ASSE : Ghislain Printant promet du changement contre le SCO Angers !

ASSE : Ghislain Printant promet du changement contre le SCO Angers !

Dimanche (17h), l’AS Saint-Etienne se déplace sur la pelouse du SCO Angers. A la veille du match, Ghislain Printant a balayé l’actualité des Verts face aux médias.

Sur les leviers pour redresser l’équipe

« Il y a beaucoup de frustration deux jours après la rencontre en Belgique. Le plus important est de trouver les réponses à nos maux. J’y mets toute mon énergie. Je dois apporter des réponses aux problèmes qui nous sont posés. C’est ma responsabilité ! Nous travaillons avec mon staff et mes joueurs pour corriger nos erreurs. C’est tout un équilibre à revoir. Notre volonté est d’aller chercher les ballons à eux, peut-être que ça nous fait défaut ».

Sur le match du SCO

« Il faudra apporter du sang frais dimanche. Il y aura des changements. On va faire un point tout à l’heure pour voir comment les garçons ont récupéré. Mais le nombre de joueurs défenseurs disponible est limité ».

Sur la mauvaise passe actuelle

« J’ai prévu de m’adresser aux joueurs avant notre départ ce soir pour Angers. Je sensibiliserais une fois de plus tout le monde. La situation est ce qu’elle est mais il n’appartient qu’à nous d’inverser cette tendance. Nous avons des garçons qui, j’ose espérer, sont comme moi, dans un état d’insatisfaction. On a été dans la déception. Il faut mettre beaucoup plus d’ingrédients et faire en sorte d’enrayer cette spirale de résultats. Je ne sais pas s’il y a urgence, mon souci est de rendre l’équipe performante, d’amener ces garçons-là à retrouver de la sérénité et la victoire. »

Retranscription : comptes Twitter de l’ASSE, du Progrès et de France-Bleu.

Arnaud Carond

ASSE : le bourreau des Verts à la Gantoise aurait pu signer à « Sainté » !

ASSE : le bourreau des Verts à la Gantoise aurait pu signer à « Sainté » !

Un scout de La Gantoise a confié que Jonathan David, buteur jeudi contre l’ASSE avec la formation belge en Ligue Europa, avait tapé dans l’oeil d’un recruteur stéphanois.

L’ASSE se méfiait beaucoup de Jonathan David, l’attaquant canadien, jeudi dernier, en se déplaçant à La Gantoise pour la première journée de la phase de poules de Ligue Europa. Mais au bout de deux minutes de jeu, David a ouvert le score et c’est encore lui qui est venu doubler la mise, les « Buffalos » finissant par terrasser les Verts (3-2).

Pour certains stéphanois, David était loin d’être un inconnu. En effet, Poteaux Carrés, qui cite le média Walfoot, nous apprend que le Canadien avait été repéré par un recruteur des Verts avant de prendre la direction de la Belgique. C’est Erwin Vandendaele (74 ans), scout pour la Gantoise, qui l’affirme : « Il y a quelques semaines, un scout de Saint-Étienne était assis à mes côtés en tribune. Je lui ai demandé ce qu’il pensait de ce qu’il voyait, il m’a immédiatement parlé de David. Visiblement, les Verts n’ont pas assez écouté ce scout. »

Et à lui de faire l’éloge du buteur, déjà surveillé par des cadors européens…

« Son positionnement est si bon, il sait où il doit aller, c’est dans son ADN, ça ne s’apprend pas vraiment. Il sait s’infiltrer, accélérer le jeu, il défend, court beaucoup… Il a tout. Gand lui a donné sa chance jeune, on voyait qu’il avait un petit truc en plus. Quand on a un tel talent, on progresse en permanence. Il joue actuellement à son meilleur poste, s’infiltre énormément, amène le danger. Comme tout jeune joueur qui perce en Belgique : ce sera impossible de le garder en cas de grosse offre. Je pense que La Gantoise ne pourra pas le conserver au-delà de cette saison. Il y a déjà tant de scouts pour lui en tribune … »

De quoi donner des regrets à l’ASSE forcément. Surtout que le club, qui a recruté en masse cet été, n’est pas parvenu à attirer l’attaquant capable de prendre la profondeur que demandait Ghislain Printant. Un profil qui colle parfaitement à celui de David…

Laurent HESS

U19N : renouer avec la victoire

U19N : renouer avec la victoire

La belle série s’est stoppée dimanche dernier dans le Sud-Ouest. « Pas méritée » aux yeux de l’entraîneur Jean-Luc Dogon, cette défaite (4-2) contre Toulouse sonne comme un avertissement. Dangereux offensivement, les Verts ont commis trop d’erreurs d’inattention que le TFC a su exploiter : « C’est un match qu’on devait gagner. On a eu beaucoup plus de situations qu’eux ».

