 1 en faveur des belges, le 5-3-2 proposé par Printant et l’animation que ce système propose restent affligeants surtout contre une équipe totalement prenable comme le KAA Gent.

En seconde mi-temps les joueurs reviennent avec des intentions plus prometteuses. Cependant les verts ont le plus grand mal à combiner et n’arrivent pas à se créer des occasions devant le but adverse. Les joueurs de Thorup sont en confiance et ne semblent pas se contenter de ce but d’écart. Ce sont donc les joueurs du KAA Gent qui poussent le plus et finissent par être récompensés. A la 64′ minute, Perrin met la balle au fond de ses propres filets sur un centre adverse, ce qui image parfaitement la prestation fébrile du capitaine stéphanois. Les verts n’y arrivent pas et malgré un but cadeau du gardien de La Gantoise ainsi que dix bonnes dernières minutes, les joueurs de Printant ne parviennent pas à égaliser. Score final 3-2 en faveur des coéquipiers de Odjidja-Ofoe, grosse désillusion pour les stéphanois qui ratent leur retour en Europa League.

Les notes : 

Ruffier (4) : Match très moyen pour le portier stéphanois qui n’a pas su se montrer à son avantage et était souvent en retard dans ses sorties aériennes.

Perrin (2) : Si le capitaine stéphanois n’avait pas eu cette qualité de passe dans la relance, il aurait été difficile de lui trouver ces deux points vis-à-vis de sa prestation. Physiquement en dessous, il a perdu de nombreux duels aériens mais aussi en un contre un (comme sur le premier but belge où il se fait déborder par Yaremchuk). Cette prestation insuffisante s’est renforcée par un but marqué contre son camp à la 64′ minute.

Moukoudi (3) : Le jeune défenseur n’oubliera pas de sitôt son baptême européen. A côté de deux partenaires expérimentés en défense centrale, le trio s’est vite retrouvé surmené par l’attaque du KAA Gent. L’ancien joueur du Havre a eu du mal a trouver sa place et a été a eu du mal à marquer ses adversaires directs.

Kolo (3) : Ancien vainqueur de la Ligue Europa avec le FC Seville, l’ancien des Tigres n’a pas sur faire parler son expérience sur le terrain et a réalisé une prestation décevante.

Trauco (5) : Bien que peu à l’aise défensivement, l’international péruvien était quasiment le seul à se projeter et à essayer de trouver des espaces vers l’avant.

Debuchy (5) : L’ancien gunner a eu du mal à tenir son couloir droit durant toute la rencontre. Le rôle de piston droit ne semble pas forcément adapté à un joueur de 34 ans qui, certes à des prédispositions offensives évidentes mais qui n’a cependant plus les jambes de ses 20 ans. Il a tout de même été intéressant dans ses percussions.

Youssouf (4) : Le jeune milieu de terrain n’a pas réussi à exploiter son potentiel durant ce match. Contraint de jouer assez haut aux côtés de deux milieux défensifs, il s’est trouvé être le troisième joueur offensif dans ce système en 5-3-2.

Cabaye (4) : L’ancien n°6 de l’équipe de France n’a pas su poser et construire le jeu avec le peu de joueurs offensifs disponibles et un bloc stéphanois très bas.

M’Vila (3) : Désinvolte, celui que l’on surnomme couramment le « maestro stéphanois » n’a clairement pas impressionné durant cette rencontre. Titulaire d’un brassard d’immunité au sein de l’effectif au point où il est rendu à pouvoir choisir l’entraîneur qu’il souhaite, il semble que l’ancien du Rubin Kazan compte et limite ses efforts sur le terrain. Décevant depuis le début de la saison, M’Vila va devoir trouver un second souffle pour mener cette équipe au sommets comme il en est capable… mais déjà faudrait-il qu’il le veuille.

Hamouma (5) : L’attaquant des verts à délivré une passe décisive et a enchaîné les appels devant. Cependant, animer l’attaque d’une équipe à seulement deux joueurs offensifs n’est pas chose aisée et, malgré les efforts, s’est avéré être infaisable.

Khazri (5) : Le capitaine de la sélection de Tunisie a réussi à trouver l’inspiration le temps d’une magnifique frappe qui redonna un bref espoir aux stéphanois. Le reste de sa prestation est marquée par les erreurs techniques, sont comportement limite envers le corps arbitral et ses nombreux déchets sur les coups de pieds arrêtés et les centres.

Lire la suite ...

La Gantoise – ASSE (3-2) : Hamouma se paie la défense, Printant affiche sa déception

La Gantoise – ASSE (3-2) : Hamouma se paie la défense, Printant affiche sa déception

A l’issue de la défaite de l’ASSE sur la pelouse de la Gantoise (2-3) , il y avait beaucoup de regrets chez les Verts. Notamment au niveau défensif.

