Arnaud Nordin retenu en équipe de France Espoirs

Arnaud Nordin retenu en équipe de France Espoirs

Buteur à Angers le 22 septembre dernier et régulièrement performant depuis le début de saison, Arnaud Nordin a séduit Sylvain Ripoll, le sélectionneur de l’équipe de France Espoirs, qui l’a retenu dans le groupe qui disputera les deux prochains matches comptant pour les éliminatoires de l’Euro 2021 . Dans le groupe 2, les Bleuets affronteront l’Azerbaïdjan le jeudi 10 octobre (21h, Canal Plus sport) à Calais (Pas-de-Calais), avant de se déplacer à Dunajska Streda pour y défier la Slovaquie, le mardi 15 octobre (21h, Canal Plus sport).

Le jeune attaquant formé à l’ASSE (21 ans) compte déjà plusieurs sélections dans les différentes équipes de jeunes (4 en U19, 3 en U18, 12 en U16).

La sélection

Gardiens de but: Dimitri Bertaud (Montpellier), Alban Lafont (Nantes), Gaëtan Poussin (Bordeaux)

Défenseurs : Rayan Aït Nouri (Angers), Sofiane Alakouch (Nîmes), Kélvin Amian (Toulouse), Nicolas Cozza (Montpellier), Boubacar Kamara (Marseille), Dayot Upamecano (Leipzig), Dan-Axel Zagadou (Dortmund)

Milieux : Houssem Aouar (Lyon), Jean-Ricner Bellegarde (Strasbourg), Mattéo Guendouzi (Arsenal), Imran Louza (Nantes), Jean-Victor Makengo (Toulouse), Jeff Reine-Adelaide (Lyon), Boubakary Soumaré (Lille)

Attaquants : Moussa Diaby (Leverkusen), Odsonne Edouard (Celtic Glasgow), Amine Gouiri (Lyon), Bryan Mbeumo (Brentford), Arnaud Nordin (Saint-Etienne)

Enquête : Un effectif qui ne mérite pas mieux que l’ASSE ?

Enquête : Un effectif qui ne mérite pas mieux que l’ASSE ?

Dans l’excellent podcast Vu Du Banc, Florent Toniutti, ancien de l’émission Data Room sur Canal +, analyste tactique pour différents joueurs et équipes (notamment la sélection de Djibouti), auteur du blog Chroniques Tactiques et rédacteur pour Eurosport et SoFoot, s’est livré à une analyse de l’effectif de l’ASSE.

En effet, Florent Toniutti insistait sur le fait que l’AS Saint-Etienne représente le meilleur club de la carrière de nombreux joueurs du club. D’après lui, très peu d’entre eux peuvent prétendre à un club de plus haut standing pour la suite de leur carrière. Nous intégrons les clubs pouvant proposer un meilleur challenge sportif (championnat plus relevé, qualifications régulières en Europe) ou d’un point de vue financier. Ainsi, un Watford ou un Newcastle est synonyme d’un meilleur contrat pour un joueur stéphanois.

Nous avons donc décidé de regarder en profondeur l’effectif stéphanois pour voir si l’analyste tactique avait bien vu sur ce coup… Pour cela, nous avons réparti les joueurs en plusieurs catégories selon ce que l’avenir de leur carrière peut leur réserver. Pour certains, nous sommes catégoriques : l’ASSE sera le meilleur club de leur carrière ou de leur fin de carrière. Pour d’autres, l’ASSE est un tremplin vers des clubs plus intéressants. Enfin, certains joueurs sont difficiles à juger. Tous les joueurs pro n’apparaissent pas : nous avons restreint notre liste aux joueurs ayant disputés des minutes en pro et de préférence en championnat.

L’ASSE, le plafond de verre

Dans cette catégorie, nous regroupons les joueurs pour qui l’ASSE représente le meilleur club de leur carrière, soit car ils sont trop limités pour intéresser des clubs plus huppés ou car ils sont trop vieux et sont donc sur la fin de leur carrière.