Pas de petites équipes

Même si cette défaite « ne remet rien en question », le coach ligérien espère une autre issue ce samedi face à l’AS Porto-Vecchio. Actuelle lanterne rouge du championnat, le club corse est toujours à la recherche d’une première victoire pour lancer sa saison. Les Stéphanois partiront favoris mais sortir vainqueur au soir de cette 5e journée sera tout sauf une formalité pour Jean-Luc Dogon : « Il n’y a pas de petites équipes et je vais mettre mes joueurs en garde par rapport à ça. On se rendra le match facile si on est sérieux et appliqué sinon ça ne passera pas ».

Les Verts devront composer sans leur co-meilleur buteur (3) Maxence Rivera sorti sur blessure à Toulouse. Plusieurs joueurs U19 vont également étoffer les rangs de l’équipe réserve (N2) qui évoluera contre Saint-Privé Saint-Hilaire, ce samedi. Jean-Luc Dogon se prépare donc à livrer bataille avec un groupe rajeuni : « À eux de prouver qu’ils ont le niveau pour jouer en U19 National ».

U19 National – Journée 5

ASSE v Porto Vecchio

  samedi 21 septembre –   16h00

  Complexe Sportif Michon – St-Etienne

3e 7 points

 
CLASSEMENT

14e 1 point

11

2

buts marqués

6

8

buts encaissés

BILAN

2 victoires, 1 nul, 1 défaite

Forme

d

n

v

v

BILAN

0 victoire, 1 nul, 3 défaites

Forme

d

d

n

d

Quels changements face à Angers?

Quels changements face à Angers?

Cinq journées de championnat, une d’Europa League et déjà cette impression que Ghislain Printant manque de solutions pour inverser la tendance. Cependant le déplacement à Angers ce Dimanche et la réception de Metz mercredi s’annonce dejà décisif pour l’ASSE. Le derby arrive à grand pas et les fantômes du passé ne sont pas si loin. L’entraineur stéphanois va devoir se casser la tête pour sortir ses hommes de cette spirale négative.

La fin du 5-3-2 et de la frilosité

Mise en place ce jeudi à Gand, contre Toulouse Dimanche et à Marseille avant la trêve , les résultats parlent d’eux même: 0 victoire pour les verts avec ce sytème. Bien que la performance à Marseille était plutôt encourageante, la copie rendue en Europa League ce jeudi est quant à elle bien plus pâle. Trop défensif, peu adapté au profil des joueurs, on ne peut pas dire que le 5-3-2 fasse l’unanimité chez les supporters. Et comment leur donner tort? Des lors que Printant a changé de système pour revenir au score lors des deux derniers match, les verts se sont montrés nettement plus dangereux et équilibrés. Certes, ce système de jeu peut être utile et efficace comme l’année dernière avec Jean Louis Gasset. Mais forcés de constater qu’en ce début de saison, au vu de la dynamique actuelle, le 5-3-2 n’est que très peu efficace.

Lancé Loïs Diony

Sur le départ tout le long du mercato estival, Loïs Diony n’est clairement pas le premier choix en attaque en ce début de saison. Utilisé avec parcimonie l’an passé par Jean Louis Gasset, le natif de Mont de Marsan a pourtant bel et bien une carte à jouer sur le front de l’attaque stéphanoise. En effet, au vu des difficultés de Robert Beric à l’extérieur et de l’état de forme encore à perfectionner de Wahbi Kazri, Diony pourrait apporter de la profondeur et de la mobilité à l’ASSE. En partance, mais pas parti il serait dommage de se priver de ses qualités, même en fin de match.

Wahbi Khazri (enfin) en soutien de l’attaquant?

Qui dit Loïs Diony sur le front de l’attaque, dit peut être Whabi Khazri au poste de meneur de jeu. Peu à l’aise tout seul en raison surement de son état de forme , le capitaine de la sélection tunisienne, peut lui aussi être sujet à quelque critiques. Cependant, il fut l’une des seules satisfaction du match contre La Gantoise ce jeudi. Auteur d’un magnifique but dont il a le secret,  Khazri doit encore faire mieux et élever son niveau de jeu en championnat. Le poste de numéro 10 pourrait l’aider à être plus performant. En effet moins de courses en profondeur, et plus de ballons dans les pieds lui permettraient d’avoir le jeu face à lui et de se montrer donc plus dangereux par le biais de ses frappes ou de ses dribbles. Un meilleur Saint Etienne passera forcement par un meilleur Whabi Khazri.

