Saint-Etienne : M'vila se confie sur ses relations avec Puel

Saint-Etienne : M'vila se confie sur ses relations avec Puel

dimanche 05 avril 2020 à 15:00 -Article écrit par Victor Willems – Réagir à cet article

Au cours d’un live instagram avec Chris Mavinga , Yann M’vila, qui joue à Saint-Etienne depuis 2018, s’est confié sur les relations qu’entretient Claude Puel avec son groupe de joueurs. Il a ainsi expliqué que Claude Puel était un bon coach mais qu’il n’a peut-être pas les bonnes manières car il veut que tout aille dans son sens. M’vila poursuit en expliquant que Puel n’est pas proche de ses joueurs, une proximité qu’aime M’vila par exemple avec les coachs.

« Tu peux marcher à

ASSE : Yann M’Vila met un tacle à Claude Puel et ses présidents !

ASSE : Yann M’Vila met un tacle à Claude Puel et ses présidents !

Le milieu de terrain de l’ASSE Yann M’Vila a évoqué le fonctionnement du club et ses rapports avec son entraîneur, Claude Puel.

Pendant la nuit, Yann M’Vila et Chris Mavinga (Toronto FC), qui se sont connus au Stade Rennais, se sont donnés rendez-vous sur Instagram. L’occasion pour le milieu de terrain de l’AS Saint-Etienne de balancer quelques vérités sur Claude Puel mais aussi ses présidents, Roland Romeyer et Bernard Caiazzo, sans volonté toutefois de polémiquer ou de régler des comptes…

« Claude Puel c’est un bon coach mais peut-être pas avec les bonnes manières, peut-on lire sur peuple-vert.fr, qui a retranscrit ses propos. Il veut que tout le monde aille dans son sens. Il n’est pas proche des joueurs comme on a connu. Et c’est ça qu’on aime. Tu peux marcher à côté de lui sans qu’il te parle. Rien… »

LFP : Une cellule de crise avec huit présidents de L1 pour sauver le championnat

LFP : Une cellule de crise avec huit présidents de L1 pour sauver le championnat

vendredi 03 avril 2020 à 22:45 -Article écrit par Pierre Hascoet – Réagir à cet article

+ DE LIENS 😐Compétition › Ligue 1 |

Les présidents des clubs de Ligue 1 ont pris les choses en main avec la ferme intention de sauver le football français. Huit présidents de club de Ligue 1 se réuniraient tous les jours selon RMC Sport.

On y retrouve (Nasser Al-Khelaifi, Jacques-Henri Eyraud, Olivier Sadran, Jean-Pierre Rivère, Nicolas Holveck, Gérard Lopez, Bernard Caiazzo et Jean-Michel Aulas). Ce cabinet de crise serait en lien étroit avec le conseil d’administration de la Ligue de

Un cabinet de crise créé pour la survie du football français

Un cabinet de crise créé pour la survie du football français

Face aux difficultés économiques rencontrées par les clubs de l’Hexagone en cette période de crise sanitaire, huit présidents de Ligue 1 ont décidé de créer un cabinet de crise pour sauver le football français.

Les temps sont durs pour les finances des clubs. En raison de la pandémie de coronavirus qui touche la planète, les compétitions sportives sont à l’arrêt et les pertes économiques ne cessent d’accroître semaine après semaine, mettant en péril la survie de nombreux clubs et fédérations. En France, instances, clubs et dirigeants se mobilisent pour limiter la casse et traverser au mieux cette crise économique.

D’après

Saint-Etienne : retour vers le futur

Saint-Etienne : retour vers le futur

lundi 30 mars 2020 à 13:30 -Article écrit par Victor Willems – Réagir à cet article

+ DE LIENS 😐Compétition › Ligue 1 |

C’est un air de déjà-vu qui règne à Saint-Etienne actuellement, à la suite de la crise sanitaire qui se déroule en ce moment. En effet, le club dirigé par Bernard Caiazzo et Roland Romeyer est en train de connaître un début de décennie similaire à celui connu en 2010 mais en beaucoup plus inquiétant. En voie de disparition au début de la décennie précédente lorsqu’il s’était retrouvé en cessation de paiements, le club

ASSE : Bernard Caiazzo taclé pour son club des 4

ASSE : Bernard Caiazzo taclé pour son club des 4

Le patron des présidents de L2, Claude Michy, a critiqué Bernard Caiazzo (ASSE) pour avoir réuni un groupe restreint pour décider de la suite de la saison.

