ASSE – Metz : le match de la peur en 5 stats

L’ASSE reçoit le FC Metz ce soir à Geoffroy-Guichard. Le 18e contre le 19e de L1. Un match crucial pour Ghislain Printant, que But présente en 5 stats.

4

Sur les cinq buts messins depuis le début de la saison, quatre ont été inscrits par Habib Diallo, l’athlétique attaquant sénégalais. Le joueur de 24 ans avait inscrit 26 buts en L2 la saison passée.

18

Le FC Metz est 19e de L1 avant sa venue dans le Chaudron. Les Messins comptent quatre points. C’est un de moins que les Verts.

4

Metz reste sur quatre défaites en L1, après avoir débuté sa saison par un nul à Strasbourg (1-1) et une victoire contre Monaco (3-0).

1995

La dernière défaite des Verts contre le FC Metz à Geoffroy-Guichard date de 1995. Depuis, en dix matches, l’ASSE a enchaîné 6 victoires et 4 nuls.

3-1

Lors de la dernière visite des Messins, il y a deux ans, l’ASSE avait gagné (3-1) et Bryan Dabo était allé fêter la victoire dans le kop nord, au micro des Magic Fans. Mais quelques jours plus tard, il y avait eu une lourde défaite contre Lyon (0-5), qui avait provoqué le départ d’Oscar Garcia.

L'été vient de se terminer et il s'est passé beaucoup de choses à l'ASSE depuis que les dirigeants ont choisi de promouvoir Ghislain Printant pour succéder à Jean-Louis Gasset sur le banc. Parmi celles-ci, certains décisions ont pu interpeller. Tout d'horizon.

Laurent HESS

PSG, OM, OL, ASSE, FC Nantes – Mercato : la L1 bientôt impactée par une réforme des transferts ?

PSG, OM, ASSE, FC Nantes - Mercato : la FIFA songe à une réforme des transferts

Selon le New York Times, la FIFA envisage de limiter l’influence et les commissions des agents et réduire le nombre de prêts. La L1 pourrait être visée par ricochet.

Le mercato pourrait bientôt commencer à subir quelques aménagements drastiques. Selon le New York Times, la FIFA devrait approuver, ce mercredi en comité exécutif, une réforme du marché des transferts visant à « limiter l’influence des plus grands agents et empêcher des clubs comme Chelsea, la Juventus ou Manchester City de stocker leurs talents ».

Pour ce faire, la FIFA envisage de limiter les commissions d’agents (3% s’ils sont payés par le club acheteur et le joueur, 6% s’ils le sont par le club vendeur) et d’interdire à ces mêmes agents d’être rémunérés par les deux parties.

Dans le même temps, l’organe international veut aussi limiter également le nombre de prêts de joueurs de plus de 21 ans, non formés au club, à 8 dès la saison 2021-2022 puis 6 à partir de 2022-2023.

Si les grands clubs cités seront les premiers visés par de telles réformes, cet effet pourrait être domino par la suite puisque les clubs « plus petits » ne pourront plus bénéficier des avantages de joueurs prêtés. Les transferts en L1 pourraient donc être chamboulés. Dès 2020 ?

Julien Pérez

Encore un week-end contrasté pour les équipes de jeunes

Encore un week-end contrasté pour les équipes de jeunes

Le bilan des jeunes pour ce week-end est d’une victoire pour les U19 , d’un nul pour la N2 et une défaite pour les U17. Toutes les équipes continuent donc sur leur lancée, qu’elle soit positive ou négative.

Un bon point pour la N2

En manque de point au classement, l’équipe de Razik Nedder se déplaçait à Saint-Pryvé. Les deux périodes du match furent très pauvres en occasion. L’équipe réserve, qui se présentait sans un seul joueur du groupe professionnel, ramène un point important dans l’optique du maintien grâce à ce 0 – 0. 

La réaction de Razik Nedder

« Je nous ai trouvé solides et solidaires. On a été pragmatiques. L’un de nos objectifs était d’arrêter de faire des cadeaux et de faire preuve de plus de maturité et de rigueur dans le jeu : celui-ci, on l’a rempli. En revanche, les garçons ont manqué d’audace et d’ambition dans l’utilisation du ballon. J’aurais aimé qu’on prenne plus de risques pour avoir des phases de jeu plus intéressantes. On est satisfaits du résultat, mais offensivement, on n’a pas pratiqué le football qui nous plait. »

Un score flatteur pour les U19

Les jeunes Verts se sont imposés 4-0 contre l’As Porto-Vecchio. Grâce à une bonne première période au niveau du jeu, les Stéphanois ont inscrit deux buts par l’intermédiaire de Bakayoko et de Sidibé. La seconde période fut plus compliquée, mais grâce à un réalisme impressionnant, Saban a inscrit un but à la 50ème minute et Sidibé s’est offert un doublé à la 91ème minute. Les U19 restent donc sur une bonne dynamique et conforte leur place dans le quatuor de tête du groupe D.

