ASSE : ce secteur dans lequel les Verts se portent mieux que jamais

ASSE : ce secteur dans lequel les Verts se portent mieux que jamais

Cette saison, l’AS Saint-Etienne a passé un cap au niveau du sponsoring, atteignant pour la première fois la barre des 10 M€.

Si sportivement l’AS Saint-Etienne connait un début de saison assez poussif (15e de Ligue 1 avec une seule victoire en cinq matches), les Verts se portent plutôt bien économiquement. Cet été, le club ligérien a établi son record de ventes avec 43,85 M€ générés. Le club ligérien a également passé un cap sur l’une de ses autres sources de revenus : le sponsoring.

En effet, avec l’arrivée du site de paris en ligne ZE BET qui vient garnir une ligne de sponsors bien fournie (Le Coq Sportif, Casino, Desjoyaux, Aesio, Afflelou, Markal, etc.). Selon « Sportune », les recettes liées au sponsoring ont atteint le cap des 10 M€.

Si l’ASSE figure toujours derrière le PSG, l’OM, l’AS Monaco et l’OL, le club s’affiche au 5e rang français, loin devant ses autres concurrents dans l’élite.

Arnaud Carond

Les infos du jour : l’ASSE dans le doute, Zidane dans l’œil du cyclone

Les infos du jour : l'ASSE dans le doute, Zidane dans l’œil du cyclone

Si vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité du jour, But Football Club récapitule pour vous les informations importantes de ce vendredi 20 septembre.

La grosse info : la nouvelle défaite des Verts fait jaser

Déjà dans le dur en Ligue 1, l’ASSE a confirmé sa passe difficile en s’inclinant en Ligue Europa sur la pelouse de la Gantoise (2-3). Un revers qui pousse un peu plus les Verts dans le doute… alors que le nom de Gasset resurgit.

La Gantoise – ASSE (3-2) : les Verts sont « dégoûtés » et piquent une grosse colère 

ASSE – L’analyse de Laurent Hess : « Ils voulaient Printant. A eux de le sauver maintenant » 

ASSE : une deadline fixée à Ghislain Printant, Gasset déjà sur le retour ? 

Mais aussi :

Real Madrid : la bombe Cristiano Ronaldo explose en pleine figure de Zinédine Zidane 

Le non remplacement de Cristiano Ronaldo (Juventus Turin, 34 ans) depuis plus d’un an semble condamner Zinédine Zidane au Real Madrid.

PSG – Mercato : 3 géants ont plus que jamais Thomas Tuchel en ligne de mire 

Thomas Tuchel a regagné du crédit contre le Real Madrid en Ligue des champions (3-0). L’entraîneur du PSG a toujours gardé la cote en Europe.

OM – Mercato : un joueur signé par Vincent Labrune ne se rappelle même plus de lui ! 

Le défenseur japonais Hiroki Sakai (29 ans) ne se souvient même plus de Vincent Labrune, qui l’a pourtant recruté en 2016 à l’Olympique de Marseille !

OL : l’évolution de son équipe, ses choix… La mise au point de Sylvinho avant le PSG 

Dimanche (21 heures), l’OL reçoit le PSG dans un match au sommet de Ligue 1. Un premier gros test français pour Sylvinho. Ce vendredi, le Brésilien a fait face aux critiques sur le jeu et certains de ses choix.

FC Nantes : Gourcuff a désamorcé une bombe à retardement laissée par Halilhodzic 

Christian Gourcuff rayonne depuis qu’il a signé au FC Nantes. Avec lui, toutes les composantes de la Maison Jaune affichent de la sérénité et un bien-être palpable.

ASSE – L’analyse de Laurent Hess : « Ils voulaient Printant. A eux de le sauver maintenant »

Après la défaite de l’ASSE à La Gantoise (2-3), notre correspondant à Saint-Etienne pointe le rendement très décevant de certains cadres stéphanois.