Faire des choix forts

Les résultas ne sont pas ceux espérés et en six matchs officiels, le statut de numéro un de Ghislain Printant est déjà remis en cause. Les cadres ne rassurent pas et se montrent particulièrement nerveux lorsque le match tourne en leur défaveur. À l’image du capitaine Loïc Perrin, la défense est tangente et encaissent bien trop de but. Le milieu de terrain est lui aussi sujet a de nombreuses critiques et Yann M’Vila cristallisent tous les doutes. Emprunté avec le ballon, peu mobile, l’état de forme et l’implication du métronome stéphanois est discutable. Face à toutes ces interrogations, Ghislain Printant va devoir faire des choix forts et montrer qui est le patron face au SCO. Des choix forts pour le bien de l’équipe afin de relancer une dynamique positive avant le derby.

Lire la suite ...





ASSE : les Verts peuvent regretter Vagner et Gueye

ASSE : les Verts peuvent regretter Vagner et Gueye

Prêté par l’ASSE, Vagner Dias Goncalves et Makhtar Gueye ont marqué hier soir lors de la victoire de Nancy contre Chambly (3-0), en Ligue 2.

Il y a eu beaucoup de mouvements cet été à l’ASSE, dans le sens des arrivées comme dans celui des départs. Les Verts ont notamment envoyé trois joueurs à Nancy : Kenny Rocha Santos, Vagner Dias Goncalves et Makhtar Gueye. Et l’ASNL se frotte les mains de les avoir accueillis.

Rocha Santos a brillé lui aussi

Hier contre Chambly, les trois joueurs étaient titulaires lors de la large victoire contre Chambly Un succès qui permet aux Lorrains de remonter à la 12e place du classement. Rocha Santos a livré un très bon match au milieu, tout comme Amine Bassi, auteur de l’ouverture du score en première mi-temps. Gueye et Dias Goncalves, eux, ont ajouté les deux derniers buts. Deux buts inscrits en cinq minutes, à l’heure de jeu, et un joli cadeau d’anniversaire pour le coach Jean-Louis Garcia.

Le Sénégalais en est à 3 buts cette saison avec cette réalisation, lui qui avait aussi offert la qualification en Coupe de la Ligue à Caen (1-0). Quant à Dias Gonçalves, il en est à 3 buts également, lui qui avait été le grand artisan du maintien lorrain au printemps.

Laurent HESS

ASSE – L’oeil d’Adrien Ponsard : « Le remplaçant de Cabella, ce doit être Khazri »

ASSE – L'oeil d'Adrien Ponsard : « Le remplaçant de Cabella, ce doit être Khazri »

L’ancien attaquant de l’ASSE Adrien Ponsard estime que Ghislain Printant devrait utiliser Wahbi Khazri en n°10. Et que Robert Beric est indispensable.

« J’ai vu le match à la Gantoise. Ça fait peur ! Des potes Magic Fans ont fait le déplacement. Ils se sont tapés 10h de bus à l’aller et 10h au retour pour voir cette purge, ils étaient écoeurés. Les joueurs jouent comme des sénateurs, pour certains. Ils ont voulu que Printant reprenne l’équipe mais franchement, ils lui la font à l’envers ! Les mecs sont tranquilles, ils ont leurs contrats. Mais s’ils ne se bougent pas, Printant va sauter ! On y va tout droit !

« Notre seul vrai 9, c’est Beric »

Après, il y a des choix que j’ai du mal à comprendre. Pourquoi il sort encore Hamouma alors qu’on est menés ? Pourquoi Cabaye a joué plus bas que Youssouf ? Et M’Vila, pourquoi il joue si bas ? Avec l’expérience qu’il a, je ne comprends pas pourquoi il n’a pas mis le ballon en touche quand Kolo était par terre. Ça nous a coûté un but. Moukoudi a du mal, ce n’est pas Saliba. Ruffier reste scotché sur sa ligne sur les trois buts et Perrin… J’étais triste pour lui. J’ai trouvé Khazri au dessus du lot. On n’a pas vu des mecs comme Cabaye et Youssouf, mais lui, il s’est remué. Par contre il faut arrêter de le mettre en pointe. Il est bien meilleur quand il est plus bas. Il apporte plus en n°10. Vu que Boudebouz n’est pas du tout dans le coup, le remplaçant de Cabella, ce doit être lui. Il est bon quand il est en électron libre. Je le verrais bien derrière Hamouma et Beric.

