ASSE, PSG : Idrissa Gueye doit sa carrière à deux néo-Stéphanois

ASSE, PSG : Idrissa Gueye doit sa carrière à deux néo-Stéphanois

Repéré par le LOSC du côté de l’académie Diambars au Sénégal, Idrissa Gueye (PSG) doit beaucoup au tandem Puel – Thuilot.

S’il n’est pas la recrue la plus clinquante de l’été au PSG, Idrissa Gueye (30 ans), recruté pour 30 M€ à Everton, en est l’une des plus belles réussites pour l’instant. Auteur d’un match monumental face au Real Madrid en début de saison, la pile électrique sénégalaise apporte l’activité et l’impact faisant cruellement défaut à Paris l’an passé.

Ce vendredi, « Gana » Gueye retrouve son club formateur du LOSC et la « Voix du Nord » revient sur son arrivée à Luchin. Une arrivée marquée par le rôle essentiel joué par le duo recomposé ces derniers mois à l’ASSE : Claude Puel (entraîneur) et Xavier Thuilot (manager général).

Puel a validé, Thuilot a débloqué le budget

« Quand on l’a découvert à Lille, on suivait surtout Pape Souaré qui crevait l’écran

C3 : Glasner se plaint de l'espionnage de l'ASSE !

C3 : Glasner se plaint de l'espionnage de l'ASSE !

L’information peut sembler loufoque, mais il n’en est rien. Après un excellent début de saison, Wolfsburg reste sur quatre matchs sans victoire et même sur deux défaites. En Ligue Europa, les coéquipiers de Josuha Guilavogui n’ont plus gagné depuis le succès de la première journée contre Oleksandria et reste même sur une défaite à domicile contre la Gantoise (1-3). 

Vous l’aurez compris, les loups traversent une période compliquée et s’apprête à défier l’Eintracht Francfort. Oliver Glasner a fait une sortie médiatique dans Kicker, pour se plaindre du fait de réaliser désormais ses séances à huis-clos, expliquant être obligé depuis que Saint-Etienne a espionné Wolfsburg : « Je ne suis pas un grand fan des entraînements à huis-clos, mais j’ai constaté que des situations

« Curko » souhaite à Ruffier d'obtenir le même palmarès que lui

« Curko » souhaite à Ruffier d'obtenir le même palmarès que lui

Comme évoqué depuis plusieurs jours, Stéphane Ruffier va atteindre la barre symbolique des 304 matchs sous le maillot Vert en Ligue 1. Il dépassera à cette occasion Ivan Curkovic, gardien emblématique de l’AS Saint-Etienne. Dans les colonnes du Progrès, « Curko » souhaite à Ruffier d’obtenir également son palmarès tout en sachant très bien qu’il est fort peu probable que cela arrive :

« Il a marqué son époque et permis au club de retrouver régulièrement la scène européenne. Ruffier est un garçon qui fait son métier avec beaucoup de sérieux. Je lui souhaite maintenant de faire comme moi, de remporter quatre championnats, trois coupes de France et d’aller en finale de Ligue des champions. Problème, c’est difficile pour Saint-Étienne

Castaneda : « Ruffier ? Le club peut le remercier »

Castaneda : « Ruffier ? Le club peut le remercier »

Contrairement à Gilbert Ceccarelli, Jean Castaneda n’émet pas la moindre critique à l’encontre de Stéphane Ruffier. L’ancien portier stéphanois estime d’ailleurs que l’ASSE lui doit beaucoup dans les colonnes de France Football. « Pour mesurer l’impact de ce record, il faut bien rappeler qui est Ivan Curkovic. Un monument. (…) Être capable de battre ce record, c’est vraiment bien pour Ruffier, car Saint-Etienne a eu pas mal de gardiens qui se sont installés dans la durée. Le club peut le remercier car il a contribué à stabiliser l’ASSE et à rendre de nouveau l’équipe attractive. Voir un gardien de cette qualité rester année après année, ça donne forcément de la légitimité au club pour attirer de bons joueurs. Il représente un

ASSE : Wolfsbourg accuse les Verts d’avoir envoyé des espions en Allemagne

ASSE : Wolfsbourg accuse les Verts d’avoir envoyé des espions en Allemagne

Le coach allemand Oliver Glasner s’agace des fuites sur le plan de jeu de Wolfsbourg. Selon lui, l’ASSE est venu observer ses entraînements.

Auteur d’un bon début de saison, Wolfsbourg déraille totalement depuis quelques matches. C’est également le cas en Ligue Europa où la formation allemande, favorite de sa poule devant l’ASSE et la Gantoise, s’est mise en difficulté en s’inclinant à la maison contre la Gantoise (1-3) avant la trêve. Une situation qui a poussé le coach Oliver Glasner à réagir.