« L’ASSE a raté son entame en Ligue Europa. Pour son retour sur la scène européenne après deux ans d’absence, elle s’est inclinée à La Gantoise malgré un missile de Khazri, qui n’avait plus marqué dans le jeu depuis 19 matches, et un autre but de Kaminski, le gardien des Buffalos, un but-gag qui lui vaudra de passer dans tous les bons bêtisiers foot de fin d’année. Après cette défaite, les Verts restent sur une vilaine série de cinq matches sans victoire (trois défaites et deux nuls) depuis leur succès à Dijon lors de la 1ere journée de L1. Cela vaut à Ghislain Printant d’être déjà sous pression. Les « Printant ne passera pas l’automne » commencent à proliférer, et on peut effectivement penser que sans réaction lors des cinq matches à venir (Angers, Metz, Nîmes, Wolfsburg et Lyon) d’ici la prochaine trêve internationale, l’aventure à la tête de l’ASSE pourrait tourner court pour l’ancien adjoint de Jean-Louis Gasset.

Des cadres défaillants

Pour l’heure, cette ASSE 2019-20 enchaîne les contre-performances. Défensivement, elle est aux abois dès que l’adversaire, quel qu’il soit, franchit la ligne médiane. Et offensivement, elle ne montre pas grand-chose. Il s’en était fallu de peu dimanche dernier pour que Toulouse mène 3-0 à la mi-temps à Geoffroy-Guichard. Le doublé d’Hamouma et la réaction en seconde période avait permis d’arracher un point, comme cela avait déjà été le cas contre Brest grâce à Bouanga. Mais entre ces deux nuls à domicile, il y avait eu deux défaites à Lille et Marseille.

Et il y a donc eu hier celle concédée à La Gantoise, où l’attaquant canadien Jonathan David s’est bien amusé face aux errements et à la lenteur des Stéphanois. Dans la défense à trois mise en place par Printant, Perrin s’est fait déposer sur le premier but, Moukoudi a perdu son duel sur le troisième et Kolo n’a guère été plus consistant.

Fini le « copinage », vraiment ?

En premier rideau, M’Vila, qui a quasiment joué quatrième défenseur central, a été aussi transparent que Youssouf et Cabaye. Le 5-3-2 n’a pas du tout fonctionné. Avec Debuchy et Trauco trop imprécis sur les côtés, le duo Hamouma-Khazri s’est retrouvé coupé du bloc, livré à lui-même. Il n’a eu qu’un éclair, sur le but de Khazri. Menés dès la 2e minute, les Verts ne se sont procurés une autre occasion qu’en toute fin de match, quand Beric, décidément malheureux, a failli égaliser à 3-3 sur la dernière action, son tir en pivot étant repoussé par le poteau droit de Kaminski.
Mais pas question pour Printant de se réfugier derrière ce manque de réussite après la rencontre. Et c’est bien là ce qui peut le plus rassurer après ce nouveau match raté : le Montpelliérain ne se voile pas la face. Il s’est dit « responsable » de la situation, et a soutenu qu’il allait dire aux joueurs « les vérités ».

En tant qu’ancien gardien, nul doute que le coach des Verts a noté que Ruffier a encaissé trois buts dans ses six mètres en Belgique. A la lecture de ses propos, on peut donc supposer qu’il ira dire au Basque de sortir un peu plus lors des matches à venir. Et qu’il dira aux autres cadres, en premier lieu ceux qui ont usé de leur influence pour qu’il prenne la relève de Gasset, de se secouer un peu, d’en faire plus et même beaucoup plus. D’arrêter de s’entraîner à la carte, de jouer en sénateurs. Le « copinage » a ses limites. Une prise de conscience est impérative et il serait bien qu’elle ne tarde pas trop. Parce qu’au train où vont les choses… »

Laurent HESS

La Gantoise – ASSE (3-2) : autopsie d’une entrée en matière européenne ratée

La Gantoise – ASSE (3-2) : autopsie d'une entrée en matière européenne ratée

Malmenée par les belges de la Gantoise, l’AS Saint-Etienne a craqué pour sa première de la saison en phase de groupe de Ligue Europa (2-3). Analyse.