Les deux s’entendent bien, il y a un vrai circuit à exploiter entre eux, surtout que l’on manque de repères. Beric, s’il démarre 30 matches cette saison, ce sera au minimum 15 buts. Il est indispensable. C’est notre seul vrai 9. Quand il est là, il apporte. Sinon on manque trop de présence dans la surface. Quand on me dit qu’il n’est pas bon… C’est un renard, il marque des buts, et c’est quand même ce que l’on demande en premier à un attaquant ! Toutes les équipes ont un 9 : Marseille a Benedetto, Rennes a Niang, Lyon a Dembélé. Il faut jouer avec un vrai avant-centre. 8 joueurs défensifs à la Gantoise, c’était n’importe quoi. On aurait dit qu’on allait jouer contre le Barça ! Printant a vraiment des choix surprenants. Son coaching ne fonctionne pas. Mais si les joueurs ne se bougent pas plus sur le terrain, il va lui être difficile de trouver des solutions. »

Laurent HESS

ASSE : pourquoi le 5-3-2 de Printant n’a pas fonctionné à La Gantoise

ASSE : pourquoi le 5-3-2 de Printant n'a pas fonctionné à La Gantoise

L’ASSE s’est inclinée pour son premier match de Ligue Europa à Gand (2-3), où Ghislain Printant avait opté pour un nouveau dispositif tactique qui n’a pas du tout fonctionné. Analyse de la prestation des Verts, joueur par joueur.

RUFFIER (3)

Le gardien des Verts a été surpris dès la 2e minute par le remuant David. Un but encaissé dans ses six mètres, comme les deux suivants. Une passivité coupable.

MOUKOUDI (3), puis BERIC

Annoncé comme un crack, Moukoudi tarde à justifier les promesses. Le premier but est venu de sa zone et sur le deuxième, il perd son duel avec Depoitre qui lui fait un petit pont d’une talonnade. La gestion des espaces n’est pas là même dans une défense à trois et son manque de repères dans ce dispositif est flagrant. Il avait déjà été en difficulté à Marseille. Remplacé par BERIC, qui a apporté sa présence dans la surface, tirant le bloc vers le haut. Le Slovène a failli égaliser, d’une frappe en pivot sur le poteau (94e).

PERRIN (3)

Sur le premier but, il s’est fait déposer, côté droit. La vitesse de David lui a posé de gros soucis. Un but contre son camp pour conclure une soirée bien difficile. Pourtant, ce dispositif est censé lui faciliter la tâche…

KOLO (3)

Axial gauche, il était dans son meilleur rôle lui aussi. Mais son manque de rythme s’est ressenti. Pourquoi le club ne l’a-t-il pas fait revenir plus tôt ? L’une des nombreuses aberrations de son Mercato

DEBUCHY (3)

Avec ses 34 ans, l’ancien Gunner, lui, n’est pas dans son meilleur rôle en piston droit. Le système l’oblige à multiplier les courses. Un peu trop pour ses vieilles jambes…

M’VILA (3)

Avec lui, l’ASSE a quasiment évolué à quatre défenseurs centraux en Belgique… Son repli défensif a été défaillant sur le deuxième but. Une lenteur de plus en plus problématique. Il n’a pas mis le ballon en touche alors que Kolo était à terre. Et dire qu’il était un maillon fort depuis son arrivée, jusqu’ici…

CABAYE (3), puis BOUANGA

Dans le milieu à trois, Cabaye s’est positionné plus bas que Youssouf, ce qui peut surprendre. On l’a surtout vu se prendre le bec avec le capitaine adverse, mais il n’a été d’aucune influence. Remplacé par BOUANGA, menaçant de la tête (89e). Scotché à la ligne contre Toulouse (2-2) lors du match précédent, l’ancien nimois avait déjà chauffé le banc à Marseille (0-1), lui qui aime dévorer les espaces. Son utilisation interpelle.

TRAUCO (3)

Le Péruvien avait de l’espace sur son côté gauche mais il est resté sur la réserve. Volontaire mais brouillon, il semble tarder à sadapter au football européen. Une déception parmi tant d’autres.

YOUSSOUF (3)

Récompensé de ses bonnes entrées à Marseille et contre Toulouse, l’ancien bordelais a débuté. Mais il a eu beaucoup de mal à se situer. Complètement transparent du début à la fin.

HAMOUMA (5), puis NORDIN

En pointe aux côtés de Khazri, Hamouma n’a pas touché beaucoup de ballons, le bloc jouant très bas. Sur une ouverture de Perrin, il a joliment remisé pour Khazri. Une passe décisive et c’est tout, ses appels étant restés vains. Remplacé par NORDIN, qui n’a pas trouvé le cadre du gauche (88e).

KHAZRI (6)

Le Tunisien a inscrit son premier but dans le heu depuis le mois de janvier en décochant un superbe missile. S’il a joué un peu trop perso sur la fin, il s’est arraché jusqu’au bout. Le meilleur Vert sur le terrain. Il peut s’estimer heureux de ne pas avoir été expulsé pour un geste d’humeur sur un joueur belge (92e). Avec la VAR, c’était le rouge à coup sûr !

Laurent HESS