Stéphane Ruffier (33 ans) : Le gardien stéphanois qui a sauvé à de nombreuses reprises l’équipe depuis son arrivée au club ne devrait sans doute jamais rejoindre un club plus intéressant que l’ASSE. A 33 ans, avec un jeu au pied toujours aussi faible, il semble avoir laissé passer son moment d’être plus exposé.

Jessy Moulin (33 ans) : L’enfant du club a signé pro en 2005. Depuis, il a connu quelques prêts à Arles, Fréjus et Clermont. Difficile de l’imaginer ailleurs qu’à l’ASSE pour les années à venir.

Timothée Kolodziejczak (28 ans) : Une armoire à trophée garnie (2 Ligue Europa notamment). Pour le reste, il a été mis de côté chez les Tigres (8 matchs) et à Gladbach (2 matchs) …

Loic Perrin (34 ans) : Comme Stéphane Ruffier, le capitaine a l’essentiel de sa carrière derrière lui. Il parait difficile de l’imaginer continuer encore plusieurs années : impérial il y quelques saisons, il n’est désormais plus tout à fait rassurant et devrait logiquement finir sa carrière au club.

Léo Lacroix (27 ans) : Sans commentaire.

Gabriel Silva (28 ans) : Percutant sur son côté, le Brésilien va devoir se remettre d’une grave blessure avec sa rupture du tendon d’Achille. Comment se remettra-t-il de la plus grosse blessure de sa carrière à quasiment 30 ans ?

Mathieu Debuchy (34 ans) : L’ancien Gunner est au crépuscule de sa carrière et vit certainement sa dernière aventure, avant peut-être un départ exotique. L’apogée de sa carrière est derrière lui.

Yann M’Vila (29 ans) : Le cas le plus difficile à trancher. M’Vila n’est pas encore tout à fait vieux et a plutôt de bons restes. Nous ne le voyons cependant pas faire l’objet d’une offre particulièrement intéressante pour la suite de sa carrière.

Yohann Cabaye (33 ans) : Après un passage éclair à Al-Nasr et 6 mois de chômage, c’est déjà un miracle que Cabaye ait encore la chance d’évoluer danss un club raisonnablement ambitieux. Il ne pourra viser mieux pour sa fin de carrière.

Wahbi Khazri (28 ans) : Le Tunisien de l’ASSE a tenté un passage dans un championnat plus relevé avec Sunderland. Toutefois, l’expérience a tournée court et il est désormais de retour en France. Difficile de le voir rejoindre un club d’un top 6 européen ou du top 4 français.

Ryad Boudebouz (29 ans) : Comme Khazri, Boudebouz a fait ses preuves en Ligue 1 lors d’une dernière saison très réussie statistiquement. Il a tenté l’aventure en Espagne et a été recalé au Betis et au Celta Vigo.

Kévin Monnet-Paquet (31 ans) : Pour certains, sa présence dans l’effectif de l’ASSE est déjà une aberration. Il doit se remettre d’une rupture des ligaments croisés à 31 ans et reste limité techniquement : impossible de le voir ailleurs.

Romain Hamouma (32 ans) : Hamouma, toujours bon en aout mais souvent blessé le reste de la saison ! Sa fragilité et son inconstance ne lui ont pas permis de rejoindre un meilleur club.

Lois Diony (26 ans) : Son histoire avec les Verts restera une page blanche. Impossible de le voir plus haut.

Photo by Jimmy Bolcina / Photonews

Robert Beric (28 ans) : Trop limité dans son profil d’attaquant qui pousse des ballons au fond, Beric n’est plus adapté au football moderne qui réclame des attaquants complets qui participent au jeu. Il a tenté sa chance à l’étranger, à Anderlecht, qui jouait alors la LDC : 158 minutes de jeu en 6 matchs de championnat belge, 0 but.

L’ASSE, un tremplin pour la suite

Ici, la liste des joueurs pour qui l’ASSE ne pourrait être qu’une étape intermédiaire dans leur carrière.

