ASSE : Aouchiche et Gasset ont tué le mercato, la réalité est là

ASSE : Aouchiche et Gasset ont tué le mercato, la réalité est là

La signature d’Adil Aouchiche à l’AS Saint-Etienne devrait être officialisée cette semaine. Mais le mercato des Verts en subira les effets.

L’AS Saint-Etienne attend avec impatience le 15 juillet, date à laquelle Adil Aouchiche fêtera ses 18 ans, ce qui permettra à ses agents de toucher une commission dans le cadre de la signature du désormais ancien joueur du PSG chez les Verts. Pour cela, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ont accepté de verser une jolie prime à la signature, ainsi que de donner un salaire conséquent à Adil Aouchiche. Ce renfort fait le bonheur des supporters stéphanois, mais cela pourrait bien être la dernière signature d’envergure lors de ce mercato estival 2020. Car du côté de l’Etrat, les finances

Mercato – ASSE : Claude Puel a tenté un coup en Ligue 1 !

Mercato – ASSE : Claude Puel a tenté un coup en Ligue 1 !

Foot – Mercato – ASSE

Publié le 12 juillet 2020 à 1h15 par La rédaction

Loïc Bessilé vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec les Girondins de Bordeaux. Néanmoins, le défenseur aurait pu quitter son club comme le révèle son agent, et une arrivée à l’ASSE n’était pas exclue. 

Désireux de redessiner les contours de son effectif pour des raisons financières et sportives, Claude Puel devrait réaliser un important dégraissage cet été. Après s’être séparée de Franck Honorat ou encore de Vagner Dias, l’ASSE pourrait aussi pousser vers la sortie de gros salaires, à l’image de Wahbi Khazri ou Yann M’Vila. De

ASSE – L’oeil d’Adrien Ponsard : « C’est bien de donner sa chance à un joueur comme Krasso »

ASSE – L’oeil d’Adrien Ponsard : « C’est bien de donner sa chance à un joueur comme Krasso »

L’ancien attaquant de l’ASSE Adrien Ponsard voit d’un bon oeil l’arrivée de Jean-Philippe Krasso (ex Epinal) chez les Verts.

« Grange est parti, je pense que c’est une bonne chose. Il a fait du bon boulot mais à un moment il faut tourner la page. C’est dommage de ne pas faire revenir Janot, c’est un enfant du club et il a fait du bon boulot à Valenciennes qui avait la meilleure défense de L2. On aurait au moins pu lui proposer le poste. Après, le cas Ruffier fait beaucoup parler mais moi, je trouve la décision de Puel logique. Ruffier a fait de super saisons mais l’an dernier, c’était l’ombre de lui-même. Moulin a été plus performant. C’était lui dans les cages quand on a gagné à Nîmes et quand on a battu Lyon. Il a fait ses matches. C’est normal que Puel lui donne sa chance. En plus,

ASSE-Nice : Les compos de la deuxième mi-temps

ASSE-Nice : Les compos de la deuxième mi-temps

vendredi 10 juillet 2020 à 19:16 -Article écrit par La Rédaction – Réagir à cet article

+ DE LIENS 😐Compétition › Ligue 1 |

L’ASSE et Nice se sont neutralisés lors de la première période (1-1). Les deux entraîneurs, comme souvent en match amical, ont effectué un gros turnover dans leur équipe. 

La compo de l’ASSE :

Bajic- Maçon, Karamoko, Tshibuabua, Sissoko- Gourna, Diousse, Khazri, Hamouma, Rivera- Abi

La compo de Nice :

Benitez- Burner, Dante, Bambu, Kamara- Makengo, Boudaoui, Thuram, Hamache- Gouiri, Brazao

▶️#ASSEOGCN 1-1 46e :👥 Onze nouveaux Verts ! 💪 pic.twitter.com/ZwmJQXXwOZ

— AS

Inspirés, les Verts s'offrent un large succès face à l'OGC Nice

Inspirés, les Verts s'offrent un large succès face à l'OGC Nice

Deuxième sortie de l’été et deuxième victoire pour les Verts, sur le même score (4-1). Dans un Chaudron à huis clos, les joueurs ligériens ont largement dominé l’OGC Nice. Surpris par l’ouverture du score signée Khéphren Thuram (17ème), les protégés de Claude Puel sont parvenus à recoller peu avant la pause. Après une belle occasion pour Denis Bouanga, sauvée sur sa ligne par Robson Bambu (23ème), les Verts ont égalisé via Jean-Philippe Krasso (43ème), opportuniste au second poteau et auteur de son deuxième but en deux matches. Quelques secondes avant la fin de la première mi-temps, l’ASSE est même passée

Mercato – ASSE : Puel s'active pour son gros coup de balai !

Mercato – ASSE : Puel s'active pour son gros coup de balai !

Foot – Mercato – ASSE

Publié le 10 juillet 2020 à 4h00 par A.M.

Afin de conserver ses meilleurs éléments, Denis Bouanga et Wesley Fofana en tête, Claude Puel prévoit plusieurs départs. Après Franck Honorat et Vagner Dias, d’autres joueurs pourraient partir.