Perrin – Moukoudi, symboles d’une défense en souffrance

Déposé à la course par l’ailier de Gent Yaremchuk, auteur d’un CSC pour le 3e but, Loïc Perrin a grandement souffert ce jeudi soir en Belgique. Le problème est qu’Harold Moukoudi, dont c’était le baptême du feu européen, a, lui aussi, été très emprunté à l’image du second but où il manque d’agressivité sur Laurent Depoitre. Cela a donné une arrière-garde ligérienne beaucoup trop friable sur laquelle la pépite canadienne Jonathan David s’est amusée.

Le 3-5-2, pitié, plus jamais !

C’était déjà un système qui faisait déjà grincer des dents l’an passé avec Jean-Louis Gasset. Quand l’ASSE joue un gros match avec une défense à cinq, l’équipe ligérienne est souvent mauvaise. Cela a encore été le cas ce jeudi à la Ghelamco Arena de Gent… Un pari tactique complètement raté de la part de Ghislain Printant dont les choix ne finissent plus d’interroger. L’ASSE fut bien meilleure sur la fin avec un retour en 4-2-3-1.

Le trio du milieu a fait flop

Saint-Etienne n’a rien maîtrisé au milieu. Choix surprise de Ghislain Printant au coup d’envoi, Zaydou Youssouf n’a pas donné raison à son coach. Effacé, l’ancien Bordelais n’a rien apporté. Yohan Cabaye a, quant à lui, pris davantage de mauvais coups que permis d’aérer le jeu. Quant à Yann M’Vila, censé être le patron du milieu de terrain, sa responsabilité est directement engagée sur le second but de la Gantoise, lui qui a préféré tenter une transversale difficile plutôt que de sortir le ballon pour permettre à Timothée Kolodziejczak de se relever…

Wahbi Khazri, la seule satisfaction du soir

Incapable de marquer dans le jeu depuis le 16 janvier et le match de l’OM, le Tunisien a vaincu le signe indien face à la Gantoise. C’est d’ailleurs la principale satisfaction du match : on a revu un bon Wahbi Khazri, incisif, inspiré dans ses tentatives lointaines.

Arnaud Carond

Les infos du jour : CR7 chambre encore l’Atletico, le triomphe du PSG fait parler

Les infos du jour : CR7 chambre encore l'Atletico, le triomphe du PSG fait parler

Si vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité du jour, But Football Club récapitule pour vous les informations importantes de ce jeudi 19 septembre.

La grosse info : Cristiano Ronaldo au cœur d’une nouvelle polémique

S’il n’a pas marqué mercredi soir lors d’Atletico Madrid – Juventus (2-2), Cristiano Ronaldo a quand même trouvé le temps de châtouiller les supporters madrilènes.

Le scan du 19 septembre

PSG – Real Madrid (3-0) : lendemain d’exploit

OM : Villas-Boas fâché contre la Ligue

ASSE : avant le choc face à la Gantoise

FC Nantes : nouvelle bataille à venir avec l’OM ?

Stade Rennais : Gourcuff se paie le Stade Rennais

LOSC : Osimhen promis à une grosse vente

OL : Depay a failli partir le 1er septembre

Girondins : Alexandre Mendy se lâche

RC Lens : Montanier n’a pas peur avant Caen

Et aussi…

Arnaud Carond

ASSE : le retard à l’allumage des Verts a dépassé les frontières

L’ASSE va se présenter à La Gantoise, jeudi, alors qu’elle reste sur une série de deux nuls et deux défaites. Un début de saison poussif qui n’est pas passé inaperçu en Belgique…

L’ASSE ne va pas se présenter sur la grille de départ de la Ligue Europa, ce jeudi à Gand, dans les meilleurs dispositions. Son début de saison est compliqué. Après un succès à Dijon, les Verts ont enchaîné deux défaites à Lille et à Marseille et deux matches nuls à domicile contre Brest et Toulouse.