Harold Moukoudi (21 ans) : Très convoité au Havre, le jeune défenseur central a tout du profil du joueur très recherché en Angleterre. Il pourrait décrocher un gros contrat en France ou ailleurs s’il se montre suffisamment à Saint-Etienne.

Sergi Palencia (23 ans) : Excellent lors de son match au Vélodrome, Sergi Palencia a tout d’un joueur d’un futur bon petit club. Formé à la Masia, son CV pourrait s’embellir s’il venait à être titulaire dans la défense verte.

Zaydou Youssouf (20 ans) : Très jeune mais aussi très intéressant lors de ses entrées en jeu, Youssouf résiste bien à la pression et oriente le jeu. Il a toutes les qualités pour évoluer dans un club du niveau supérieur s’il accumule du temps de jeu.

Arnaud Nordin (21 ans) : Très remuant sur son côté, Nordin fait souvent parler sa vitesse et ses appuis pour faire la différence. Toutefois, il devra se montrer bien meilleur à la finition pour espérer attirer l’oeil d’un plus gros club.

Vagner (23 ans) : Le jeune Cap-Verdien affole les stats : 10 buts et 4 passes décisives en 28 matchs avec Nancy. Sa vitesse, sa percussion et son sens des responsabilités pourraient bien lui permettre de viser plus haut à l’avenir. A voir ce qu’en dira l’ASSE lors de son retour de prêt.

Stefan Bajic (17 ans) : Le jeune gardien est un grand espoir du centre de formation. Toutefois, il est encore trop jeune et trop peu mis en avant pour pouvoir être tout à fait certain de son futur, qu’on espère prometteur.

Un avenir difficile à voir

Certains joueurs, en raison de leurs performances, pourraient rejoindre des clubs plus intéressants que l’ASSE. Toutefois, certaines limites (âge notamment) risquent de mettre un frein à leurs ambitions…

Miguel Trauco (27 ans) : Très côté en Amérique du Sud, le Péruvien pourrait intéresser de gros clubs s’il se montrait à son avantage. Toutefois, son début de saison délicat ne va pas dans ce sens.

Foto:Andes/César Muñoz

Alexandros Katranis (21 ans) : Annoncé comme un grand espoir grec, Katranis ne s’est pas imposé à Saint-Etienne et a été prêté pour deux ans à l’Atromitos pour parfaire sa formation.

Alpha Sissoko (22 ans) : Difficile de juger un joueur qui n’a pas été utilisé…

Assane Dioussé (22 ans) : Il reste encore très jeune mais parait en marge du groupe pro. Peut-être que le prochain entraineur des Verts arrivera à lui redonner son niveau de son premier match avec l’ASSE contre l’OGC Nice. Sinon, son avenir apparait sombre…

Mahdi Camara (21 ans) : Prêté à Laval (National), il s’est plutôt montré à son avantage. Il aurait été judicieux de le prêter en Ligue 2 afin qu’il s’aguerrisse.

Denis Bouanga (24 ans) : Virevoltant à Nîmes (8 buts, 3 passes décisives), l’ailier gabonais se verrait bien suivre les traces d’Aubameyang. A l’heure actuelle, cela parait difficile, mais qui sait ce que le futur coach de Saint-Etienne parviendra à en faire ?

Franck Honorat (23 ans) : Meilleur passeur de Ligue 2, il joue de malchance et n’a pas joué une minute suite à des blessures (à la machoire dans un match de National 2, à la cheville lors d’un entrainement).

Makhtar Gueye (21 ans) : Décisif lors de sa première entrée en jeu en Ligue 1, face à Strasbourg, Gueye est parti à Nancy pour gagner de l’expérience. Il devrait intégrer le groupe stéphanois à son retour et pourra alors espérer se montrer.

Charles Abi (19 ans) : Le jeune attaquant s’est montré à son aise dans la Coupe Gambardella. Il doit désormais passer le palier supérieur et s’imposer dans l’attaque stéphanoise. Il semble en être capable.