Le football français a été secoué en début de semaine par la révélation que les présidents de l’OM, du PSG, de l’OL et de l’ASSE s’étaient réunis pour tenter de trouver une solution à la crise liée au coronavirus. Les patrons des petits clubs et ceux de L2 ont fait part de leur désaccord, ce qui a incité la LFP à intervenir et à réunir tout le monde autour d’une table. Dans Sports Auvergne, Claude Michy, ancien n°1 de Clermont désormais à la tête de l’UCPF (syndicat des clubs de L2), a taclé le Stéphanois et ses collègues…

A lire aussi : Tous les articles sur l’ASSE

« Bernard Caiazzo avec d’autres ont voulu créer un comité de pilotage parallèle. Au final, on

Girondins, ASSE : King Street a voulu racheter les Verts !

Girondins, ASSE : King Street a voulu racheter les Verts !

C’est ce que révèle le journaliste de la Pravda Bernard Lions dans un entretien paru hier sur le site Girondins4ever.

Le malaise couve chez les Girondins. Et, de toute évidence, les supporters bordelais les plus ardents n’ont aucune intention de laisser tomber. Dans leur viseur, l’actionnaire majoritaire du club, King Street, et son manque de moyens dédiés au club, ses pratiques aussi, comme ce choix de nommer Jean-Pierre Papin Ambassadeur du club au scapulaire plutôt qu’Alain Giresse. L’hostilité à King Street se traduit notamment par une désaffection record du Matmut Atlantique depuis le début de la saison.

A lire aussi : Tous les articles sur l’ASSE

Mais ce que révèle Bernard Lions, le journaliste de L’Equipe, qui couvrait l’actualité du FCGB avant d’être en charge de celle de l’ASSE depuis quelques années maintenant, c’est que King Street avait été recalé par le duo Romeyer-Caiazzo dans le Forez avant de

ASSE : Caïazzo surtout paniqué par le Mercato ? 

ASSE : Caïazzo surtout paniqué par le Mercato ? 

Alarmiste sur les conséquences du coronavirus pour la L1 et l’économie des clubs, le président de l’ASSE Bernard Caiazzo est rejoint dans son analyste par l’économiste Vincent Chaudel.

Sur les ondes de France Bleu Loire, le président du conseil de surveillance de l’ASSE Bernard Caïazzo a expliqué les conséquences à venir du coronavirus sur l’économie des clubs français. « Sans aides de l’État, d’ici six mois, c’est la moitié des clubs pros qui dépose le bilan. Les cinq grands Championnats européens ont déjà perdu quatre milliards d’euros, le Championnat français entre 500 à 600 millions », estime-t-il.

A lire aussi : Tous les articles sur l’ASSE

Sur le site Le Phocéen, Vincent Chaudel, économiste du sport et fondateur de l’Observatoire du Sport-Business, a réitéré les craintes du président stéphanois. « Bernard Caïazzo est dans son rôle lorsqu’il alerte sur les pires scénarios et envoie un message à la sphère publique. Le football

ASSE : les joueurs, premières victimes du coronavirus ?

ASSE : les joueurs, premières victimes du coronavirus ?

Le président du conseil de surveillance de l’ASSE, Bernard Caiazzo, a expliqué que les footballeurs étaient malheureux de ne pas pouvoir jouer.

Très présent sur la scène médiatique pour expliquer à quel point la Ligue 1 court un grave danger si la saison 2019/20 ne se termine pas, Bernard Caiazzo commet toutefois quelques impairs. Notamment quand il explique que le football vit une Troisième guerre mondiale alors que le sport passe réellement au second plan dans la crise sanitaire que traverse la planète.

A lire aussi : Tous les articles sur l’ASSE

Sur RMC, le président du conseil de surveillance de l’ASSE a aussi quelque peu dérapé en affirmant : « Aujourd’hui, les joueurs sont les plus malheureux du monde. Ils sont malheureux de ne pas jouer, il leur manque l’adrénaline ». Si on voit où il veut en venir, on ne peut partager sa vision du malheur des footballeurs par

ASSE : Puel, une erreur fatale pour son avenir ?

ASSE : Puel, une erreur fatale pour son avenir ?

Pour Stéphane Pauwels, qui l’a connu au LOSC, le manager de l’ASSE, Claude Puel, commet une erreur en réduisant les prérogatives de Roland Romeyer.

La révélation par L’Equipe de tensions entre Claude Puel et Roland Romeyer a secoué l’ASSE. Et incité Bernard Caiazzo à lancer d’une charte définissant les rôles précis de chacun au sein du club. Si beaucoup ont trouvé légitime le recadrage de Puel, Stéphane Pauwels estime pour sa part qu’il joue un jeu dangereux. Et le consultant de RTL sait de quoi il parle puisqu’il a connu l’entraîneur au LOSC, où il a été attaché de presse puis coordinateur sportif.

A lire aussi : Tous les articles sur l’ASSE

« J’ai travaillé avec Claude à Lille, c’est quelqu’un que j’apprécie mais qui se braque tellement… Il faut aller dans son sens. Mais on sait qu’à Saint-Etienne, c’est le bordel entre les présidents. Ils prennent chaque fois des