ASSE : ces problèmes qui plombent les Verts en interne (3/3)

ASSE : ces problèmes qui plombent les Verts en interne (3/3)

Si l’ASSE connait un début de saison délicat, le sportif s’est malheureusement mis au diapason de ce qui se passe en coulisses. Focus sur les nombreux soucis de fonctionnement qui minent les Verts. Partie III.

7/ Un staff où Fabrice Grange fait figure de vilain petit canard

Au sein de la direction, il y a des antagonismes. Dans le staff technique, ce n’est pas le monde des Bisounours non plus. Au cœur des crispations : Fabrice Grange, l’entraîneur des gardiens. Passé proche d’un départ à plusieurs reprises mais souvent rattrapé par le lien fusionnel qui l’unit à Stéphane Ruffier, l’ancien gardien formé à l’OL divise beaucoup en interne. Comme l’a expliqué « L’Equipe » la semaine passée, certains estiment son influence et ses conseils néfastes au coach en place. En cause ? Son attitude et son individualisme. Plusieurs membres du staff technique n’ont pas apprécié de voir Grange la jouer solo pour réclamer une année de contrat de plus qu’eux (au delà de juin 2021) en allant voir directement Roland Romeyer. Cette demande lui a été refusée et cela fait désormais partie des griefs formulés par ses détracteurs…

8/ Une équipe construite autour d’un M’Vila déçu

Maillon central autour duquel est construit l’effectif, Yann M’Vila est le joueur qui n’est quasiment pas soumis au turn-over depuis le début de saison. Problème : l’ancien Rennais n’est que l’ombre du joueur qu’il a été durant ses 18 premiers mois. S’il n’a jamais réellement désiré quitter l’ASSE où il se sent bien, son agent a quand même sondé le marché estival dans l’espoir d’une porte de sortie plus rémunératrice. Derrière ces manœuvres, un malaise né du refus par les dirigeants de réévaluer son contrat. L’ASSE ayant pris beaucoup d’argent sur le Mercato d’été grâce notamment aux ventes de William Saliba ou Rémy Cabella, l’Amiénois estimait mériter une rallonge, lui qui avait fait un gros effort financier pour résilier son contrat au Rubin Kazan avant de venir. Face au plus gros salaire de son effectif (2,5 M€ par an), Sainté a vite coupé court aux discussions. Absent durant plusieurs jours à l’entraînement avant le départ en stage en Angleterre fin juillet, M’Vila a eu du mal à encaisser le coup. A-t-il digéré la pilule ? On en doute…

9/ Une formation systématiquement oubliée

Chaque année, on espère que ce sera la bonne. A plus forte raison la saison 2019-2020 était génératrice d’espoirs. Avec une équipe U19 qui a remporté la dernière édition de la Coupe Gambardella, l’ASSE dispose du vivier de jeunes dans lequel piocher et sortir quelques pépites… Sauf qu’à chaque fois, on s’arrange pour boucher leurs horizons. Sainté a déjà laisser filer Vagner Dias Gonçalves, Kenny Rocha Santos et Makhtar Gueye, des joueurs qui flambent aujourd’hui en Ligue 2 à Nancy. Arnaud Nordin en est revenu depuis un an et demi et se contente d’un rôle de joker et d’une confiance sporadique quand d’autres jouissent d’une immunité malgré des prestations décevantes (vous avez dit Khazri?). S’il y a bien l’exception Saliba, sitôt lancé sitôt vendu à Arsenal pour 30 M€, les Verts ont quand même du mal à accorder du crédit à la pépinière de L’Etrat. Pas assez mûr, trop tendre… On attend Stefan Bajic ou Charles Abi mais on les réduit à un rôle d’utilitaires les trois quarts du temps avant de les lancer au casse-pipe au cœur de la crise face à Metz. Aujourd’hui, quand on est jeune et Stéphanois, il vaut mieux s’expatrier pour avoir sa chance et ne pas passer derrière une ribambelle des joueurs moyens. C’est quand même bien triste…

A lire aussi :

Alexandre CORBOZ

Les infos du jour : Claude Puel débarque à l’ASSE, Mbappé forfait confirmé

Claude Puel débarque à l'ASSE

Si vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité du jour, But Football Club récapitule pour vous les informations importantes de ce vendredi 4 octobre.