En Belgique, ce démarrage « diesel » est relevé par Hein Vanhaezebrouck, l’ancien coach de La Gantoise, viré d’Anderlecht la saison passée, sur la RTBF (repris par Poteaux carrés).

« Gand a des options pour terminer à la deuxième place de son groupe d’Europa League, estime le technicien. La Gantoise doit prioritairement gagner deux fois contre les Ukrainiens. Je pense aussi qu’ils peuvent battre Saint-Etienne en Belgique. L’équipe française est expérimentée, mais fonctionne un peu comme un diesel. »

Laurent HESS

ASSE : le baromètre des Verts avant l’entrée en lice en Ligue Europa

Tenue en échec par Toulouse (2-2) dimanche, l’ASSE débute ce jeudi à Gand sa campagne de Ligue Europa. Un rendez-vous que les protégés de Ghislain Printant abordent dans des états de forme divers et variés.

TRES BEAU

HAMOUMA

Avec son doublé contre Toulouse, Romain a atteint la barrière des 50 buts sous le maillot vert. L’ancien caennais est aussi devenu le meilleur buteur stéphanois du 21ème siècle en Ligue 1.
Avec 39 buts il devance désormais Bafé Gomis (38 buts) et Pierre-Emerick Aubameyang (37 buts).

BEAU

CABAYE

Yohan a joué une heure contre Toulouse. Et c’était plutôt prometteur.

VARIABLE

RUFFIER

Stéphane a été beaucoup trop livré à lui-même dimanche dernier. Heureusement qu’il a remporté son face à face avec Saïd, à 2-0 pour le Téfécé…

PERRIN

Loïc a souffert contre Toulouse, surtout en première mi-temps. Mais il enchaîne malgré son opération du genou et physiquement, il a l’air bien.

MOUKOUDI

Harold aussi a eu un match difficile dimanche. Il peut mieux faire non ?

KOLO

Timothée est revenu pour jouer en défense centrale mais ses deux premiers matches, il a joué à gauche. Pas son meilleur poste. Son penalty très évitable contre Toulouse a mis l’équipe dans la panade.

DEBUCHY

Meilleur buteur lors de la préparation, Mathieu est moins à la fête depuis que la L1 a repris ses droits.

M’VILA

Passeur décisif sur le premier but d’Hamouma, Yann semble un peu relevé la tête après un début de saison très compliqué. Mais on attend encore plus de lui.

YOUSSOUF

Zaydou a signé une bonne entrée contre Toulouse. Cela avait déjà été le cas à Marseille.

BOUANGA

Denis a délivré une passe décisive face au Téfécé mais pas sûr qu’il ait été content de son match…

KHAZRI

Wahbi a été remuant contre Toulouse. Surtout en seconde mi-temps.

BERIC

Robert a failli faire basculer le match contre Toulouse du bon côté, et deux fois plutôt qu’une. Cela ne s’est joué qu’à quelques centimètres…

NORDIN

Buteur avec la réserve pendant la trêve, Arnaud était une nouvelle fois remplaçant contre Toulouse.

TRAUCO

Après avoir battu le Brésil (1-0) avec le Pérou, Miguel est resté sur le banc dimanche. Il devrait reprendre du service dès jeudi à La Gantoise.

SILVA et MONNET-PAQUET

Gabriel et Kévin ont repris l’entraînement collectif. Ils attendent le feu vert pour pouvoir rejouer.

PLUIE

BOUDEBOUZ

Ryad est le grand perdant du match de Toulouse. Sorti à la mi-temps, il va devoir hausser son niveau de jeu rapidement. Et l’utilisation de son portable à son arrivée sur le banc n’a pas contribué à faire remonter sa côte auprès des supporters…

AHOLOU et PALENCIA

Jean-Eudes et Sergi se sont blessés à Marseille. Retours prévus en octobre.