Pour son retour en Ligue Europa, l’ASSE a chuté jeudi soir sur la pelouse de la Gantoise (3-2). A chaud à l’issue de la rencontre, ce sont les erreurs défensives qui ont fait beaucoup parler. « On se met trop de handicaps. On a été un peu naïfs certaines fois. Il faut que ça nous serve pour la suite », martelait le capitaine Loïc Perrin au micro de « RMC Sport » : « Il faut vraiment qu’on arrive à garder notre cage inviolée, ce qui n’est pas arrivé depuis le début de saison. »

Tout aussi agacé, Romain Hamouma ne mâchait pas non plus ses mots :« Avec ce but à la deuxième minute, on se tire une balle dans le pied. On égalise derrière mais on est des enfants sur la gestion de la blessure de Kolo. À la fin, on peut espérer le nul mais c’est insuffisant globalement. »

Printant : « Les erreurs ? Un coup c’est l’un, un coup c’est l’autre »

En conférence de presse, Ghislain Printant était lui aussi « extrêmement déçu » et pointait l’assise défensive : « Je suis déçu car j’avais demandé de la concentration et de la rigueur. Alors, quand, au bout d’une minute, vous êtes menés au score… Sur cette action, on aurait pu dégager le ballon plusieurs fois. On a commis une nouvelle erreur comparable que l’on fait depuis le début de saison. C’est décevant et frustrant. Ça fait mal ».

Pour autant, hors de question de pointer un joueur individuellement même si certains ont plus failli que d’autres sur ce match : « On fait des erreurs individuelles lors de chaque match. Un coup c’est l’un, un coup c’est l’autre. C’est à moi de faire en sorte de redonner confiance à mon groupe, lui enlever les doutes qu’il peut avoir (…) Il va falloir échanger avec les joueurs, faire en sorte de les amener dans ce que l’on souhaite faire en étant honnêtes, sincères, mais aussi à leurs côtés dans la difficulté ».

Arnaud Carond

UEFA Europa League Wolfsburg prend la tête du groupe I

UEFA Europa League Wolfsburg prend la tête du groupe I

Josuha Guilavogui fêtait ses 29 ans ce jeudi. Et l’ancien Stéphanois s’est offert un joli cadeau d’anniversaire. Ses coéquipiers et lui ont en effet disposés d’Oleksandria pour la première journée de la phase de groupes de l’UEFA Europa League sur le score de 3-1. Un succès qui leur permet de s’emparer de la première place du classement du groupe I, juste devant La Gantoise, qui a fait chuter les Verts à Ghelamco Arena (3-2).

Les Loups n’ont pas beaucoup souffert face aux Ukrainiens. Ils menaient même 2-0 dès la 24e minute grâce à des buts de Maximilian Arnord et Admir Mehmedi. Après la réduction du score d’Oleksandria signée Yehven Banada (66e), Josip Brekalo n’a attendu que quelques secondes pour inscrire le but du break.

Ghislain Printant : « Décevant et frustrant »

Ghislain Printant : « Décevant et frustrant »

Quelle est votre première réaction après ce match ?
Je suis extrêmement déçu. Déçu car j’avais demandé de la concentration et de la rigueur. Alors, quand, au bout d’une minute, vous êtes menés au score… Sur cette action, on aurait pu dégager le ballon plusieurs fois. On a commis une nouvelle erreur comparable à ce que l’on fait depuis le début de saison. C’est décevant et frustrant. Ça fait mal. Devoir toujours courir après le score est difficile.

Comment remédier à cette fébrilité défensive ?

On fait des erreurs individuelles lors de chaque match. Un coup c’est l’un, un coup c’est l’autre. C’est à moi de faire en sorte de redonner confiance à mon groupe, lui enlever les doutes qu’il peut avoir. Et, surtout, retrouver un équilibre. Il faut avoir une assise défensive plus performante si l’on veut gagner des matches. On a des occasions mais on est trop friables derrière.

Je suis déçu pour nos supporters, déçu pour le club, déçu pour les joueurs.

Quel était votre plan pour contrarier La Gantoise ?

Je souhaitais tenir leurs deux attaquants hors de la surface de réparation avec deux joueurs dans les couloirs pour aller chercher leurs latéraux. Mathieu Debuchy et Miguel Trauco l’ont plutôt bien fait. Ce premier but encaissé très tôt a fait que l’on a étiré un petit peu nos lignes. On a ensuite retrouvé notre idée directrice. Revenir au score était positif pour l’équipe. Mais prendre des buts sur ce genre d’erreurs est cruel. Dans l’ensemble, notre gardien n’a pas été trop sollicité mais en prenant trois buts, il est difficile de gagner.

Vous semblez très déçu par cette rencontre.

Je suis déçu pour nos supporters, déçu pour le club, déçu pour les joueurs. Après, il est évident que les résultats ne sont pas en notre faveur. Mais, mon staff et moi devons trouver les bons mots et les remèdes pour vite enrayer cette spirale et faire en sorte de retrouver la victoire. Il va falloir échanger avec les joueurs, faire en sorte de les amener à ce que l’on souhaite faire en étant honnêtes, sincères, mais aussi à leurs côtés dans la difficulté.

La Gantoise – ASSE (3-2) : autopsie d’une entrée en matière européenne ratée

La Gantoise – ASSE (3-2) : autopsie d'une entrée en matière européenne ratée

Malmenée par les belges de la Gantoise, l’AS Saint-Etienne a craqué pour sa première de la saison en phase de groupe de Ligue Europa (2-3). Analyse.