La grosse info : Claude Puel nommé entraîneur de l’ASSE

Attendue depuis plusieurs jours, la venue de Claude Puel sur le banc de l’AS Saint-Etienne à la place de Ghislain Printant est désormais actée. Le Castrais a deux jours pour préparer le choc face à l’OL.

Le scan du 4 octobre

ASSE – OL J-2 : le derby part timidement

PSG : Mbappé à nouveau sur le flanc

OL : les confidences d’Aulas

OM : Benedetto pas fou de foot

FC Nantes : Gourcuff en turn-over forcé ?

LOSC : Lopez s’enflamme pour Osimhen

Stade Rennais : Camavinga naturalisé français ?

Girondins : l’affaire du Haillan suite

RC Strasbourg : Bellegarde chez les Bleuets

RC Lens : Montanier face aux médias

Et aussi…

Arnaud Carond

PSG, OL, LOSC, ASSE – L’oeil de Denis Balbir : « Seuls Paris et Lyon en mesure d’avoir un avenir européen »

PSG, OL, LOSC, ASSE – L'oeil de Denis Balbir : « Seuls Paris et Lyon en mesure d'avoir un avenir européen »

Chaque vendredi de semaine européenne, Denis Balbir analyse les résultats des clubs français. Retour sur la 2e journée des phases de groupes.

« Mardi soir, le PSG a commencé la semaine par une belle performance à Galatasaray (victoire 1-0). Même si ce n’est plus le Galatasaray avec ses grands noms du passé, prendre trois points dans le climat turc n’est jamais simple. Même si tout n’a pas été parfait dans le réalisme, Paris a marqué quatre fois et n’a toujours pas concédé le moindre but en deux matches. C’est propre. Après avoir battu le Real Madrid et avant la double confrontation face à Bruges, ça sent très bon pour la qualification. Je dirais même que c’est quasiment fait. Thomas Tuchel peut être d’autant plus serein qu’il va désormais pouvoir récupérer ses blessés et Neymar qui était suspendu jusque là.

« L’exploit de la semaine à mettre au crédit de Lyon »

Mercredi, on a assisté à l’exploit de la semaine avec Lyon qui s’est imposé à Leipzig (2-0). Oui, on peut parler d’exploit même si je suis amusé de voir la différence de traitement de certains consultants entre ce Red Bull là et celui éliminé il y a deux ans par l’OM en Ligue Europa. A l’époque, quand Marseille battait Leipzig, on disait que ce n’était que la C3 et que les Allemands avaient une petite équipe. Aujourd’hui, avec l’Ol, on nous vend Leipzig comme l’ogre de la poule. Il faut se garder quand même de ce genre d’analyse. Leipzig est une très belle équipe, l’une des meilleures de Bundesliga. L’OL a fait un grand match pour s’imposer en Allemagne, une terre historiquement dure pour les Français. Personnellement, ce que j’ai envie de retenir c’est qu’avec ces trois points, l’OL a gommé la déception comptable du premier match face au Zenith (1-1) et s’est remis psychologiquement dans une bonne dynamique après sept matchs consécutifs sans victoire. Sur ce match, j’ai revu le Lyon dont on avait fait le dauphin du PSG.