Conclusion

Ainsi, l’effectif stéphanois parait assez nettement déséquilibré. Sur les 30 joueurs comptabilisés, 15 nous paraissent ne pas pouvoir espérer mieux que l’ASSE pour la suite de leur carrière. Cela pose un vrai problème, notamment en termes d’indemnités de transfert. Ce sont d’ailleurs les éléments les mieux payés du club qui risquent de refuser de partir même en cas d’offre car le salaire proposé sera en-deça de ce qu’ils touchent à l’ASSE (comme pour Léo Lacroix durant cet été, par exemple).

Enfin, 6 joueurs semblent pouvoir posséder une valeur marchande assez importante dans les années à venir et capables de susciter l’intérêt de clubs plus prestigieux.

Nous sommes plus réservés sur 9 joueurs dont les situations sont très différentes. Charles Abi est annoncé comme très prometteur mais de nombreux jeunes attaquants bien plus talentueux en équipe de jeunes n’ont jamais confirmé une fois en pro.

Dans ses propos, Florent Toniutti appuyait surtout l’idée d’un effectif qui pourrait se réfugier dans un certain confort et ne pas chercher la performance car la carotte d’un meilleur contrat est absente pour un certain nombre d’entre eux. Cela peut aussi être une difficulté à plus long terme avec un effectif difficile à valoriser pour financer de futurs achats de plus en plus couteux dans la football actuel.

Discipline : Eyraud (OM) suspendu deux matches, Hamouma (ASSE) un seul

La commission de discipline a sanctionné le président de l’OM, Jacques-Henri Eyraud, de quatre matches de suspension, dont deux avec sursis.

Le PSG ne jouant pas ce mercredi soir, les membres de la commission de discipline n’ont pas expédié les affaires courantes afin de se rendre au Parc. D’où l’horaire plus tardif de leur verdict cette semaine. Pour le contenu, il est globalement le même qu’il y a sept jours : l’OM a pris cher. Après Payet et Kamara la semaine passée, c’est le président, Jacques-Henri Eyraud, qui a été sanctionné. Quatre matches, dont deux avec sursis, pour son comportement lors de la houleuse réception de Montpellier (1-1).

LIGUE 1 CONFORAMA

Un match de suspension

Romain HAMOUMA (AS Saint-Etienne)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1 Conforama, Coupe de la Ligue BKT, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir de mardi 8 octobre 2019 à 0h00.

Fodé BALLO-TOURE (AS Monaco)

Juan BERNAT (Paris Saint-Germain)

Lucas DEAUX (Nîmes Olympique)

FABIO (FC Nantes)

Gelson MARTINS (AS Monaco)

Florian MIGUEL (Nîmes Olympique)

Nicolas PALLOIS (FC Nantes)

Morgan SANSON (Olympique de Marseille)

 

6ème journée : Olympique de Marseille – Montpellier Hérault SC du 21 septembre 2019

Comportement de M. Jacques-Henri Eyraud, président de l’Olympique de Marseille

Quatre matchs de suspension dont deux matchs avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles.

————–

 

DOMINO’S LIGUE 2

Deux matchs de suspension dont un match avec sursis

Umut MERAS (Havre AC)

Gabriel MUTOMBO KUPA (US Orléans)

Un match de suspension

Jérémy CORDOVAL (Berrichonne de Châteauroux)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Domino’s Ligue 2, Coupe de la Ligue BKT, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir de mardi 8 octobre 2019 à 0h00.

Romain ARMAND (Paris FC)

Jonathan BEAULIEU (FC Chambly Oise)

David DOULINE (Rodez Aveyron Football)

Arsène ELOGO GUINTANGUI (Grenoble Foot 38)

Anthony GONCALVES (SM Caen)

Makhtar GUEYE (AS Nancy Lorraine)

Hervé LYBOHY (AS Nancy Lorraine)

Bryan PELE (EA Guingamp)

Anthony SOUVERVIE (FC Chambly Oise)

 

8ème journée : AS Nancy Lorraine – FC Chambly Oise du 20 septembre 2019

Comportement d’après-match de M. Yannick MAMILLONE, joueur du FC Chambly Oise

Un match de suspension avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles.