Paranoïa ou espionnage industriel ?

Les Loups ont mis toutes leurs séances d’entraînement à huis-clos. Un choix motivé par … l’AS Saint-Etienne. Dans les colonnes de « Kicker », Glasner s’est expliqué : « A la base je ne suis pas un grand fan des entraînements secrets, mais j’ai constaté que des situations standards que nous avions travaillées à l’entraînement étaient même arrivées à Saint-Etienne. Quand on

L'ASSE dévoile (enfin) sa photo officielle

L'ASSE dévoile (enfin) sa photo officielle

Après quelques péripéties liées au licenciement de Ghislain Printant (un événement qui avait alors repoussé la prise du cliché), l’ASSE a enfin dévoilé sa photo officielle.Un joli cliché pris du côté de la Cité du Design, « là où s’est écrite une partie de l’histoire industrielle de Saint-Etienne et où se développe aujourd’hui une économie innovante » précise le club. Trente-deux joueurs apparaissent sur celle-ci, dont cinq éléments jamais apparus sur les pelouses de Ligue 1 depuis le début de saison : Léo Lacroix, Théo Vermot, Alpha Sissoko, Bilal Benkhedim et le malheureux Kévin Monnet-Paquet.

ASSE : Claude Puel, un coach à l’italienne ?

ASSE : Claude Puel, un coach à l’italienne ?

Dans un entretien accordé à But ASSE, à paraître ce mercredi, Gabriel Silva évoque notamment les bienfaits de l’arrivée de Claude Puel chez les Verts.

Après avoir passé huit mois à soigner une rupture du tendon d’Achille, Gabriel Silva a fait son retour à l’ASSE. Un retour sur lequel le défenseur brésilien revient dans un entretien exclusif accordé à But Saint-Etienne, où il est aussi question du début de saison catastrophique des Verts, avec Ghislain Printant.

« C’était frustrant, explique l’ancien joueur d’Udine. J’étais avec le groupe mais je ne pouvais pas encore jouer. Quand vous traversez des périodes comme ça, il n’y a qu’une chose à faire : travailler encore plus, pour inverser la tendance. C’est ce qu’on a réussi à faire. On est bien remontés au classement. C’est très bien. Et j’espère qu’on ne va pas s’arrêter là, qu’on va continuer d’enchaîner les bons résultats.

ASSE – Mercato : une piste défensive s’apprête à mettre les voiles pour l’Allemagne

ASSE – Mercato : une piste défensive s’apprête à mettre les voiles pour l’Allemagne

Annoncé dans le viseur de l’ASSE, le défenseur français du FC Barcelone Jean-Clair Todibo serait plus proche de s’engager avec le Bayer Leverkusen.

Jean-Clair Todibo a réalisé des débuts tonitruants en L1 avec Toulouse la saison passée. Mais à peine a-t-il explosé au plus haut niveau que les problèmes sont arrivés sous la forme d’un refus de prolonger son contrat avec son club formateur. Pour cela, il fut mis au banc pendant plusieurs semaines et vendu au FC Barcelone en janvier pour un million d’euros.

Les Blaugranas étaient ravis d’avoir mis la main sur une grande promesse au poste de défenseur central. Mais ils ont rapidement déchanté. Entre problèmes de comportement et progression ralentie, ils sont désormais convaincus que le mieux est de s’en séparer.

Amoureux des Verts, pour retrouver en vidéo toute l’actualité de l’AS Saint-Etienne, rendez-vous sur notre chaîne Butfootballclub. #ASSE #Vertshttps://t.co/kfVFtCTYkE pic.twitter.com/ZfAWXYZ3cG

ASSE : Le Barça ne fait aucun cadeau, Saint-Etienne est déjà hors course

ASSE : Le Barça ne fait aucun cadeau, Saint-Etienne est déjà hors course

En manque de temps de jeu au FC Barcelone, Jean-Clair Todibo devrait partir cet hiver. L’AS Saint-Etienne est intéressée, mais le prix annoncé semble inaccessible.

A peine un an après sa signature en janvier dernier, Jean-Clair Todibo va déjà quitter le FC Barcelone. Sans surprise, le défenseur central de 19 ans n’est pas parvenu à s’imposer, lui qui n’est apparu qu’à deux reprises cette saison. Il faut dire que le Français est confronté à une rude concurrence avec Gerard Piqué ainsi que ses compatriotes Clément Lenglet et Samuel Umtiti. Et pour ne rien arranger, l’entraîneur Ernesto Valverde lui préfère le jeune de la Masia Ronald Araujo.

C’en est trop pour l’ancien joueur de Toulouse qui aurait baissé les bras et