« Le vécu du LOSC, trop léger pour espérer mieux »

Mais le dauphin du PSG l’an passé, c’était Lille et les Dogues ont encore manqué une occasion face à Chelsea (1-2). C’est vraiment dommage. On sent que Christophe Galtier dispose d’un bon effectif mais au niveau du vécu européen, cela reste trop léger par rapport à Paris ou Lyon et ça se voit ! Face à un nouvel adversaire de renom, deux semaines après la gifle de l’Ajax (0-3), le LOSC a vécu un nouveau scénario cruel. La qualification paraît illusoire et les Nordistes vont, à mon sens, devoir se concentrer sur la troisième place synonyme de Ligue Europa. Pour atténuer la déception, il faut se servir de ces matches comme un apprentissage pour la suite. Ce n’est que par des qualifications successives en Coupe d’Europe que ce club parviendra à mûrir…

« Saint-Etienne est mal embarqué »

Jeudi soir, la Ligue Europa nous a réservé quelques déceptions… A commencer par l’ASSE accrochée chez elle par Wolfsbourg (1-1). Les Verts avaient pourtant bien pris les choses en main en marquant rapidement mais ils ont vite été repris sur une faute d’inattention défensive. Disons que ça laisse un peu de travail au prochain entraîneur, lequel récupère une équipe loin d’être au mieux avant le derby… Il y aurait beaucoup à redire sur un club qui choisit de changer d’entraîneur à deux jours d’un événement pareil. Je pense que les remous en coulisses ont beaucoup joué sur le moral de Sainté. Un Sainté déjà décimé par les blessures. Avec une défaite et un nul à la maison, Saint-Etienne est mal embarqué dans sa Ligue Europa.

« Rennes a pourtant fait illusion »

Le Stade Rennais, qui a perdu sur la pelouse de la Lazio de Rome hier (1-2), est dans la même situation comptable. Pas dans le tempo pour voir les 16e de finale en février prochain. Au stade Olympique, les Bretons ont pourtant fait illusion et mené au score. Dommage de ne pas avoir mieux tenu sur la dernière demi-heure. Rennes me paraît quand même avoir la qualité et plus de moral que les Verts pour redresser la barre. Les points perdus contre le Celtic pourraient peser lourds mais Julien Stephan dispose des moyens pour créer un sursaut et profiter de la double confrontation face à Cluj pour relancer la machine.

Le bilan de la semaine est donc de deux victoires, un nul et deux défaites. Lyon a atténué la déception née de la première journée. C’est encore difficile de tirer des enseignements mais, pour l’heure, seuls Paris et Lyon me paraissent en mesure de s’offrir un printemps européen. Pour la C1, ce n’est pas vraiment une surprise puisque c’était déjà la sensation qu’on pouvait avoir au tirage au sort. En revanche, pour la C3, c’est une vraie déception avec Rennes et Saint-Etienne. Deux clubs dont on pouvait espérer qu’ils soient davantage entraînés par la passion de leur public… Ce que j’ai quand même envie de retenir, c’est que tout reste encore possible même si ça commence quand même à se compliquer pour trois de nos représentants. »

Recueilli par Alexandre CORBOZ

#INFO PVfr : Claude Puel sur le banc stéphanois pour le Derby

#INFO PVfr : Claude Puel sur le banc stéphanois pour le Derby

Comme nous vous le disions en début de semaine, Claude Puel va succéder à Ghislain Printant sur le banc de l’ASSE. D’après nos informations, Puel souhaite absolument coacher ce dimanche contre l’OL, club qu’il a entrainé entre 2008 et 2011 (76v-44n-36d) et qu’il n’a pas quitté dans les meilleures conditions.

Le technicien de 58 ans était ses derniers jours à Saint-Etienne pour négocier les termes de son contrat. Malgré deux bons derniers résultats, Ghislain Printant va bel et bien céder sa place à quelques jours du Derby, notamment car Claude Puel en a fait la demande aux dirigeants stéphanois.

Puel a entraîné le club lyonnais et n’a pas quitté le club et son présidents dans de très bons termes.Le natif de Castres aura, en plus de l’envie de prendre les rennes de l’ASSE au plus vite, une belle revanche personnelle à prendre comme un supplément d’âme.