 

9ème journée : Rodez Aveyron Football – FC Sochaux-Montbéliard du 27 septembre 2019

Exclusion de M. Pierre-Olivier MURAT, président du Rodez Aveyron Football

Quatre matchs de suspension, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles.

————–

 

 

POLICE DES TERRAINS

Chants à caractère discriminatoire

 

LIGUE 1 CONFORAMA

 

6ème journée : OGC Nice – Dijon FCO du 21 septembre 2019

Comportement des supporters de l’OGC Nice : chants à caractère discriminatoire

Fermeture de la partie haute de la tribune Sud pour deux matchs avec sursis.

————–

 

 

Usage d’engins pyrotechniques, jets d’objets et intrusion

 

LIGUE 1 CONFORAMA

 

6ème journée : Olympique Lyonnais – Paris Saint-Germain du 22 septembre 2019

Comportement des supporters de l’Olympique Lyonnais : usage d’engins pyrotechniques et jets d’objets

5.000€ d’amende pour l’Olympique Lyonnais.

 

6ème journée : Olympique Lyonnais – Paris Saint-Germain du 22 septembre 2019

Comportement des supporters du Paris Saint-Germain : usage d’engins pyrotechniques

Fermeture pour un match avec sursis du parcage visiteurs pour les prochains matchs disputés à l’extérieur par le Paris Saint-Germain.

 

6ème journée : Olympique de Marseille – Montpellier Hérault SC du 21 septembre 2019

Comportement des supporters de l’Olympique de Marseille : usage d’engins pyrotechniques

13.500€ d’amende pour l’Olympique de Marseille.

 

6ème journée : OGC Nice – Dijon FC du 21 septembre 2019

Comportement des supporters de l’OGC Nice : jets d’objets 

Compte tenu des mesures tangibles prises par le club, la Commission de Discipline classe le dossier.

 

6ème journée : Stade de Reims – AS Monaco du 21 septembre 2019

Comportement des supporters du Stade de Reims : intrusion d’un spectateur

Compte tenu des mesures tangibles prises par le club, la Commission de Discipline classe le dossier.

 

6ème journée : Stade de Reims – AS Monaco du 21 septembre 2019

Comportement des supporters de l’AS Monaco : usage d’engins pyrotechniques

Compte tenu des mesures tangibles prises par le club, la Commission de Discipline classe le dossier.

 

6ème journée : RC Strasbourg Alsace – FC Nantes du 20 septembre 2019

Comportement des supporters du FC Nantes : usage d’engins pyrotechniques

1.500€ d’amende pour le FC Nantes.

 

7ème journée : Paris Saint-Germain – Stade de Reims du 25 septembre 2019

Comportement des supporters du Paris Saint-Germain : usage d’engins pyrotechniques

12.000€ d’amende dont 6.000€ d’amende avec sursis pour le Paris Saint-Germain.

 

8ème journée : FC Girondins de Bordeaux – Paris Saint-Germain du 28 septembre 2019

Comportement des supporters du Paris Saint-Germain : usage d’engins pyrotechniques

Compte tenu des mesures tangibles prises par le club, la Commission de Discipline classe le dossier.

—————

 

DOMINO’S LIGUE 2

 

8ème journée : SM Caen – RC Lens du 21 septembre 2019

Comportement des supporters du SM Caen : intrusion d’un spectateur

Compte tenu des mesures tangibles prises par le club, la Commission de Discipline classe le dossier.

 

8ème journée : SM Caen – RC Lens du 21 septembre 2019

Comportement des supporters du RC Lens : usage d’engins pyrotechniques

Compte tenu des mesures tangibles prises par le club, la Commission de Discipline classe le dossier.