La réaction de Jean-Luc Dogon 

« Le point positif, c’est quand même d’inscrire quatre buts sans en encaisser. Mais nous avons eu du mal à toucher nos attaquants, à cause d’imprécisions dans la dernière passe et parfois même dans l’avant-dernière. Ça n’a pas été facile de contourner le bloc que l’adversaire nous opposait. J’aurais aimé voir plus de rythme, plus de mouvement de la part de mes joueurs. »

Encore une défaite pour les U17

L’équipe de Patrick Moreau s’est incliné 2-0 et n’y arrive décidément pas en ce début de saison. Les Verts recevaient Clermont foot 63, et n’ont pas du tout réussi à rentrer dans leur match. Après un but concédé en première mi-temps, les auvergnats ont doublé la mise à la 85ème minute. Un résultat inquiétant avant le déplacement à Lyon pour un derby qui s’annonce compliqué puisque l’OL est leader du groupe C.

La réaction de Patrick Moreau

« On a eu beaucoup de mal à développer un jeu cohérent. Les touches de balle étaient trop nombreuses, les mouvements trop rares pour créer des espaces. J’attends un autre état d’esprit, plus conquérant pour le prochain match, qui est le derby. »

Crédit photo : asse.fr

Les supporters lyonnais encore privés de derby !

Les supporters lyonnais encore privés de derby !

Une fois n’est pas coutume, les supporters de l’Olympique Lyonnais ne seront pas présents dans le Chaudron le 6 octobre prochain. En effet, le Préfet de la Loire a interdit le déplacement des « personnes se prévalant de la qualité de supporter » de notre historique voisin pour l’un des principaux chocs de notre championnat. Les années passent et grâce à nos superbes têtes pensantes le derby perd de plus en plus de sa saveur.

crédit photo : foot01.com

ASSE – Le rendez-vous de Didier Bigard : « Honte, colère, pression et remise en question »

ASSE - Le rendez-vous de Didier Bigard : « Honte, colère, pression et remise en question »

Ancien responsable des sports au Progrès, Didier Bigard commente l’actualité chargée de l’ASSE, où la crise couve après la défaite à Angers (1-4).

« Ghislain Printant est le coupable idéal. Mais on parle de suffisance, chez les joueurs, un comble. Roland Romeyer doit trouver des solutions pour éviter la crise. « Les Ultras, on ne les voit jamais à l’Etrat pour les entraînements. Et il vaut mieux. Quand ils sont là, c’est que ça va mal », s’amusait il y a quelques semaines un membre de la sécurité du club en réponse à un jeune journaliste qui s’en étonnait. On ne sait pas ce qu’il en sera dans les jours à venir, parce que les fidèles des kops ont souvent été très patients dans le passé, mais l’inquiétude pourrait bien pousser quelques supporters à mettre la pression ailleurs que sur les réseaux sociaux. La défaite ou plutôt la déculottée d’Angers n’a pas inspiré un sentiment de « grande honte » qu’au seul Ghislain Printant. Et la colère qui a incité Stéphane Ruffier à  faire rentrer sa troupe au vestiaires en zappant la télé est partagée bien au-delà du rectangle vert. Les tribunes grondent, les médias bruissent. Pas bon signe.

Le retour de Jean-Louis Gasset pour solution

L’entraîneur de l’ASSE est en première ligne, accusé et coupable idéal, il le sait, a le discours convenu du condamné. « Ce n’est pas ma personne qui importe, mais le club et j’assume mes responsabilités » avait-il lâché dès le retour de Gand. Il a repris les mêmes mots dimanche soir avec un ton plus grave et peu rassurant « j’ai peur pour Saint-Etienne ». Nous aussi. Le 4-1 martelé par Ninga a mis fin à 43 ans de domination stéphanoise dans la douceur angevine, et c’est paradoxalement le onze bénéficiant du plus gros budget de l’histoire du club qui y a mis fin. Incompréhensible à entendre Printant « J’ai beaucoup de difficultés à m’expliquer ce qui s’est passé, qu’on puisse tomber dans un tel état après l’égalisation. On a perdu le fil conducteur de ce match ». Y a-il eu excès de confiance? On n’ose y croire même si le coach des verts sentait le danger « J’avais mis les joueurs en garde à la pause, pour qu’ils ne fassent pas preuve de suffisance ». Un comble pour une équipe qui ne compte qu’une victoire à Dijon!

