ASSE : Roland Romeyer en prend (encore) pour son grade

ASSE : Roland Romeyer en prend (encore) pour son grade

Le désormais consultant, Alain Roche, a donné son point de vue sur la tension qui règnerait à l’ASSE entre l’entraîneur Claude Puel et le président, Roland Romeyer.

C’est l’information de cette fin de semaine à l’ASSE. Selon l’Equipe, et on gardera le conditionnel, Claude Puel, l’entraîneur des Verts, aurait récemment menacé de quitter le club si Roland Romeyer, l’un des deux actionnaires, continuait de mettre son nez dans tous les dossiers. Et peu importe que ce soit Romeyer, et non Bernard Caïazzo, qui ait décidé de faire venir le Castrais chez les Verts, en remplacement de Ghislain Printant.

A lire aussi : Tous les articles sur l’ASSE

Sur les ondes d’Europe 1, au travers de propos retranscrits par le site Peuple-Vert, Alain Roche, dont le nom avait été évoqué comme directeur sportif il y a quelques mois, a donné son opinion sur la supposée brouille entre les deux hommes.

ASSE : Perrin, Cabaye, Hamouma, Khazri… quel avenir pour ces cadres stéphanois ?

ASSE : Perrin, Cabaye, Hamouma, Khazri… quel avenir pour ces cadres stéphanois ?

La situation de Loïc Perrin, en fin de contrat, comme Yohan Cabaye, reste à éclair à l’ASSE. Idem pour Romain Hamouma et Wahbi Khazri.

Une grande vague de départs se profile en fin de saison à l’ASSE où Claude Puel entend faire le ménage. Mais la situation de certains cadres demeure flou.

A lire aussi : Tous les articles sur l’ASSE

Ok pour « l’un des plus beaux », car LE plus beau sauvetage sur sa ligne de l’histoire, c’est celui de @loicperrin_24 😉
Dans le temps additionnel et suivi d’un but égalisateur !
Capi 😍😍😍 https://t.co/aKGdUccQEs pic.twitter.com/qsyl5WjPk1

— AS Saint-Étienne (@ASSEofficiel) March 15, 2020

Perrin devrait raccrocher

A 34 ans et demi, Loïc Perrin est en fin de contrat. Le capitaine emblématique des Verts n’a pas encore annoncé sa décision mais il devrait raccrocher les crampons, pour préserver des genoux qui lui font de plus en plus mal. Yohan Cabaye est

Mercato – ASSE : Romeyer aurait fait énorme effort pour conserver Puel !

Mercato – ASSE : Romeyer aurait fait énorme effort pour conserver Puel !

Foot – MercatoASSE

Publié le 20 mars 2020 à 17h30 par A.M.

Alors que Claude Puel aurait fixé un ultimatum pour son avenir, Roland Romeyer aurait finalement accepté de prendre du recul concernant les décisions stratégiques concernant l’ASSE.

Arrivé durant le mois d’octobre afin de succéder à Ghislain Printant pour redresser la situation sportive de l’AS Saint-Etienne, Claude Puel avait demandé de solides garanties. Il a ainsi obtenu le poste de manager général et a débarqué accompagné de Xavier Thuilot au poste de directeur général. La volonté de l’ancien entraîneur du LOSC était claire, à savoir un pouvoir décisionnel important

Mercato – ASSE : Claude Puel aurait lâché une bombe en interne !

Mercato – ASSE : Claude Puel aurait lâché une bombe en interne !

Foot – MercatoASSE

Publié le 20 mars 2020 à 8h45 par A.M.

Arrivé en cours de saison sur le banc de l’AS Saint-Etienne afin de prendre la succession de Ghislain Printant, Claude Puel s’agacerait de l’omniprésence de Roland Romeyer en interne et aurait posé un ultimatum à sa direction.

Après une magnifique saison durant laquelle l’AS Saint-Etienne a lutté pour le podium jusqu’au bout, échouant à la quatrième place, la direction des Verts avaient décidé de miser sur la continuité en nommant Ghislain Printant pour succéder à Jean-Louis Gasset, le premier étant l’adjoint du second, l’été dernier. Toutefois, après un

L’ASSE va (bien) profiter de la manne des droits TV

L’ASSE va (bien) profiter de la manne des droits TV

Les clubs de Ligue 1 attendent ça avec impatience. A partir de la saison prochaine, les droits audiovisuels pour la diffusion de la Ligue 1 vont exploser. Représentant aujourd’hui 726,5 millions d’euros par an, les droits TV vont atteindre 1,153 milliards d’euros annuels en 2020-2021, soit une hausse de près de 60 %, grâce à l’irruption du groupe espagnol Mediapro.

