La Gantoise – ASSE : la promesse de Mathieu Debuchy aux supporters stéphanois

Le défenseur des Verts Mathieu Debuchy a hâte de retrouver l’Europe. Il promet que l’ASSE jouera sa chance à fond en Ligue Europa.

But : Mathieu, avez-vous ressenti une forme de pression avant de recevoir Toulouse ?

Mathieu DEBUCHY : Non. Avant la trêve, on avait joué trois matches sur quatre à l’extérieur, dont deux déplacements assez délicats. Maintenant, on a sept matches en trois semaines. L’objectif, c’est de prendre le plus de points possibles, notamment à domicile, et d’arriver à la prochaine trêve avec un bon classement.

Qu’a-t-il manqué lors de ces premiers matches?

Physiquement, on n’est pas encore parfaitement au point. La trêve nous a permit de bien travailler et je pense qu’on va être beaucoup mieux dans les semaines à venir. Mais le réalisme nous fait défaut, la dernière passe, les derniers gestes. On a bien travaillé devant le but ces derniers jours pour y remédier.

Vous avez joué en défense centrale à Marseille. Aimez-vous joué dans cette défense à trois ?

Oui. Je me suis bien adapté. Je me suis senti bien.

Vous préférez jouer axial droit ou sur le côté dans une défense à trois ?

Honnêtement, peu importe. Les efforts sont différents. Il y a moins de courses quand on est dans l’axe. Mais peu importe. Dans le foot moderne, il faut savoir s’adapter. En piston ou dans l’axe, à moi de m’adapter.

« On a nos chances. Mais il n’y aura pas de matches faciles. On va les prendre les uns après les autres, en essayant de ramener un résultat de Belgique pour bien entrer dans la compétition. »

Vous êtes content de retrouver Yohan Cabaye ?

Très content, bien sûr. C’est une satisfaction de le voir arriver. On se connait depuis le centre de formation à Lille. On a toujours gardé le contact. On s’entend bien. Et on s’était déjà retrouvés en équipe de France et à Newcastle.

Vous avez joué un rôle dans sa venue ?

Je l’ai eu au téléphone plusieurs fois. Je lui ai parlé du club, du stade, du public. On a échangés ?. Je voulais vraiment qu’il vienne. Je suis content.

Vous lui avez vendu le bon air du Forez !

C’est ça ! Je lui ai dis qu’il serait bien ici. L’ambiance est magnifique. Les gens vivent pour le foot, ils ont la passion du maillot vert. Ça ressemble à Newcastle. Je pense qu’il va bien aimer.

Le parfum européen vous a-t-il manqué ces dernières saisons ?

Oui. C’est un parfum toujours agréable, que ce soit la Ligue des champions ou la Ligue Europa. Ce sont de belles compétitions. C’est toujours agréable de jouer l’Europe et on va la jouer à fond. On va essayer de bien figurer, de montrer que Saint-Etienne peut aussi être performant en Coupe d’Europe.

Que pensez-vous de ce groupe ?

Je pense qu’on a nos chances. Mais il n’y aura pas de matches faciles. On va les prendre les uns après les autres, en essayant de ramener un résultat de Belgique pour bien entrer dans la compétition.

Laurent HESS

ASSE – Ligue Europa : formé à Lyon, il avertit déjà les Verts

L’ASSE début demain sa campagne en Ligue Europa en se déplaçant sur le terrain de La Gantoise. Equipe dans laquelle évolue un Français formé à l’OL.

La rivalité, encore et toujours. Ou comment évoquer le duel ASSE-OL alors que les Verts disputent demain leur toute première rencontre de Ligue Europe. Il y a quelques minutes, alors qu’il était face aux médias pour le traditionnel point-presse, le milieu de terrain de La Gantoise, Elisha Owusu a rappelé d’où il venait. Et ce n’est pas très loin de Sainté…

« C’est un match spécial pour moi. J’ai été formé à l’Olympique Lyonnais. C’était le derby, nos rivaux. Donc c’est un match un peu spécial pour moi mais je prendrai ce match comme les autres. Il faut le gagner. »

Probable qu’Owusu entende les sifflets des supporters stéphanois à chacune de ses prises de balles…

L.T.

Coupe de la Ligue : la compétition pourrait disparaître !

Coupe de la Ligue : la compétition pourrait disparaître !