Les cadres de l’équipe apporteront peut-être quelques éclaircissement à Roland Romeyer. Il en aura besoin pour analyser une situation qui échappe à tous et d’abord au staff. Le président du Directoire mesure aujourd’hui le vide laissé par Dominique Rocheteau lassé, comme avant lui Galtier ou Gasset. L’ancien vert n’était peut-être qu’un rouage discret, mais sa présence comptait. Printant, aujourd’hui est seul, orphelin de Gasset.

Aulas attend, lui, le derby pour faire le point

Bien sûr on a rêvé du retour du vieux sage, pour une ultime pige, pour le club dont il fait briller le vert, pour des supporters qu’il kiffe et pour son ami auquel il a laissé un fauteuil devenu éjectable.Le calendrier qui défile rappelle qu’il y a deux ans, Oscar Garcia avait explosé en vol après son équipe, en déroute dans le derby. Et voilà que Jean-Michel Aulas se projette « Nous pourrons faire un point après le match de Saint-Etienne. Je ne regarde pas l’avenir à court terme, et je sais que celui à long terme sera souriant pour Lyon ». Pas sûr que Roland Romeyer puisse convaincre avec les mêmes propos. Il a voulu revenir aux affaires dans l’embellie de la saison dernière et le voilà confronté aux résultats d’un relégable. Il a le droit de s’interroger sur les choix faits à l’intersaison, mais a aussi le devoir de les assumer. A lui de veiller à ce que la crise sportive ne devienne pas une crise économique ou institutionnelle. A lui de doter le club d’une structure dirigeante à la hauteur de son ambitieux budget, avec pour axiome, la primauté du sportif. Les supporters le savent. Ils n’auraient pas laissé partir Gasset… »

Didier BIGARD

L'été vient de se terminer et il s'est passé beaucoup de choses à l'ASSE depuis que les dirigeants ont choisi de promouvoir Ghislain Printant pour succéder à Jean-Louis Gasset sur le banc. Parmi celles-ci, certains décisions ont pu interpeller. Tout d'horizon.

Didier BIGARD

Les résultats des 21 et 22 septembre 2019

Les résultats des 21 et 22 septembre 2019

PROFESSIONNELS

Ligue 1 Conforama : SCO Angers 4 – 1 ASSE 

FORMATION

N2 : Saint Pryvé Saint Hilaire 0 – 0 ASSE

U19N : ASSE 4 – 0 AS Porto-Vecchio 

U18R amical : US Monistrol 2 – 3 ASSE 

U17N : ASSE 0 – 2 Clermont Foot 63 

PRÉFORMATION

U15R1 : FC Annecy 74 3 – 2 ASSE 

U14R1 : FC Annecy 74 1 – 3 ASSE 

U13A amical : ASSE 3 – 0 Olympique Club Eybens 

U13B : Saint Chamond Foot 1 – 8 ASSE 

U13C : Saint Chamond Foot 2 – 15 ASSE 

ÉCOLE DE FOOT

U11A amical : ASSE 4 – 1 Montélimar / ASSE 6 – 2 Montpellier Méditerranée / ASSE 5 – Olympique Valence

U11B amical : ASSE 6 – 0 L’Étrat la Tour

U10A amical : ASSE 1 – 2 Andrezieux Bouthéon FCU11 / ASSE 5 – 3 UG La FouillouseU11 / ASSE 0 – 2 FC Roche St GenestU11

U10B : ASSE 1 – 1 US Feurs / ASSE 3 – 0 ES Veauche / ASSE 1 – 0 US Saint Galmier Chamboeuf / ASSE 1 – 3 US Feurs

U9 : ASSE 6 – 1 L’Étrat la Tour / ASSE 9 – 0 AC Rive de Gier / ASSE 6 – 3 Saint Chamond Foot 

U9 : ASSE 9 – 0 Sorbiers La Talaudière Foot / ASSE 12 – 1 JS Cellieu / ASSE 9 – 0 L’Etrat la Tour

U8  : ASSE 7 – 0 JS Cellieu / ASSE 18 – 0 FC St Paul en Jarez / ASSE 6 – 0 Saint Chamond Foot 

U8 : ASSE 8 – 0 ChateauneufU9 / ASSE 3 – 2 FC GénilacU9 / ASSE 20 – 0 Avant Garde Saint Etienne

U8 : ASSE 5 – 0 US Métare / ASSE 4 – 5 L’Étrat la TourU9 / ASSE 5 – 1 Saint Christo Marcenod

U7 amical : ASSE 8 – 0 Saint Christo Marcenod / ASSE 5 – 1 Sorbiers La Talaudière FootA / ASSE 7 – 0 Sorbiers La TalaudièreB / ASSE 13 – 1 ASSE Filles 