L’ancien entraîneur de Leicester pourrait être intronisé par les dirigeants stéphanois dès aujourd’hui. Il est fort probable que son arrivée soit accompagnée de celle d’un Directeur Général, Xavier Thuilot, qui permettrait à Romeyer et Caïazzo de prendre du recul sur le plan sportif du club.

Cependant il reste toujours, pour les dirigeants stéphanois, à régler le départ de Printant qui n’a pas l’intention de démissionner, ainsi que les départs probables de certains membres du staff.

Crédit Photo : PHILIPPE MERLE / AFP.

Lire la suite ...





ASSE – Le rendez-vous de Didier Bigard : « Printant, loin d’être le seul responsable »

ASSE - Le rendez-vous de Didier Bigard : « Printant, loin d’être le seul responsable »

Selon Didier Bigard, ancien responsable des sports au Progrès, le début de saison catastrophique de l’ASSE n’incombe pas qu’à Ghislain Printant. Il pointe les dysfonctionnements internes du club.

« La nomination de l’ancien adjoint a été une erreur de casting et les supporters ont raison de pointer du doigt les dirigeants du club. Mais on ne peut pas exonérer le reste du staff, ni la préparation physique, ni les joueurs. Il faudrait toute une saison pour analyser les erreurs qui ont conduit à la situation actuelle de l’ASSE. Green Angels et Indépendantistes ont essayé en pointant dans un communiqué les deux présidents qu’on oppose ou qui s’opposent, régulièrement depuis la constitution du duo en 2004. Les deux groupes ultras demandent que Roland Romeyer et Bernard Caïazzo abandonnent la gestion du club, se contentent d’être actionnaires. Les Magic avaient aussi affiché leur défiance à l’égard du second, et tous seront peut-être surpris de lire que le président du Conseil de surveillance « partage certaines de leurs idées». Il est vrai qu’il avait été l’instigateur d’une réorganisation avec nomination d’un directeur général, avant que le président du Directoire ne revienne en force aux affaires…

Les dés de l’autorité étaient pipés d’entrée 

Pas facile de rester dans l’ombre, pour l’un comme pour l’autre, mais la lumière aveugle parfois. La nomination de Ghislain Printant pour remplacer Jean-Louis Gasset a été une erreur de casting. Malgré tout le respect dû à ce dernier, c’est la première fois qu’on voyait un coach désigner son successeur, la première fois qu’on entendait des joueurs afficher leurs souhaits, sinon leurs exigences. Les dés de l’autorité étaient pipés avec un patron technique adoubé par ceux qu’il doit diriger, les relations compliquées par une trop grande proximité. Pas facile de taper sur la table après s’être tapé la bise et Printant a tardé à secouer ses hommes, à se mettre en colère. Privé de son mentor, même s’il l’a souvent au portable, il a manqué de justesse tactique ou de sens de la persuasion pour faire appliquer ses plans. On n’est pas sûr, par ailleurs, qu’il ait reçu tout le soutien nécessaire d’un staff, laissant courir le bruit de failles internes.

Pas de 9 au Mercato, des indésirables toujours là

On ajoutera une préparation ratée parce qu’on a préféré une promotion ridicule du football français, un recrutement tardif et mal ficelé. Des joueurs sur lesquels on ne compte plus sont restés, d’autres se sont retrouvés sur le terrain tout juste descendus de l’avion, parfois après plusieurs mois sans match. Pas sérieux! On peut enfin regretter l’absence d’un renfort offensif que réclamait déjà Gasset. De quoi exonérer Printant ? Non, mais l’homme s’est heurté, comme ses prédécesseurs, à une organisation qui, de la cellule de recrutement à la garde rapprochée de Roland Romeyer, traverse les époques sans trembler. Au risque de se voir sortir des tableaux de statistiques pour nous faire croire que le football est une équation, on relèvera que les Stéphanois souffrent d’un gros déficit en terme de vitesse et vivacité. Ce manque explique la non titularisation de Beric en début de championnat, mais bien d’autres auraient pu rester sur le banc! De quoi remettre en question le CDI du préparateur physique, Thierry Cotte, proche de Romeyer ? Galtier le pensait, il y a trois ans, et, quand on compare le rythme du match OM-Rennes à ceux des Verts, on se dit qu’il y a peut-être en effet un problème…Les joueurs auraient pu compenser par une plus grande combativité. Ils ont déçu. Il a fallu attendre Nîmes pour qu’ils répondent à la confiance de leur coach. Un peu tard. »