 

8ème journée : Berrichonne de Châteauroux – Grenoble Foot 38 du 20 septembre 2019

Comportement des supporters du Grenoble Foot 38 : usage d’engin pyrotechnique

1.000€ d’amende pour le Grenoble Foot 38.

 

8ème journée : FC Sochaux-Montbéliard – EA Guingamp du 20 septembre 2019

Comportement des supporters du FC Sochaux-Montbéliard : usage d’engins pyrotechniques

6.000€ d’amende pour le FC Sochaux-Montbéliard.

 

8ème journée : Valenciennes FC – Chamois Niortais du 20 septembre 2019

Comportement des supporters du Valenciennes FC : jets d’objets

2.500€ d’amende pour le Valenciennes FC.

Les infos du jour : première pour Icardi avec le PSG, Puel pose ses conditions à l’ASSE

Galatasaray - PSG (0-1) : Thomas Tuchel formule un seul reproche à ses joueurs

Si vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité du jour, But Football Club récapitule pour vous les informations importantes de ce mercredi 2 octobre.

La grosse info : Mauro Icardi a inscrit son premier but avec le PSG

Hier soir, l’attaquant argentin du PSG Mauro Icardi a inscrit le but de la victoire sur Galatasaray (1-0), le premier depuis son arrivée en France.

Mais aussi :

OL : Moussa Dembélé en passe d’égaler un record horrible en Champions League

Girondins : bagarre au Haillan, un joueur hospitalisé !

RC Strasbourg : une obsession de Thierry Laurey a fini par payer chez Pierre Ménès

Stade Rennais : un dérapage raciste du président de la Lazio Rome ? 

RC Lens : un Sang et Or a crevé l’écran contre le Paris FC

R.N.

FC Nantes, PSG, LOSC, RC Strasbourg : ils sont dans l’équipe type de la 8e journée de L1

FC Nantes, PSG, LOSC, RC Strasbourg : ils sont dans l’équipe type de la 8e journée de L1

Ce lundi matin, il est déjà l’heure de se pencher sur l’équipe type concoctée par le quotidien L’Équipe concernant la 8e journée de Ligue 1 ce week-end.

Alban Lafont l’a mérité ! Crédité d’un superbe 9 suite à son incroyable prestation face à l’OL samedi (1-0), le jeune gardien du FC Nantes garde les cages de ce onze prestigieux. Devant lui, Thiago Silva reprend ses droits après la petite victoire du PSG à Bordeaux (1-0).

Alexander Djiku, passeur décisif face au MHSC (1-0), porte haut les couleurs du RC Strasbourg avec son coéquipier Ndour. En attaque, la petite merveille signée Luiz Araujo face à l’OGC Nice a été remarquée du côté du LOSC. Le milieu offensif brésilien des Dogues a également cadré ses trois tirs à l’Allianz Riviera (1-1).

Au milieu, Idrissa Gueue confirme qu’il est LA bonne pioche du PSG au mercato estival. Il a notamment récupéré 6 ballons face aux Girondins. Enfin, deux joueurs de l’AS Monaco sont présents : Islam Slimani et Gelson Martins. L’ASM a étrillé le Stade Brestois (4-1) et s’est replacée au 12e rang de L1.

Bastien Aubert

Les infos du jour : ça discute entre Puel et l’ASSE, étrange sanction contre le Barça

Si vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité du jour, But Football Club récapitule pour vous les informations importantes de ce jeudi 26 septembre.

La grosse info : le siège de Printant vacille de plus en plus

Après la nouvelle défaite de l’ASSE à domicile face à Metz (0-1), le sort de Ghislain Printant semble plus proche que jamais d’être réglé. Claude Puel a d’ailleurs rendez-vous avec les dirigeants stéphanois selon nos informations. Mais d’autres pistes existent pour la révolution qui s’annonce.