D’après L’Equipe, le conseil d’administration de la LFP a décidé ce mercredi d’arrêter la Coupe de la Ligue à partir de la saison prochaine.

Ça sent la fin pour la Coupe de la Ligue. Décriée, la compétition pourrait connaître sa dernière mouture cette saison. L’Equipe révèle en effet que le conseil d’administration de la LFP a voté pour sa suppression. « La décision n’est pas encore définitive car elle doit être entérinée par l’assemblée générale de l’instance qui se réunit ce mercredi après-midi », précise le quotidien.

Qui ajoute : « Le CA n’a pas été convaincu par les deux nouveaux formats imaginés pour la compétition. Le premier est une sorte de « boxing day » à la française qui ne concernerait que huit équipes, les huit premières du classement de la saison précédente. La deuxième possibilité imaginée par la LFP est de constituer quatre groupes « régionaux » (Nord, Sud, Est et Ouest) pour aboutir à des quarts de finale, des demi-finales et une finale. »

La Coupe de la Ligue, qui n’a pas trouvé de diffuseur pour la période 2020-2024 serait donc sur le point de disparaître du paysage du foot français.

Laurent HESS

#GNTASSE Les conférences de presse en live tweet

Ce jeudi, à partir de 17h, vous pourrez suivre en live tweet les conférences de presse de Loïc Perrin et Ghislain Printant, respectivement capitaine et entraîneur du groupe professionnel, à la veille de la rencontre entre La Gantoise et l’ASSE, correspondant à la première journée de la phase de groupes de l’UEFA Europa League. 

Un compte-rendu écrit et vidéo sera ensuite publié sur ASSE.fr.

Romeyer toujours à fond derrière son coach !

Romeyer toujours à fond derrière son coach !

Malgré un début de saison difficile, Roland Romeyer n’a pas perdu confiance en son équipe et croit toujours en son entraîneur, Ghislain Printant. C’est ce qu’il déclare dans un entretien paru dans le quotidien Le Progrès, annonçant également un budget historique pour le club cette année.

Le meilleur effectif depuis 2004

« Cette saison on a pris des risques, on a mis tout ce qu’on avait pour bâtir le groupe le plus compétitif possible. Il est important et de qualité, tous les postes sont doublés, il s’agit pour moi du meilleur effectif depuis 2004. Les joueurs doivent maintenant apprendre à travailler ensemble, j’ai discuté avec les cadres, ils sont optimistes. »

Énorme confiance en Printant

« J’accorde une grande confiance à Ghislain et à son staff. Nous n’avons pas d’objectifs cette saison, seulement de jouer les quatre compétitions à fond. L’Europe c’est l’ADN du club, il faut tout faire pour y arriver mais cette saison nous serons beaucoup à prétendre au Top 5. »

Budget historique

« On a élaboré un budget ambitieux. 109 millions d’euros, c’est historique. Depuis 2015, il est en augmentation de 40 %. La masse salariale, par exemple, a augmenté de plus de 40 %. On a fait des efforts. Les enjeux sportifs et financiers sont importants. »

crédit photo : mondialnews.com

ASSE – L’oeil d’Adrien Ponsard : « Avec la VAR, on est en train de tuer le foot »

Notre consultant Adrien Ponsard, ancien attaquant de l’ASSE, revient sur le match nul des Verts contre Toulouse (2-2) en pointant l’utilisation de la VAR.

« J’ai regardé le match de Toulouse à la télé. On a fait vingt bonnes premières minutes mais après le penalty, on s’est écroulés. C’était portes ouvertes ! J’ai trouvé la charnière Perrin-Moukoudi très lourde, même si elle s’est ressaisie en deuxième mi-temps. M’Vila, c’est poussif cette saison, et il y a un vrai problème au milieu. Boudebouz, je ne veux pas m’acharner sur lui mais il n’est pas bon. Et les images avec son portable sur le banc, quand Printant l’a sorti, c’est pas possible !

Il n’a pas la tête au foot ou quoi ? Heureusement que Ruffier a détourné la frappe de Saïd sur son poteau parce qu’à 3-0, le match était plié. Hamouma nous a enlevé une bonne épine du pied avec son doublé. Son premier but est superbe. Et j’ai bien aimé Khazri, il a pesé, il a été vaillant. Quand il tourne autour de l’attaquant, il est dans son meilleur rôle. J’espère que cette fois, Printant aura compris : à domicile, il faut jouer avec Beric, ou alors lancer Abi.