Didier BIGARD

Les infos du jour : première pour Icardi avec le PSG, Puel pose ses conditions à l’ASSE

Galatasaray - PSG (0-1) : Thomas Tuchel formule un seul reproche à ses joueurs

Si vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité du jour, But Football Club récapitule pour vous les informations importantes de ce mercredi 2 octobre.

La grosse info : Mauro Icardi a inscrit son premier but avec le PSG

Hier soir, l’attaquant argentin du PSG Mauro Icardi a inscrit le but de la victoire sur Galatasaray (1-0), le premier depuis son arrivée en France.

Mais aussi :

OL : Moussa Dembélé en passe d’égaler un record horrible en Champions League

Girondins : bagarre au Haillan, un joueur hospitalisé !

RC Strasbourg : une obsession de Thierry Laurey a fini par payer chez Pierre Ménès

Stade Rennais : un dérapage raciste du président de la Lazio Rome ? 

RC Lens : un Sang et Or a crevé l’écran contre le Paris FC

R.N.

Les infos du jour : Puel se fait attendre, ça chauffe entre Rennes et les arbitres

Les infos du jour : Puel se fait attendre, ça chauffe entre Rennes et les arbitres

Si vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité du jour, But Football Club récapitule pour vous les informations importantes de ce mardi 1er octobre.

La grosse info : les Verts attendent toujours Puel

Alors que Claude Puel reste le grand favori pour s’installer sur le banc de l’ASSE, son arrivée pourrait attendre et laisserait même Printant officier lors du prochain derby face à l’OL.

ASSE : un directeur général recruté en plus de Claude Puel ? 

ASSE – OL : Ghislain Printant encore sur le banc pour le derby ? 

Mais aussi :

Stade Rennais : Olivier Létang en remet une couche sur le corps arbitral

Le président du Stade Rennais, Olivier Létang, n’a que moyennement apprécié la réaction d’un syndicat arbitral. Et il a tenu à publier un communiqué.

FC Nantes, Girondins – Affaire Sala : Bordeaux ne réclamera pas de suite ses 3 M€ 

C’est avec beaucoup de mesure que les Girondins de Bordeaux accueillent la décision de la FIFA dans le litige entre Nantes et Cardiff concernant Emiliano Sala.

OM : une réunion de crise bientôt programmée sur le cas Amavi ? 

Tête de Turc des supporters de l’OM, Jordan Amavi n’est pas au mieux actuellement… Mais il a au moins le mérite de se battre.

LOSC : Chelsea, la jeunesse, le jeu… un Christophe Galtier offensif pour la Champions League 

L’entraîneur du LOSC, Christophe Galtier, a exprimé en conférence de presse son envie de voir son équipe jouer sans crainte face à Chelsea.

Juventus : Cristiano Ronaldo prêt à se retirer plus tôt que prévu ? 

S’il s’est longtemps vu étirer sa carrière de joueur au delà de 40 ans, Cristiano Ronaldo commence à voir les choses autrement.

Les infos du jour : Printant toujours autant fragilisé, Villas-Boas s’agace

Les infos du jour : Printant toujours autant fragilisé, Villas-Boas s'agace

Si vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité du jour, But Football Club récapitule pour vous les informations importantes de ce lundi 30 septembre.

La grosse info : les jours de Printant sont comptés

Malgré la victoire de l’ASSE sur la pelouse de Nîmes, Ghislain Printant ne devrait plus faire long feu à Saint-Etienne. Un nouveau coach a de grandes chances de débarquer dans la semaine.