SALIBA

William se remet de sa pubalgie. Il devrait être absent encore un bon mois. En attendant, il se soigne à Londres où il a assisté à Watford-Arsenal le week-end dernier.

HONORAT

Opéré de la mâchoire, Franck était au repos le week-end dernier. Il n’est toujours pas dans le groupe pour le déplacement en Belgique.

ABI, BENKHEDIM et CAMARA

Les jeunes n’ont pas leur mot à dire en ce début de saison. Ils sont priés de patienter. Mais Charles et Mahdi sont dans le groupe de 21 pour les débuts européens à Gand.

TEMPETE

DIOUSSE

Assane s’est fait expulser pour son match de reprise avec la réserve.

LACROIX

Léo était titulaire lors de la défaite de la réserve contre Bergerac (0-1).

SISSOKO

Alpha n’a pas prit part à la défaite de la réserve contre Bergerac (0-1).

Laurent HESS

Discipline : Verratti (PSG), Moukoudi (ASSE) et Kamara (OM) suspendus un match

OM : la raison pour laquelle Rudi Garcia a puni Boubacar Kamara

Pour accumulation de cartons, Marco Verratti (PSG), Harold Moukoudi (ASSE) et Boubacar Kamara (OM) seront suspendus la semaine prochaine.

Une fois n’est pas coutume, la commission de discipline n’a pas eu à se prononcer sur un cas extrême. Du coup, les verdicts qu’elle a rendus étaient attendus. L’horaire où elle l’a fait, en revanche, est un peu particulier puisqu’elle délibère généralement plus tard. Mais ces messieurs avaient certainement rendez-vous au Parc des Princes…

EXCLUSIONS

LIGUE 1 CONFORAMA

Ruben AGUILAR (AS Monaco)
Boubacar KAMARA (Olympique de Marseille)
Pedro MENDES (Montpellier Hérault SC)
Harold MOUKOUDI (AS Saint-Etienne)
Marco VERRATTI (Paris Saint-Germain)

 

DOMINO’S LIGUE 2

Deux matchs de suspension dont un match avec sursis

Maxime ETUIN (FC Lorient)

Un match de suspension

Alexis GONCALVES PEREIRA (Berrichonne de Châteauroux)
Pape Alassane GUEYE (Havre AC)
Dorian LEVEQUE (Le Mans FC)
Mohammed RABIU (Paris FC)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Domino’s Ligue 2, Coupe de la Ligue BKT, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir de mardi 24 septembre 2019 à 0h00

Laurent ABERGEL (FC Lorient)
Joris CHOUGRANI (Rodez Aveyron Football)
Sekou CONDE (Berrichonne de Châteauroux)
Valentin JACOB (Chamois Niortais FC)
Julien LOPEZ (Paris FC)

7ème journée : AC Ajaccio – US Orléans du 13 septembre 2019

Exclusion de M. Guillaume LOTITO, médecin de service de l’AC Ajaccio

Cinq matchs de suspension dont deux matchs avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 24 septembre 2019 à 0h00.

————–

POLICE DES TERRAINS

Propos insultants 

 

LIGUE 1 CONFORAMA

 

3ème journée : Stade Brestois 29 – Stade de Reims du 24 août 2019

Comportement des supporters du Stade Brestois 29 : propos insultants

Rappel à l’ordre pour le Stade Brestois 29.

 

3ème journée : SCO Angers – FC Metz du 24 août 2019

Comportement des supporters du SCO Angers : banderole insultante

Compte tenu des mesures prises par le club ayant conduit à l’identification des supporters à l’origine du déploiement de cette banderole, la Commission de Discipline classe le dossier.

 

4ème journée : Toulouse FC – Amiens SC du 31 août 2019

Comportement des supporters du Toulouse FC : propos insultants

Rappel à l’ordre pour le Toulouse FC.