ASSE – INFO BUT ! Le club a rendez-vous avec Claude Puel ce jeudi 

ASSE : Romeyer fait face aux supporters en colère, Caïazzo prépare une révolution 

ASSE : Caïazzo ne lâche pas Gasset, Puel envoie son bras droit en repérage 

Mais aussi :

FC Barcelone : la FIFA accusée d’avoir favorisé Lionel Messi à The Best ! 

Alors que l’attribution du trophée The Best à Lionel Messt est soumise à polémique, le FC Barcelone suscite également les railleries pour sa sanction ridicule dans l’affaire Griezmann. 

PSG – Stade de Reims (2-0) : Tuchel plaide coupable mais défend ses coiffeurs 

Mercredi soir, le PSG a été défait, à la surprise générale, dans son Parc des Princes face à Reims (0-2). Face aux médias, Thomas Tuchel a dû se justifier de ses choix.

LOSC – RC Strasbourg (2-0) : turn-over, Osimhen…Galtier affiche plusieurs satisfactions 

A l’issue de LOSC – RC Strasbourg (2-0), Christophe Galtier ne boudait pas son plaisir. Le technicien a aussi salué l’apport de Victor Osimhen.

Stade Brestois – OL (2-2) : Pierre Ménès déjà prêt à poser « les questions qui fâchent » 

Déçu par le visage de l’Olympique Lyonnais en ce début de saison, Pierre Ménès estime qu’il est désormais temps que les Gones se posent les bonnes questions.

FC Nantes – Stade Rennais (1-0) : Stephan ne se cache pas derrière l’arbitrage, Niang s’en veut 

Plutôt que de polémiquer sur l’arbitrage après la défaite face au FC Nantes (0-1), les Rennais préféraient disserter sur leurs manques lors du derby.

ASSE – Metz : le match de la peur en 5 stats

L’ASSE reçoit le FC Metz ce soir à Geoffroy-Guichard. Le 18e contre le 19e de L1. Un match crucial pour Ghislain Printant, que But présente en 5 stats.

4

Sur les cinq buts messins depuis le début de la saison, quatre ont été inscrits par Habib Diallo, l’athlétique attaquant sénégalais. Le joueur de 24 ans avait inscrit 26 buts en L2 la saison passée.

18

Le FC Metz est 19e de L1 avant sa venue dans le Chaudron. Les Messins comptent quatre points. C’est un de moins que les Verts.

4

Metz reste sur quatre défaites en L1, après avoir débuté sa saison par un nul à Strasbourg (1-1) et une victoire contre Monaco (3-0).

1995

La dernière défaite des Verts contre le FC Metz à Geoffroy-Guichard date de 1995. Depuis, en dix matches, l’ASSE a enchaîné 6 victoires et 4 nuls.

3-1

Lors de la dernière visite des Messins, il y a deux ans, l’ASSE avait gagné (3-1) et Bryan Dabo était allé fêter la victoire dans le kop nord, au micro des Magic Fans. Mais quelques jours plus tard, il y avait eu une lourde défaite contre Lyon (0-5), qui avait provoqué le départ d’Oscar Garcia.

L'été vient de se terminer et il s'est passé beaucoup de choses à l'ASSE depuis que les dirigeants ont choisi de promouvoir Ghislain Printant pour succéder à Jean-Louis Gasset sur le banc. Parmi celles-ci, certains décisions ont pu interpeller. Tout d'horizon.

Laurent HESS

Avant-match #ASSEFCM : vaincre !

Avant-match #ASSEFCM : vaincre !

Le contexte : une réaction attendue

En tête à la pause dimanche après-midi à Angers, les Verts avaient tout pour décrocher un deuxième succès cette saison. Le but d’Arnaud Nordin était venu récompenser un premier acte réussi des Stéphanois, au visage bien plus fringuant qu’en semaine à Gand. Malheureusement, les quatre buts encaissés après le repos en Anjou ont renvoyé les Stéphanois à leurs doutes. Contrecarrés par la VAR lors de leur dernière sortie à domicile face à Toulouse (2-2), les hommes de Ghislain Printant vont devoir réagir face au FC Metz pour sortir de l’ornière. Du côté mosellan, le tableau n’est guère plus reluisant. Avec quatre points au compteur, le groupe de Vincent Hognon, qui retrouve ce soir son ancien public, sont relégables. Ce sont donc deux équipes en mal de points qui vont se retrouver ce soir dans le Chaudron. Face à leur public, justement, les Stéphanois doivent entamer leur reconquête au cœur d’un calendrier chargé.