ASSE : Bernard Caiazzo lâche un indice de taille sur le futur coach des Verts 

ASSE : Ghislain Printant persona non grata à Saint-Étienne ? 

ASSE : Ghislain Printant a commis une erreur fatale aux yeux des dirigeants 

Mais aussi :

OM – Stade Rennais (1-1) : André Villas-Boas allume les supporters marseillais ! 

L’entraîneur de l’OM André Villas-Boas a critiqué les supporters marseillais qui ont sifflé Jordan Amavi à sa sortie contre le Stade Rennais (1-1).

FC Barcelone : le retour imminent de Lionel Messi se précise 

Lionel Messi (32 ans) pourrait bien faire partie de la délégation du FC Barcelone face à l’Inter Milan mardi pour la deuxième journée de la Ligue des champions.

OL : Juninho, derby contre l’ASSE, Sylvinho… Aulas livre des vérités décapantes 

Le président de l’OL Jean-Michel Aulas s’est exprimé dans L’Équipe et semble plus en vouloir à son directeur sportif Juninho qu’à son entraîneur Sylvinho. Extraits.

Juventus : Franck Ribéry pousse Cristiano Ronaldo dans l’ombre 

Franck Ribéry (36 ans) illumine la Serie A depuis son transfert à la Fiorentina en provenance du Bayern Munich. Même Cristiano Ronaldo passe au second plan.

FC Nantes – Affaire Sala : la FIFA condamne Cardiff à payer 6 millions aux Canaris

Alors que le FC Nantes et Cardiff étaient en litige au sujet du transfert du regretté Emiliano Sala, la FIFA a tranché ce lundi.

Les infos du jour : Puel se rapproche de l’ASSE, Neymar et le Barça négocient

Les infos du jour : Puel se rapproche de l'ASSE, Neymar et le Barça négocient

Si vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité du jour, But Football Club récapitule pour vous les informations importantes de ce vendredi 25 septembre.

La grosse info : Puel parti pour remplacer Printant ?

Alors que la succession de Ghislain Printant à l’ASSE semble plus ouverte que jamais, les négociations avanceraient sérieusement pour Claude Puel selon RMC. Le clan Ruffier a de son côté mis les choses au point.

ASSE – Mercato : la piste Claude Puel se confirme

ASSE : Caïazzo aurait pris la main sur le dossier du coach, un deadline fixée pour Gasset 

ASSE : le clan Ruffier sort du silence et met fin à la polémique ! 

Mais aussi :

PSG : Neymar et le FC Barcelone, un accord à l’amiable est en bonne voie ! 

Alors que l’attaquant du PSG, Neymar, devait se retrouver ce matin au tribunal face au FC Barcelone, il est déjà rentré à Paris… Des négociations seraient en cours même si l’audience aurait bien eu lieu.

FC Barcelone – Mercato : le Barça tient déjà sa priorité de l’été 2020… Et ce n’est pas Neymar ! 

Selon Mundo Deportivo, le FC Barcelone a fait de Fabian Ruiz (milieu de Naples, 23 ans) l’un de ses objectifs de l’été 2020.

LOSC : effectif, Soumaoro, avenir, Nice…ce que Christophe Galtier a dit 

Le LOSC se déplace sur le terrain de l’OGC Nice, demain. Christophe Galtier était à l’instant face aux médias. Ce qu’il faut en retenir.

OM : arbitrage, Dijon, Amavi, Rongier…André Villas-Boas sans aucune retenue 

A deux jours du match contre le Stade Rennais, l’entraîneur de l’OM, André Villas-Boas, était en point-presse. Ce qu’il faut en retenir.

OL – FC Nantes : match à 13 heures 30, les Nantais ne digèrent toujours pas 

L’OL accueille le FC Nantes demain au Groupama Stadium. Match prévu à un horaire inhabituel : 13 heures 30. Et ça ne passe pas du côté des Canaris.