La répartition du magot a donc fait saliver tous les dirigeants du club. Et, selon L’Équipe, malgré les réticences de l’OM et l’OL, le pactole sera réparti de manière égale entre les différents clubs. Chaque équipe recevra ainsi 20 millions

Tour d’horizon de l’effectif : ASSE 3-0 Montpellier (2010-2011)

Tour d’horizon de l’effectif : ASSE 3-0 Montpellier (2010-2011)

En cette période compliquée de crise sanitaire, Le Talk Show Stéphanois a décidé de vous plonger dans le passé de l’ASSE afin de vous faire savoir ce que deviennent nos anciens joueurs. Pour ce premier épisode, nous avons choisi de revenir sur l’effectif qu’avait convoqué Christophe Galtier pour la réception de Montpellier le 18 septembre 2010 à Geoffroy-Guichard.

Contexte : il faut savoir que le MHSC sortait d’une superbe saison en Ligue 1 (5ème et qualifié pour la Coupe d’Europe) après avoir végété cinq ans en Ligue 2. Avant d’arriver dans le Chaudron, les hommes de René Girard occupaient la

ASSE : Caïazzo multiplie les réunions pour trouver une issue positive

ASSE : Caïazzo multiplie les réunions pour trouver une issue positive

Le co-président de l’ASSE Bernard Caïazzo ne désespère pas de voir le championnat se terminait dans des délais raisonnables malgré la crise sanitaire qui traverse le pays.

Le confinement imposé par le président Emmanuel Macron a l’air plutôt efficace. Mercredi, Paris n’avait par exemple jamais semblé aussi calme. Plus chaque citoyen français respectera les mesures de restriction sanitaire, moins le coronavirus aura d’impact sur la population. Les acteurs du football français prient tous les jours pour que ce soit le cas, ce qui permettrait de finir la saison au plus tard cet été. Bernard Caïazzo n’est pas le moins inactif dans ce dossier épineux. Depuis le début de la crise, le co-président de l’ASSE martèle un message partagé par Gérard Lopez au LOSC : terminer la saison coûte que coûte, quitte à déborder sur les dates officielles. 

A lire aussi : Tous les articles sur l’ASSE

« En ce

PSG, OL, OM, ASSE… : le classement des clubs français qui génèrent le plus d'argent (hors mercato)

PSG, OL, OM, ASSE… : le classement des clubs français qui génèrent le plus d'argent (hors mercato)

Zapping Onze Mondial Onze Demande – LOSC / Stade Rennais : bataille européenne ?

Le PSG au sommet. Comme en Ligue 1, le club de la capitale domine très largement (quelle surprise !) le classement 2019 des revenus générés parmi les équipes françaises. Dans cette classification, sont pris en compte tous les revenus générés par les clubs (droits TV, contrats de sponsoring, merchandising, billetterie), hormis l’argent gagné via le marché des transferts. Et ce sont évidemment les écuries les plus populaires qui trustent les premières places (PSG, OL, OM), alors qu’à l’inverse, le classement ayant été établi par la DNCG

ASSE, FC Nantes, OM, OL, PSG, LOSC : le total des pertes évalué est abyssal

ASSE, FC Nantes, OM, OL, PSG, LOSC : le total des pertes évalué est abyssal

Une étude a calculé les pertes que pourrait subir la Ligue 1 si les matchs restants ne pouvaient être joués en raison du coronavirus. Le manque à gagner serait abyssal.

Les acteurs du football français ont la ferme intention de conclure la saison 2019-2020 tôt ou tard. À l’ASSE, Bernard Caïazzo est par exemple le premier à compter sur une Ligue 1 bouclée cet été si les autorités sanitaires donnent le feu vert d’ici là. Gérard Lopez, au LOSC, est sur la même ligne que le co-président des Verts et n’hésite pas à faire savoir qu’il pourrait jouer tous les trois jours s’il le fallait en juin. 

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Tout le monde est actuellement pendu à la l’avancée ou non du coronavirus en France. En attendant, il faut déjà évaluer les pertes éventuelles sur les clubs de L1.

On sait comment les clubs de L1 vont se partager le pactole des droits TV

On sait comment les clubs de L1 vont se partager le pactole des droits TV

Les clubs de Ligue 1 se sont entendus, à l’unanimité ou presque, sur le système de répartition des droits TV. Avec l’arrivée de Mediapro, ceux-ci vont connaître une forte hausse à partir de la saison prochaine.

1,153 milliard d’euros. C’est le montant annuel des droits TV pour la Ligue 1 à compter de la saison prochaine et pour toute la période 2020-2024. Soit une hausse de près de 400 millions par rapport à ce que touchent les clubs, cette saison, pour voir leurs matchs diffusés sur Canal Plus et BeIN Sports. Jusqu’ici, le pactole des droits TV (726,5 M€ annuels)