Piazza raconte son plus grand souvenir en Vert

Piazza raconte son plus grand souvenir en Vert

Oswaldo Piazza s’est livré dans le dernier programme de match des Verts, pour la rencontre face au Paris Saint-Germain. L’ancien défenseur de l’ASSE se remémore notamment son meilleur souvenir dans le Forez. 

« La qualification contre Kiev, bien évidemment. Les Ukrainiens, compte-tenu de la rigueur de leur climat. s’étaient préparés en Amérique du Sud afin d’entretenir leur condition. Ce dont nous avons sans doute profité. Ceci étant, nous étions costauds physiquement et mentalement. 

Pariez sur ASSE-Paris et profitez de 10€ offerts grâce au code EVECT10 (sans obligation de dépôt)

Sur l’ouverture du score, Christian (Lopez) réussit un sauvetage désespéré devant Blokhine. Je remonte le ballon, je prends appui sur Patrick (Revelli) et c’est Hervé, son frère, qui relance

ASSE : M'Vila allume les fainéants qui ont tué Saint-Etienne !

ASSE : M'Vila allume les fainéants qui ont tué Saint-Etienne !

Photo Icon Sport

Dixième de Ligue 1 avant la réception du Paris Saint-Germain ce dimanche soir, Saint-Etienne traîne comme un boulet les deux premiers mois de la saison.

En effet, l’équipe était tout simplement lanterne rouge de Ligue 1 lorsque Claude Puel a remplacé Ghislain Printant début octobre. L’ancien manager de Leicester réalise un bon boulot, mais le manque d’implication de certains joueurs lorsque le précédent entraîneur était en place est fortement regrettable selon Yann M’Vila, lequel a poussé un véritable coup de gueule dans des propos rapportés par le journal L’Equipe.

« La patte Puel ? Peut-être au niveau de la mentalité de quelques personnes. Debuche (Mathieu Debuchy)

Stade Aimé Jacquet, recherche pelouse

Stade Aimé Jacquet, recherche pelouse

Jouer à domicile n’est pas forcément un cadeau lorsqu’on regarde l’état de la pelouse du Stade Aimé Jacquet. Hier, la Réserve a d’ailleurs disputé une rencontre de National 2 sur un terrain plus proche du niveau départemental.

« Il y a une zone impraticable… C’est vrai que lorsque tu as des joueurs comme Benkhedim, comme Sanchez, tu optes pour une option offensive mais surtout avec de la maitrise technique. Le terrain ne nous a pas avantagé« , expliquait d’ailleurs Razik Nedder au terme d’une rencontre finalement remportée par l’ASSE

Une belle performance obtenue par des Verts qui ne retrouveront heureusement pas la pelouse du Stade Aimé Jacquet avant le 11 janvier prochain. Espérons d’ici-là que celle-ci aura été soignée… 

ASSE-PSG : Patrick Guillou connait déjà le résultat, il a une astuce

ASSE-PSG : Patrick Guillou connait déjà le résultat, il a une astuce

Consultant de bein SPORTS et ancien défenseur emblématique de l’AS Saint-Etienne,  Patrick Guillou sait que les Verts vont s’imposer face au PSG ce dimanche soir.

Trop facile pour l’ancien joueur, qui a tout simplement demandé à une personne qui voyait l’avenir. Dans une confession faite avec beaucoup d’humour et de second degré, Patrick Guillou a donc évoqué le choc de ce dimanche soir et le possible exploit de l’ASSE, capable selon lui de faire tomber le leader de la Ligue 1. 

« Je suis allé voir un voyant . Et bien croyez-moi sur paroles, il a pronostiqué une victoire de nos Verts sur un PSG « magic ». Pour cela, le mage mise sur le retour des blessés, le retour

Puel espère un résultat mais surtout du jeu

Puel espère un résultat mais surtout du jeu

La logique sportive ? Claude Puel ne veut pas en entendre parler. Le technicien stéphanois espère voir ses joueurs combler l’écart avec le PSG le temps d’une rencontre, une performance réalisable pour lui, interrogé par le site officiel.

« Déjà, c’est un match de football, un sport qui permet toujours d’espérer, même si, sur le papier, il peut y avoir une grosse différence. C’est ça qui fait sa beauté et c’est pour ça que le football est si populaire. Maintenant, on joue dans un volume physique semblable aux autres équipes. Ce n’était pas le cas avant et c’est une base. Il faut performer dans le jeu et ne pas rester cyclique, comme en ce moment. Je veux que mon

ASSE : M’Vila a une explication cash sur le raté Ghislain Printant

ASSE : M’Vila a une explication cash sur le raté Ghislain Printant

Yann M’Vila, qui a accepté de rester à l’ASSE avec comme condition le maintien de Ghislain Printant, a vu son coach vite quitter le club.

Après le départ de Jean-Louis Gasset l’été dernier, l’ASSE se retrouvait démuni et sous la menace de quelques départs de joueurs trop attachés à leur coach. Yann M’Vila était en première ligne. Finalement, le milieu a accepté de rester à condition que son adjoint apprécié de tous, Ghislain Printant, soit nommé.

Ses envies ont été entendues mais quelques mois plus tard, Ghislain Printant n’est plus le coach des Verts. Le début de saison que l’on connaît a eu raison de l’ancien adjoint et Claude Puel a depuis pris la relève. Un épisode que Yann M’Vila n’a pas oublié.

Amoureux des Verts, pour retrouver en vidéo toute l’actualité de l’AS Saint-Etienne, rendez-vous sur notre chaîne Butfootballclub. #ASSE #Vertshttps://t.co/kfVFtCTYkE pic.twitter.com/ZfAWXYZ3cG

— But! Saint-Étienne (@ButASSE) 20

ASSE : M'Vila annonce la couleur pour le PSG !

ASSE : M'Vila annonce la couleur pour le PSG !

Foot – ASSE

Publié le 15 décembre 2019 à 12h25 par J.-G.D.

Présent devant les journalistes, Yann M’Vila explique que Saint-Etienne tentera de faire tomber le PSG ce dimanche soir (21h).

Pour le dernier match de cette 18e journée de Ligue 1, l’ASSE aura fort à faire avec la réception du PSG. Les troupes de Yann M’Vila devront élever leur niveau de jeu pour venir à bout des partenaires de Neymar. Mais lors de sa conférence de presse, Yann M’Vila explique qu’il jouera cette rencontre pour la gagner. « On veut jouer ce match pour le gagner. Pour ça, il va falloir redoubler d’efforts

Puel : « Il fallait essayer de développer des jeunes »

Puel : « Il fallait essayer de développer des jeunes »

Arrivé sur le banc stéphanois en octobre dernier en remplacement de Ghislain Printant, Claude Puel a rapidement conquis le coeur des supporters. Bien que les Verts connaissent un mois de décembre jusqu’ici compliqué (3 défaites, 1 victoire), l’ancien coach de Leicester a insufflé un vrai vent de fraîcheur à un groupe qui en avait besoin. « Le projet a porté ses fruits puisque Saint-Etienne a retrouvé la Coupe d’Europe mais il n’avait pas de pérennité dans le temps. Il fallait mettre le projet en place, essayer de développer des jeunes. Sortir des jeunes, leur donner du temps de jeu, c’est intéressant