« On vide les stades avec ces conneries »

Après, il faut quand même parler de la VAR. On est en train de tuer le foot. Bientôt les matches vont durer deux heures, le temps de vérifier chaque action. Et on voit que ça n’empêche pas les erreurs : il n’y avait pas hors jeu sur le but toulousain, et il aurait dû y avoir un penalty de plus de chaque côté.

Sur les buts de Beric, ça se joue à rien. Mais c’est vraiment frustrant de croire que tu vas gagner 3-2 et qu’après le visionnage, on te dit : « Non, il y a hors jeu d’un centimètre, ça reste à, 2-2 ». On perd cinq minutes par but. Même sur le premier but d’Hamouma, l’arbitre est allé vérifier s’il n’était pas hors jeu… Brest-Rennes, c’est une honte. Et c’était M.Turpin au sifflet, le meilleur arbitre français, soit disant… L’erreur est humaine et ça faisait le charme du foot. Là, ça devient n’importe quoi. C’est du foot-vidéo. On pourrit les matches. On joue avec nos émotions. On vide les stades avec ces conneries. Moi, je n’ai plus envie d’y aller. A chaque fois qu’il y a un but, tu dois attendre qu’il soit validé. C’est insupportable. »

Laurent HESS

Des modifications en interne pour remplacer Rocheteau et Paquet ?

Des modifications en interne pour remplacer Rocheteau et Paquet ?

Orphelin d’un Directeur Sportif et d’un Directeur Général depuis les départs de Dominique Rocheteau et Frédéric Paquet, l’ASSE n’a toujours pas communiqué à ce sujet. Néanmoins le Président du Directoire, Roland Romeyer, a confié au journal Le Progrès que les deux hommes ne seraient pas remplacés.

Wantier et Rustem prennent du galon

En effet, ce sont des personnes déjà en place au club qui effectueront les missions normalement destinées à Rocheteau. David Wantier, boss du recrutement stéphanois, sera donc désormais en charge de la gestion sportive du club. Le stadium manager des Verts, Samuel Rustem, sera quant à lui désormais le directeur délégué aux activités sportives. Il s’occupera principalement du côté administratif et de la logistique du groupe professionnel.

Une nouvelle tête pour remplacer Paquet

Concernant Frédéric Paquet, l’ASSE le remplace en partie. Le club a effectivement engagé Bertrand Vicainne le 1er septembre. Ancien Ticketing Manager à la FFF, il devient le directeur du marketing et du développement du club forézien. Romeyer a une nouvelle fois tenu à remercier Paquet pour son travail durant un an et demi : « On se sépare en bons termes. Je le remercie d’avoir contribué au développement du club. ». Espérons que Vicainne fasse aussi bien que son prédécesseur.

Bertrand Vicainne chez son ancien employeur l’Automobile Club de l’Ouest.
source : ouest-france.fr

ASSE : Roland Romeyer sait où se situe l’oiseau rare à sa succession 

Le co-président de l’ASSE Roland Romeyer (74 ans) a une nouvelle fois évoqué sa succession à la tête du club forézien, qu’il sera amené à quitter tôt ou tard.

Une nouvelle tête à la direction de l’ASSE n’est pas d’actualité. Bernard Caiazzo et Roland Romeyer ont dépensé suffisamment d’énergie à expliquer qu’une telle arrivée n’était pas imminente pour que leur choix soit remis en question du jour au lendemain.

En revanche, les deux présidents de l’ASSE savent bien qu’il sera temps de passer le témoin un jour ou l’autre. Romeyer a donc de nouveau évoqué sa propre succession à la tête des Verts en ajoutant qu’il savait où chercher l’oiseau rare.

« Ce qu’on voudrait, avec Bernard Caïazzo, c’est trouver quelqu’un qui puisse faire encore grandir le club avec de l’amour, des sentiments forts, a-t-il affirmé dans les colonnes du Progrès. Je serais heureux de passer la main. Je fais du rab, j’avais dit que j’arrêterai à 70 ans. J’ai poussé des portes dans le département. Après, on peut aller plus loin au niveau du territoire, ou au niveau national… On n’a pas trouvé ce Monsieur. »

Bastien Aubert