Cabaye : « On avait la maîtrise. »

Cabaye : « On avait la maîtrise. »

Yohan Cabaye s’est exprimé après sa première titularisation avec les Verts. Il retient un match frustrant et a beaucoup apprécié Geoffroy Guichard.

Frustré par ce match

« Frustré parce qu’on a fait tous les efforts nécessaires pour renverser la rencontre et gagner à la fin. On se fait annuler deux buts, ils en annulent un du côté de Toulouse aussi. Au-delà d’être revenu au score c’est un sentiment de frustration qui domine, parce qu’on jouait ce match pour pouvoir le gagner et on ne l’a pas fait. »

Il faut être plus concentré

 « Il nous reste beaucoup de travail pour retrouver le chemin de la victoire et repartir vers l’avant. Il faut que l’on soit encore plus concentré, encore plus solide dans ces moments-là, qu’on ne laisse rien à l’adversaire. Au-delà du penalty, ils n’étaient pas dangereux, on avait la maîtrise. Le point positif ce soir c’est d’être revenu au score, après avoir été mené de deux buts. »

Un stade unique

« C’est un stade assez spécial, avec une ambiance magnifique. J’étais vraiment très heureux de pouvoir débuter et de jouer devant cette ambiance, cette atmosphère, ce public qui est magnifique et qui j’en suis sûr, va nous aider, nous pousser dans certaines rencontres pour pouvoir aller chercher un résultat positif. »

Crédit photo : foot01.com

M’Villa : « On a eu beaucoup d’occasion »

M’Villa : « On a eu beaucoup d’occasion »

Le milieu de terrain des Verts s’est exprimé après le match nul contre le TFC. Il préfère retenir la seconde période positive de son équipe.

Une bonne seconde periode

« On va retenir la réaction en seconde période, et déjà en fin de première mi-temps avec ce but de Romain Hamouma. On a eu beaucoup d’occasions en seconde, ça se joue à pas grand chose, il y a deux hors-jeu pour quelques centimètres. On a eu une réaction en seconde mi-temps, on a fait preuve de caractère. « 

Un match influencé par la VAR

« Il y a peut-être aussi un penalty sur Yohan Cabaye, il faut revoir les images. Le VAR ? C’est le foot moderne, c’est comme ça maintenant, il faut faire avec et accepter les décisions. »

ASSE – Toulouse FC (2-2) : les Verts enragent contre l’arbitrage

ASSE - Toulouse FC (2-2) : les Verts enragent contre l'arbitrage

L’ASSE n’a pas tout compris aux décisions du corps arbitral officiant lors de la rencontre mouvementée dimanche face au Toulouse FC (2-2).

L’ASSE est revenue de loin. Menés par une équipe du Téfécé virevoltante hier à Geoffroy-Guichard, les Verts ont su trouver les ressources pour revenir au score (2-2). Ils auraient même pu s’imposer en fin de match si l’arbitrage n’était pas venu contrecarrer leurs plans.

Ghislain Printant reste positif mais ne peut s’empêcher d’enrager. « Le VAR a eu une grande importance en étant décisif sur trois buts refusés, un de Toulouse et deux de Saint-Étienne, a-t-il soufflé. J’ai du mal à comprendre la faute sur Cabaye non sifflée, qui aurait pu nous attribuer un penalty, plus flagrante que celle de Kolodziejczak pour un penalty. C’est la seule décision que je peux discuter. »

Les décisions arbitrales ne font pas jaser que le coach de l’ASSE. Le très mesuré Loïc Perrin en a remis une couche : « L’utilisation du VAR est agaçante car ça prend du temps, peste Loïc Perrin. C’est très, très long. »

Timothée Kolodziejczak conclut sobrement : « Nous avions la possession du ballon et sur deux actions ils nous ont plombé. Il y a eu un penalty non sifflé sur Yohan Cabaye. »

Bastien Aubert

L'agenda de la semaine du 16 au 22 septembre

À peine remis de leur match fou face à Toulouse hier dimanche (2-2), les Verts retrouveront ce lundi après-midi les pelouses de L’Étrat pour préparer les deux matches qui les attendent cette semaine. Le premier, ce jeudi (21h) face à La Gantoise, marquera le grand retour de l’ASSE sur la scène européenne alors que le second les conduira à Angers dimanche prochain (17h) en Ligue 1 Conforama.

Lundi 16 septembre

16h30 : entraînement à L’Étrat

Mardi 17 septembre

16h : entraînement à L’Étrat

Mercredi 18 septembre

18h : entraînement à la Ghelamco Arena de Gant (Belgique)

Jeudi 19 septembre

21h: La Gantoise – ASSE, 1e journée d’UEFA Europa League (Groupe I)

Vendredi 20 septembre

11h : entraînement à L’Étrat

Samedi 21 septembre

Entraînement à huis-clos

Dimanche 22 septembre

17h : Angers (7e) – ASSE (15e), 6e journée de Ligue 1 Conforama

>L’agenda de la semaine en direct

ASSE, FC Nantes, LOSC, OM, PSG, OL, Girondins, Strasbourg : ils sont dans l’équipe type

ASSE, FC Nantes, LOSC, OM, PSG, OL, Girondins, Strasbourg : ils sont dans l’équipe type

Ce lundi, il est déjà l’heure de se pencher sur l’équipe type imaginée par le quotidien L’Équipe pour la 7e journée de Ligue 1 disputée ce week-end.