 

4ème journée : Toulouse FC – Amiens SC du 31 août 2019

Comportement des supporters du Amiens SC : propos insultants

Rappel à l’ordre pour l’Amiens SC.

 

—————

Usage d’engins pyrotechniques et jets d’objets

 

LIGUE 1 CONFORAMA

 

3ème journée : Amiens SC – FC Nantes du 24 août 2019

Comportement des supporters du FC Nantes : usage d’engins pyrotechniques et banderole insultante

6.000€ d’amende pour le FC Nantes.

 

3ème journée : Stade Brestois 29 – Stade de Reims du 24 août 2019

Comportement des supporters du Stade Brestois 29 : usage d’engins pyrotechniques

Compte tenu des mesures tangibles prises par le club, la Commission de Discipline classe le dossier.

 

4ème journée : FC Metz – Paris Saint-Germain du 30 août 2019

Comportement des supporters du FC Metz : usage d’engins pyrotechniques et jets d’objets

15.000€ d’amende dont 10.000€ d’amende avec sursis pour le FC Metz.

—————

DOMINO’S LIGUE 2

 

5ème journée : ESTAC Troyes – RC Lens du 24 août 2019

Comportement des supporters du RC Lens : usage d’engin pyrotechnique

1.000€ d’amende pour le RC Lens.

La Gantoise – ASSE : la promesse de Mathieu Debuchy aux supporters stéphanois

Le défenseur des Verts Mathieu Debuchy a hâte de retrouver l’Europe. Il promet que l’ASSE jouera sa chance à fond en Ligue Europa.

But : Mathieu, avez-vous ressenti une forme de pression avant de recevoir Toulouse ?

Mathieu DEBUCHY : Non. Avant la trêve, on avait joué trois matches sur quatre à l’extérieur, dont deux déplacements assez délicats. Maintenant, on a sept matches en trois semaines. L’objectif, c’est de prendre le plus de points possibles, notamment à domicile, et d’arriver à la prochaine trêve avec un bon classement.

Qu’a-t-il manqué lors de ces premiers matches?

Physiquement, on n’est pas encore parfaitement au point. La trêve nous a permit de bien travailler et je pense qu’on va être beaucoup mieux dans les semaines à venir. Mais le réalisme nous fait défaut, la dernière passe, les derniers gestes. On a bien travaillé devant le but ces derniers jours pour y remédier.

Vous avez joué en défense centrale à Marseille. Aimez-vous joué dans cette défense à trois ?

Oui. Je me suis bien adapté. Je me suis senti bien.

Vous préférez jouer axial droit ou sur le côté dans une défense à trois ?

Honnêtement, peu importe. Les efforts sont différents. Il y a moins de courses quand on est dans l’axe. Mais peu importe. Dans le foot moderne, il faut savoir s’adapter. En piston ou dans l’axe, à moi de m’adapter.

« On a nos chances. Mais il n’y aura pas de matches faciles. On va les prendre les uns après les autres, en essayant de ramener un résultat de Belgique pour bien entrer dans la compétition. »

Vous êtes content de retrouver Yohan Cabaye ?

Très content, bien sûr. C’est une satisfaction de le voir arriver. On se connait depuis le centre de formation à Lille. On a toujours gardé le contact. On s’entend bien. Et on s’était déjà retrouvés en équipe de France et à Newcastle.

Vous avez joué un rôle dans sa venue ?

Je l’ai eu au téléphone plusieurs fois. Je lui ai parlé du club, du stade, du public. On a échangés ?. Je voulais vraiment qu’il vienne. Je suis content.

Vous lui avez vendu le bon air du Forez !

C’est ça ! Je lui ai dis qu’il serait bien ici. L’ambiance est magnifique. Les gens vivent pour le foot, ils ont la passion du maillot vert. Ça ressemble à Newcastle. Je pense qu’il va bien aimer.

Le parfum européen vous a-t-il manqué ces dernières saisons ?