Le groupe

Avec plusieurs titulaires en puissance sur le flanc, Ghislain Printant a convoqué un groupe de 19 joueurs pour la rencontre. William Saliba n’y figure pas, même si le défenseur central a retrouvé les chemins de l’entraînement dans la semaine.

L’adversaire : Metz cherche la cadence

Champion de Domino’s Ligue 2 en titre, le FC Metz vit des débuts délicats dans l’élite. Les Messins ont pris les quatre points qu’ils ont au compteur lors deux premières journées de championnat, face à Strasbourg (1-1) puis Monaco (3-0). Depuis, Vincent Hognon et les siens ont enchaîné quatre défaites de rang, la dernière en date face à Amiens, un concurrent direct pour le maintien (1-2). Suel rayon de soleil du début de saison grenat, Habib Diallo carbure en attaque. Le Sénégalais compte déjà 4 buts en compteur, de quoi faire écho à ses 26 réalisations de la saison passée.

La stat’

10
Les Verts sont invaincus face au FC Metz à Geoffroy-Guichard depuis 10 matches. Il faut remonter à 1995 pour trouver trace d’une victoire mosellane dans le Forez. Une statistique qui invite donc à l’optimisme et qui confirme une tendance : face au FCM, les Verts sont à l’aise dans leur jardin. Ils ne comptent en effet que 4 défaites en Ligue 1, pour 36 victoire et 9 matches nuls contre le club messin.

La décla’

Meilleur buteur des Verts cette saison (3 buts), et auteur d’un match réussi face à Toulouse (2-2), Romain Hamouma s’est exprimé devant les médias ce mardi après-midi. Le numéro 21, un des cadres du vestiaire stéphanois, n’a pas fui ses responsabilités et s’est montré déterminé à réagir.

ASSE, FC Nantes, LOSC, OM, PSG, OL, Girondins, Strasbourg : ils sont dans l’équipe type

ASSE, FC Nantes, LOSC, OM, PSG, OL, Girondins, Strasbourg : ils sont dans l’équipe type

Ce lundi, il est déjà l’heure de se pencher sur l’équipe type imaginée par le quotidien L’Équipe pour la 7e journée de Ligue 1 disputée ce week-end.

Keylor Navas et Neymar n’ont eu besoin que d’un seul match pour faire leur apparition dans l’équipe type. L’attaquant brésilien a notamment résisté à tout contre le RC Strasbourg pour offrir la victoire au PSG d’un geste acrobatique génial (1-0). Côté alsacien, Mohamed Simakan a été excellent (3 tacles, record du match) mais il se rappellera que le but parisien vient de son côté.

En défense, Andrei Girotto a été désigné homme du match entre le FC Nantes et le Stade de Reims dimanche à la Beaujoire (1-0). Le Brésilien a notamment bloqué trois tirs adverses ! A ses côtés, Laurent Koscielny poursuit son sans-faute depuis son arrivée aux Girondins de Bordeaux après avoir été redoutable face au FC Metz (2-0).

Au milieu, les Lillois Luiz Araujo et Benjamin André ont chacun dans leur style été décisifs devant le SCO d’Angers, vendredi en ouverture de cette 5e journée de Ligue 1 (2-1). Romain Hamouma l’a aussi été en claquant un doublé avec l’ASSE contre le Téfécé (2-2). Deux buts chacun, c’est aussi les performances remarquées de l’attaquant de l’OL Moussa Dembélé à Amiens (2-2), et de celui de l’OM Dario Benedetto à Monaco (4-3).

Bastien Aubert