Keylor Navas et Neymar n’ont eu besoin que d’un seul match pour faire leur apparition dans l’équipe type. L’attaquant brésilien a notamment résisté à tout contre le RC Strasbourg pour offrir la victoire au PSG d’un geste acrobatique génial (1-0). Côté alsacien, Mohamed Simakan a été excellent (3 tacles, record du match) mais il se rappellera que le but parisien vient de son côté.

En défense, Andrei Girotto a été désigné homme du match entre le FC Nantes et le Stade de Reims dimanche à la Beaujoire (1-0). Le Brésilien a notamment bloqué trois tirs adverses ! A ses côtés, Laurent Koscielny poursuit son sans-faute depuis son arrivée aux Girondins de Bordeaux après avoir été redoutable face au FC Metz (2-0).

Au milieu, les Lillois Luiz Araujo et Benjamin André ont chacun dans leur style été décisifs devant le SCO d’Angers, vendredi en ouverture de cette 5e journée de Ligue 1 (2-1). Romain Hamouma l’a aussi été en claquant un doublé avec l’ASSE contre le Téfécé (2-2). Deux buts chacun, c’est aussi les performances remarquées de l’attaquant de l’OL Moussa Dembélé à Amiens (2-2), et de celui de l’OM Dario Benedetto à Monaco (4-3).

Bastien Aubert

ASSE : Elie Baup ne voit qu’une faille à la carrière de Stéphane Ruffier

ASSE : Elie Baup ne voit qu'une faille à la carrière de Stéphane Ruffier

Grand admirateur de Stéphane Ruffier, Elie Baup trouve quand même dommage sa faible exposition chez les Bleus.

Ancien coach de l’AS Saint-Etienne désormais consultant, Elie Baup est un grand fan de Stéphane Ruffier. En tant qu’ancien gardien de but, l’intéressé apprécie tout particulièrement les qualités du Basque, qu’il loue dans un entretien à la « Dépêche du Midi ».

« Stéphane, c’est la régularité incarnée. Et ça dure maintenant depuis, allez, une bonne dizaine d’années. C’est l’efficacité, la solidité, la sobriété –jamais un geste superflu. Il a une grande présence, notamment sur sa ligne avec des arrêts réflexes étonnants ainsi que dans ses 5m50 où il apparaît clairement comme le patron. Il est également très  »sécure » dans les prises de balle aériennes même s’il ne s’aventure pas trop loin. Idem en ce qui concerne son jeu au pied :il ne cherche pas la petite bête, si je puis dire, il prend zéro risque parce qu’il allonge avant tout. Le jeu au pied, justement, avec les relances qu’on peut demander aux goals modernes,ce n’est pas sa priorité », juge Baup, qui ne voit réellement qu’un point noir à la carrière de Ruffier : sa faible visibilité en sélection.

« Le seul bémol pour lui, c’est qu’en équipe de France il est tombé dans la même génération que Lloris et Mandanda… », déplore le technicien. Avant de s’écarter des Bleus, Stéphane Ruffier avait la chance d’honorer trois capes en cinq ans entre 2010 et 2015.

Arnaud Carond

Printant : « Leur deuxième but nous a mis un coup, malgré nos 25 bonnes premières minutes »

Printant : « Leur deuxième but nous a mis un coup, malgré nos 25 bonnes premières minutes »

Ghislain Printant a réagi après ce match nul inquiétant contre le TFC. Il voit des points positifs en attaque mais se dit surtout frustré de ce match.

Un sentiment de frustration

« La frustration. En termes d’émotion, les gens ont été servi. On avait préparé ce match pour le remporter. On a commis des erreurs qui nous ont donné un lourd handicap. L’équipe a eu la force de ne pas lâcher et de revenir au score, même si on aurait pu être menés 3-0. Leur deuxième but nous a mis un coup sur la tête malgré nos 25 bonnes premières minutes, lors desquelles on a maintenu le TFC dans sa surface. Il fallait réussir à débloquer la situation, mais cela n’a pas été le cas. Il y a beaucoup de frustration. »

Incompréhension sur l’utilisation de la VAR

« La VAR a eu une grande importance. Elle a été décisive sur trois buts. Je ne commenterai pas les trois buts refusés. Je n’ai pas revu les images. La seule décision que j’ai du mal à comprendre c’est celle consécutive à la faute sur Yohan Cabaye, qui est beaucoup plus flagrante que celle que Timothée Kolodziejczak a commise. Je ne m’explique pas pourquoi on n’a pas demandé à l’arbitre d’aller visionner l’action. C’est la seule décision que l’on peut discuter. »

Il faut prendre plus de points à domicile

« Il est important de prendre des points, notamment à domicile. C’était notre intention. On s’est retrouvés menés de deux buts et l’équipe a réussi à recoller pour ensuite faire ce qu’il fallait pour essayer de le remporter ce match. »

Il faut continuer comme ça en attaque

« Il faut que l’on continue à travailler. Il faut insister sur l’état d’esprit que l’on a mis durant toute la rencontre. Après, on doit arriver à avoir une certaine solidité. Continuons à nous projeter aussi nombreux offensivement pour créer des décalages et avoir de la présence devant le but, chose que l’on a bien fait aujourd’hui. »

Crédit photo : lfp.fr