Oui. C’est un parfum toujours agréable, que ce soit la Ligue des champions ou la Ligue Europa. Ce sont de belles compétitions. C’est toujours agréable de jouer l’Europe et on va la jouer à fond. On va essayer de bien figurer, de montrer que Saint-Etienne peut aussi être performant en Coupe d’Europe.

Que pensez-vous de ce groupe ?

Je pense qu’on a nos chances. Mais il n’y aura pas de matches faciles. On va les prendre les uns après les autres, en essayant de ramener un résultat de Belgique pour bien entrer dans la compétition.

Laurent HESS

Roland Romeyer : « J’accorde une grande confiance à Ghislain Printant et son staff »

Roland Romeyer : « J’accorde une grande confiance à Ghislain Printant et son staff »

Roland Romeyer s’est exprimé sur le début de saison des Verts et le mercato stéphanois. S’il accorde sa confiance à Ghislain Printant, il rappelle toutefois que les investissements effectués cette saison sont sans précédent…

Je trouve qu’il est prématuré de faire un bilan après cinq journées. Nous allons disputer un véritable marathon. La saison dernière, à la même époque, on avait seulement un point de plus. Cela ne nous a pas empêchés de finir quatrième avec 66 points. Je ne suis pas inquiet. À Marseille, déjà, j’ai vu une équipe en progrès. Et dimanche, contre Toulouse, malgré deux buts sur des erreurs individuelles, les joueurs n’ont jamais renoncé. Ce sont des gros points positifs. On ne peut pas, non plus, évoquer ces deux rencontres sans parler du VAR. La saison dernière, à la suite de plusieurs décisions incompréhensibles, j’avais déjà interpellé Pascal Garibian (directeur national de l’arbitrage, NDLR). Je ne veux pas accabler les arbitres mais Amavi (OM) commet une faute inexcusable sur Palencia. Il n’y a pas de carton rouge, ça fait mal au ventre. Il n’y a pas non plus penalty pour nous contre Toulouse alors pourtant qu’il y a une faute sur Cabaye. Dimanche, on a encore vu tous les dysfonctionnements et toutes les limites du VAR. Tous ces arrêts cassent le rythme de la partie. Cela dénature le football.

Je ne veux pas m’immiscer dans le sportif. Ce n’est pas mon rôle. David (Wantier), Ghislain (Printant) et son staff font les choix sportifs. Moi, je valide les opérations sur le plan financier. On a pris des risques. On a mis tout ce que l’on pouvait pour bâtir le groupe le plus compétitif possible. Celui-ci a été profondément renouvelé. Il est important et de qualité. Les postes sont doublés. Il s’agit pour moi du meilleur effectif que l’on ait eu depuis que je suis arrivé en 2004. Il faut maintenant apprendre aux joueurs à travailler ensemble. Mais je suis confiant. J’ai discuté avec les cadres, ils sont tous optimistes. 109 millions d’euros de dépenses, c’est historique. On a élaboré un budget ambitieux. Depuis 2015, il est en augmentation de près de 40 %. La masse salariale, par exemple, a, elle, augmenté de plus de 40 %. On a fait des efforts. Les enjeux sportifs et financiers sont importants. C’est lourd.

Ghislain Printant fragilisé ? Pas du tout. On s’est encore vu ce matin (mardi). Comme les joueurs, il est frustré par les deux derniers résultats. J’accorde une grande confiance à Ghislain Printant et son staff.

On va jouer les quatre compétitions à fond. L’ADN du club c’est de pouvoir disputer une coupe d’Europe chaque saison. Il faut tout faire pour y arriver. Mais cette saison, huit ou neuf équipes peuvent jouer le top 5. Paris, Lyon… Monaco va revenir, l’OM sera dans la course. Nice et Rennes se sont bien renforcés. Il va y avoir une grosse concurrence.

Roland Romeyer – Source : Le Progrès

Crédit photo : Icon Sport

Lire la suite ...