Perrin – Moukoudi, symboles d’une défense en souffrance

Déposé à la course par l’ailier de Gent Yaremchuk, auteur d’un CSC pour le 3e but, Loïc Perrin a grandement souffert ce jeudi soir en Belgique. Le problème est qu’Harold Moukoudi, dont c’était le baptême du feu européen, a, lui aussi, été très emprunté à l’image du second but où il manque d’agressivité sur Laurent Depoitre. Cela a donné une arrière-garde ligérienne beaucoup trop friable sur laquelle la pépite canadienne Jonathan David s’est amusée.

Le 3-5-2, pitié, plus jamais !

C’était déjà un système qui faisait déjà grincer des dents l’an passé avec Jean-Louis Gasset. Quand l’ASSE joue un gros match avec une défense à cinq, l’équipe ligérienne est souvent mauvaise. Cela a encore été le cas ce jeudi à la Ghelamco Arena de Gent… Un pari tactique complètement raté de la part de Ghislain Printant dont les choix ne finissent plus d’interroger. L’ASSE fut bien meilleure sur la fin avec un retour en 4-2-3-1.

Le trio du milieu a fait flop

Saint-Etienne n’a rien maîtrisé au milieu. Choix surprise de Ghislain Printant au coup d’envoi, Zaydou Youssouf n’a pas donné raison à son coach. Effacé, l’ancien Bordelais n’a rien apporté. Yohan Cabaye a, quant à lui, pris davantage de mauvais coups que permis d’aérer le jeu. Quant à Yann M’Vila, censé être le patron du milieu de terrain, sa responsabilité est directement engagée sur le second but de la Gantoise, lui qui a préféré tenter une transversale difficile plutôt que de sortir le ballon pour permettre à Timothée Kolodziejczak de se relever…

Wahbi Khazri, la seule satisfaction du soir

Incapable de marquer dans le jeu depuis le 16 janvier et le match de l’OM, le Tunisien a vaincu le signe indien face à la Gantoise. C’est d’ailleurs la principale satisfaction du match : on a revu un bon Wahbi Khazri, incisif, inspiré dans ses tentatives lointaines.

Arnaud Carond

Résultats Ligue Europa : l’ASSE chute d’entrée à la Gantoise (2-3), les scores

Résultats Ligue Europa : l'ASSE chute d'entrée à la Gantoise (2-3), les scores

Après trois ans d’absence, l’AS Saint-Etienne a manqué son retour en Coupe d’Europe sur la pelouse de la Gantoise (défaite 3-2).

L’AS Saint-Etienne espérait sans doute un meilleur scénario pour son retour en Ligue Europa ce jeudi à la Ghelacom Arena de Gent. Face à la Gantoise, les Verts se sont inclinés 3-2 dans un match qu’ils n’ont pas vraiment maitrisé.

Menés 1-0 dès la 2e minute de jeu sur une réalisation de Jonathan David, les hommes de Ghislain Printant ont subi pendant longtemps jusqu’à l’égalisation sur un éclair lointain de Wahbi Khazri (38e). Alors qu’on s’acheminait vers une égalité à la pause, La Gantoise a profité d’un moment de flottement consécutif à une blessure de Timothée Kolodiejczak pour contrer et marquer par l’intenable canadien de 19 ans, David (43e).

Les Verts n’ont pas profité de la bourde de Kaminski

Dans une rencontre heurtée émaillée de nombreuses fautes, Gent a profité d’un coup franc lointain pour marquer, poussant Loïc Perrin à la faute (3-1, 64e). Obligé de prendre des risques sur la fin, Sainté a bénéficié d’un cadeau de Thomas Kaminski, auteur d’une invraisemblable erreur dans son jeu au pied pour revenir à 3-2 à l’orée du dernier quart d’heure (74e). Le gardien belge s’est ensuite rattrapé devant l’entrant Denis Bouanga pour conserver l’avance avant que Robert Beric ne trouve le poteau au bout du money-time (94e).

Dans l’autre match de la poule, Wolfsbourg a fait le boulot face aux modestes ukrainiens d’Oleksandriya (3-1) bien aidé par une boulette du gardien sur l’ouverture du score d’Arnold. Parmi les résultats marquants des autres poules, les victoires de l’AS Roma, du FC Porto, de Manchester United et de Braga ainsi que l’improbable déroute de Mönchengladbach sur sa pelouse face aux autrichiens de Wolfsberger.

Les scores des autres matches du soir :

AS Roma 4–0 Basaksehir

Espanyol 1–1 Ferencvaros

FC Porto 2–1 Young Boys

Ludogorets 5–1 CSKA Moscou

Manchester United 1–0 FC Astana

Borussia Mönchengladbach 0–4 Wolfsberger AC

Partizan Belgrade 2–2 AZ Alkmaar

Glasgow Rangers 1–0 Feyenoord

Slovan Bratislava 4–2 Besiktas

Wolverhampton 0–1 Braga

Arnaud Carond