U7 amical : ASSE 1 – 1 Sorbiers La Talaudière FootA / ASSE 5 – 0 Saint Christo Marcenod / ASSE 5 – 0 Sorbiers La Talaudière FootB / ASSE 2 – 2 Sorbiers La Talaudière FootA

FÉMININES

D2 : Saint Denis RC 0 – 2 ASSE

R1 amical : ASSE 1 – 3 OL

U19N : ASSE 1 – 0 Grenoble Foot 38 

U15 : ASSE 5 – 1 FC Génilac 

U13 : ASSE 8 – 1 Saint Chamond Foot 

U11 amical : FC Saint Paul en Jarez 0 – 3 ASSE / Saint Charles Vigilante Saint Etienne 0 – 3 ASSE / Roche Saint Genest FC 0 – 4 ASSE

U9 : ASSE 1 – 5 Rhins Trambouze Foot2 / ASSE 4 – 3 FC Ouches1 / ASSE 1 – 4  Loire Sornin

U8 : ASSE 1 – 2 Saint Denis Cabannes / ASSE 0 – 1 Roannais Foot 42 / ASSE 2 – 2 Loire Sornin 

U7 amical : ASSE 0 – 2 Sorbiers La Talaudière Foot2 / ASSE 1 – 1 Saint Christo Marcenod / ASSE1 Garçons 4 – 0 ASSE / ASSE2 Garçons 13 – 1 ASSE / ASSE 0 – 5 Sorbiers La Talaudière Foot1

ASSE : Romeyer a changé son fusil d’épaule pour Printant

Dans Le Progrès, Roland Romeyer était monté au créneau lundi dernier pour affirmer que le début de saison poussif de l’ASSE ne remettait pas en cause l’avenir de Ghislain Printant sur le banc. Mais c’était avant les défaites à Gand (2-3) et à Angers (1-4)…

Avant le match ASSE-Toulouse (2-2), Roland Romeyer avait rencontré les joueurs stéphanois pour leur rappeler leurs bons devoirs. Et après le match nul concédé face aux Toulousains, le président du Directoire avait accordé un entretien au Progrès pour conforter Ghislain Printant. « Ghislain Printant fragilisé ? Pas du tout, avait-il soutenu. Comme les joueurs, il est frustré par les derniers résultats. Mais j’accorde une grande confiance à Ghislain Printant et son staff ». Si le début de saison des Verts n’est pas à la hauteur des attentes, Romeyer demandait donc du temps, de la patience.

« Je ne suis pas inquiet »

« Il est prématuré de faire un bilan. La saison dernière, à la même époque, on avait seulement un point de plus. Cela ne nous a pas empêchés de finir quatrième avec 66 points. Je ne suis pas inquiet. On va jouer les quatre compétitions à fond. L’ADN du club c’est de pouvoir disputer une coupe d’Europe chaque saison. Il faut tout faire pour y arriver. Mais cette saison, huit ou neuf équipes peuvent jouer le top 5. Paris, Lyon… Monaco va revenir, l’OM sera dans la course. Nice et Rennes se sont bien renforcés. Il va y avoir une grosse concurrence. »

« Le meilleur effectif depuis 2004 »

Selon lui, l’ASSE a bien travaillé cet été, sous la houlette du duo Printant-Wantier. « On a pris des risques. On a mis tout ce que l’on pouvait pour bâtir le groupe le plus compétitif possible. Celui-ci a été profondément renouvelé. Il est important et de qualité. Les postes sont doublés. Il s’agit pour moi du meilleur effectif que l’on ait eu depuis que je suis arrivé en 2004. Il faut maintenant apprendre aux joueurs à travailler ensemble. Mais je suis confiant. J’ai discuté avec les cadres, ils sont tous optimistes. 109 millions d’euros de dépenses, c’est historique. On a élaboré un budget ambitieux. Depuis 2015, il est en augmentation de près de 40 %. La masse salariale, par exemple, a, elle, augmenté de plus de 40 %. On a fait des efforts. Les enjeux sportifs et financiers sont importants. C’est lourd. »

Mais lourds, les revers de la semaine passée l’ont été également, avec l’entrée en lice ratée en Ligue Europa à La Gantoise (2-3) et le lourd revers à Angers (1-4). A tel point que la position de Romeyer sur Printant a changé, L’Equipe révélant que lors d’un entretien ce matin à l’Etrat, le président du Directoire a invité le Montpelliérain à quitter le club. Celui-ci a refusé la demande et il devrait être encore présent sur le banc mercredi contre le FC Metz. Le service communication du club vient en tout cas d’indiquer qu’il assurerait le point-presse d’avant match à L’Etrat, demain.

Laurent HESS