Cet été, en plus de vouloir se renforcer en rajeunissant son effectif, Claude Puel souhaite réaliser un important dégraissage, pour plusieurs raisons. La première est économique puisque les Verts ont besoin de renflouer leurs caisses, la seconde est sportif. L’ancien entraîneur de Leicester a récupéré un effectif composé de joueurs qu’il n’a pas choisis. Toutefois, il souhaite absolument conserver Denis

ASSE – INFO BUT Mercato : Ces Verts pour qui ça peut bouger

ASSE – INFO BUT Mercato : Ces Verts pour qui ça peut bouger

Franck Honorat a été le premier joueur à quitter l’ASSE cet été, direction Brest, suivi par Vagner qui a rejoint Metz. Mais plusieurs autres Verts, mis sur le marché ou sollicités, pourraient les imiter. Tour d’horizon.

Alexis GUENDOUZ

A lire aussi : Tous les articles sur l’ASSE

Prêté à Pau la saison dernière, le gardien a encore un an de contrat. Malgré sa bonne saison à Pau, il n’a pas été conservé, Didier Tholot misant sur un autre portier. Barré par le trio Moulin-Ruffier-Bajic, à l’ASSE, il espère trouver un nouveau point de chute.

Sergi PALENCIA

Claude Puel a signifié au latéral espagnol qu’il ne serait qu’un 3e choix s’il restait à l’ASSE, derrière le duo Debuchy-Maçon. Un retour en Espagne est à l’étude pour l’ancien bordelais, qui n’a pas été convié au premier match de préparation contre Rumilly, samedi dernier.

Harold MOUKOUDI

Prêté à Middlesbrough, l’ancien havrais termine

ASSE : Puel change d’avis, ce taulier va rester !

ASSE : Puel change d’avis, ce taulier va rester !

Mercato rime avec dégraissage cet été à Saint-Etienne, qui souhaite se séparer de la majorité de ses joueurs expérimentés à gros salaire.

Stéphane Ruffier, Loïs Diony ou encore Ryad Boudebouz sont ainsi vivement poussés vers la sortie. Le gardien historique des Verts est courtisé par Montpellier et plusieurs clubs turcs, mais il souhaite honorer sa dernière année de contrat dans le Forez. Quant aux deux joueurs offensifs, remplaçants la plupart du temps la saison dernière, ils ne croulent pas sous les offres mais Saint-Etienne a bon espoir de leur trouver un point de chute. En attaque, un autre joueur expérimenté semblait sur le départ en la personne de Wahbi Khazri. Mais selon les informations de Manu Lonjon, l’international tunisien devrait

ASSE – INFO BUT Mercato : Ruffier n’est pas le seul « indésirable » à vouloir rester

ASSE – INFO BUT Mercato : Ruffier n’est pas le seul « indésirable » à vouloir rester

A l’image de Stéphane Ruffier, plusieurs autres « indésirables » de Claude Puel n’ont pas l’intention de quitter l’ASSE cet été.

A 33 ans, Stéphane Ruffier sait qu’il n’a que très peu de chances de retrouver une place de titulaire à l’ASSE tant que Claude Puel en sera l’entraîneur. Mais à un an du terme de son contrat, le Basque n’envisage pas de quitter le Forez pour autant. Galatasaray et Montpellier se sont renseignés. En vain. Ruffier, qui émarge à 2,5 M€ par an chez les Verts, n’aurait aucune intention de s’asseoir sur ses émoluements.

A lire aussi : Tous les articles sur l’ASSE M’Vila, Boudebouz et Kolo s’accrochent

Trois autres joueurs qui comptent parmi les plus gros salaires de l’ASSE et dont les noms reviennent souvent parmi la « liste noire » de Puel n’ont pas l’intention de quitter le navire eux non plus. Il s’agit de Yann M’Vila, Ryad Boudebouz et

ASSE – Le rendez-vous de Didier Bigard : « Manager, c’est prendre des risques, Puel en prend »

ASSE – Le rendez-vous de Didier Bigard : « Manager, c’est prendre des risques, Puel en prend »

Cette semaine, Didier Bigard pose sion regard sur le Mercato de l’ASSE et les orientations que compte prendre Claude Puel dans son projet de reconstruction.

« C’était avant 1998, avant que la France n’aime Aimé. Robert Herbin que nous avions rencontré chez lui pour évoquer les Bleus, pas assez teintés de jaune selon des suiveurs d’un Nantes flamboyant, pas assez respectueux de la star Cantona selon d’autres spécialistes. Le débat avait fait rage avant et après un match de préparation au stade Geoffroy-Guichard. Interrogé sur les choix de Jacquet, Roby, des hauteurs de l’Etrat, avait lâché ce message, au delà d’un terrain de foot : « Il faut qu’il aille au bout de ses idées ». Implicitement, il expliquait qu’un entraineur peut se tromper mais ne doit pas changer de politique selon le sens de la critique des résultats d’une équipe ou d’une individualité. Il parlait en connaissance de