Derby : c'est parti pour les abonnés !

Derby : c'est parti pour les abonnés !

Calendrier des ventes

> La vente des places pour le derby commence ce jeudi 19 septembre à 9h pour les abonnés. 

> Les Membres ASSE Premium et Gold accèderont à la vente lundi 23 septembre à 9h. 

> La vente sera ouverte à tous les autres publics jeudi 26 septembre à 9h.

Tarifs 

CATÉGORIES

Tous publics

Étudiants / chômeurs

– 16 ans

-10 ans

PMR / Accompagnateurs

 Carré Légende

 85 € 

76 € 

68 € 

51 €

15 € sur les emplacements PMR proposés

Tribune Henri-Point Centrale

65 €

58 € 

52 € 

39 €
Tribune Henri-Point Latérale 1

 55 € 

49 € 

44 € 

33 €
Tribune Henri-Point Latérale 2

45 €

40 € 

36 € 

27 €
Charles-Paret & Jean-Snella sup.      V34 Aura

35 € 

31 € 

28 € 

21 €
 Kop Sud

20 € 

18 € 

16 € 

12 €

Proposé uniquement au guichet

Points de vente

> au service Billetterie du stade Geoffroy-Guichard, du lundi au vendredi de 9h à 18h.

> à la Boutique des Verts, à côté du stade Geoffroy-Guichard, le samedi de 10h à 19h.

> sur le site de vente en ligne billetterie.asse.fr

> sur l’application officielle.

ASSE : Caiazzo facilite un rapprochement entre Romeyer et Printant

ASSE : Caiazzo facilite un rapprochement entre Romeyer et Printant

Ghislain Printant et Roland Romeyer auront désormais rendez-vous toutes les semaines pour mettre sur la table les chantiers de l’ASSE.

Le départ de Jean-Louis Gasset de l’ASSE au printemps a peut-être été guidé par son envie de sortir de l’ombre envahissante de Roland Romeyer. L’ingérence présumée du co-président des Verts serait en effet l’une des raisons de son adieu au peuple stéphanois, avant son remplacement par Ghislain Printant. Ce dernier, dont le début de saison à la tête des Verts laisse à désirer, a reçu le soutien public de Romeyer cette semaine.

Mieux, les deux hommes vont désormais se voir très régulièrement pour évoquer les dossiers de l’ASSE. Sur les conseils de Bernard Caïazzo, L’Équipe informe dans son édition du jour que Romeyer a décidé d’une réunion informelle avec son entraîneur toutes les semaines.

S’il ne se déplace plus pour les matches de championnat, le co-président de l’ASSE est présent à Gand, depuis hier. Histoire de resserrer les rangs, au moment de disputer un match entre une équipe en pleine confiance quelques jours après avoir pris le soin de parler à ses joueurs en privé.

Julien Pérez

La LFP « suspend » la coupe de la Ligue

La LFP « suspend » la coupe de la Ligue

La coupe de la Ligue est morte, vive la coupe de la Ligue ! Cette compétition remportée par l’ASSE en 2013 sera suspendue à compter de la saison prochaine…

Les supporters de St-Etienne, à défaut d’entretenir une relation apaisée avec la LFP, éprouve forcément une affection toute particulière avec la coupe de la Ligue, pendant pour la LFP de la coupe de France organisée par la FFF. Avec un trophée remporté en 2013 par la bande à Galtier et Aubameyang, l’ASSE a profité à fond de cette compétition qui permettait aux clubs de se qualifier pour la coupe d’Europe.

Malheureusement, faute d’intérêt de la part du public et des télévisions, la coupe de la Ligue a été suspendue hier par le CA de la LFP, et ce sans qu’une seule voix ne tente de sauver la compétition. Avant cela, la Ligue de Football Professionnel avait bien tenté de présenter des formules comme des poules géographiques ou un Boxing Day regroupant les 8 meilleures équipes de la saison précédente, mais en vain. L’arrivée d’une énorme manne financière avec les droits TV de 2020 rend les revenus TV générés par la coupe de la Ligue… ridicules !

Nathalie Boy de la Tour, présidente de la LFP, commente : « Pas une voix ne s’est élevée en conseil pour la sauverEn AG, cela a été un peu différent, mais la démocratie a parlé. Je ne suis pas nostalgique, mais pragmatique. Une porte se ferme, il faut essayer d’en ouvrir une autre en imaginant quelque chose de différent. »

De son côté, Didier Quillot ose une issue plus favorable… plus tard : « En fonction des conditions du marché, la LFP se réserve le droit de relancer cette compétition ultérieurement. »

Voilà qui ajoutera une place supplémentaire pour l’Europa League en 2020/21 via le championnat…

Crédit photo : Icon Sport



Lire la suite ...

ASSE : La Gantoise, mode d’emploi

L’ASSE débute son aventure en Ligue Europa ce jeudi sur le terrain des Belges de la Gantoise. Un adversaire à ne surtout pas prendre à la légère…

L’ASSE était dans le 3e chapeau pour le tirage au sort des groupes de Ligue Europa, et l’on peut considérer qu’Ashley Cole, l’ancien défenseur de Chelsea et de l’Angleterre, n’a pas eu la main trop lourde en désignant le VFL Wolfsburg (Allemagne), La Gantoise (Belgique) et le FK Oleksandria (Ukraine) comme premiers adversaires des Verts dans la compétition. Un tirage pas très « fun », mais qui laisse la porte ouverte à une qualification.

« On attendait ce tirage avec impatience, a commenté Ghislain Printant. Tout le monde avait fait ses petits pronostics. Maintenant, c’est à nous de bien nous comporter dans un groupe assez ouvert avec deux adversaires, Wolfsburg et La Gantoise, qui ont un vécu important en Coupe d’Europe ». C’est en Belgique, jeudi, que les Verts débutent leur aventure européenne, à Gand.

Une équipe offensive, un duo d’attaque en forme

La Gantoise, 5e de Jupiler Pro League la saison dernière, doit faire face à la blessure de son meneur de jeu géorgien Giorgi Chakvetadzeé. Le club belge a écarté les Chypriotes de Larnaca et les Croates de Rijeka pour se qualifier. Il s’appuie sur un jeu offensif et un duo d’attaque en forme, comme peut témoigner Idriss Saadi, l’ancien attaquant des Verts. Aujourd’hui au Cercle de Bruges, Saadi était allé défier la Gantoise il y a deux semaines et il son club était reparti battu (2-3), avec un but de Laurent Depoitre et un doublé de Jonathan David. Les deux joueurs sont à la pointe du 4-4-2 de La Gantoise.

Le premier, de retour d’Huddersfield après deux saisons en Premier League, est un attaquant athlétique d’1m90 et 90 kilos. « Il pèse sur les défenses. Il est très costaud et fait un bon travail dos au jeu. Il libère des espaces pour les autres mais il est aussi capable de finir les actions », explique Saadi, sur le site Poteaux Carrés. Jonathan David, lui, est un jeune attaquant canadien de 19 ans qui s’était révélé lors de la dernière Gold Cup. Vif, percutant, il sera à surveiller de près lui aussi.

Kaminski, « un super gardien »

« C’est une équipe qui a de la qualité technique dans toutes les zones, c’est son point fort, soutient Saadi. C’est une équipe qui joue en 4-4-2 losange en règle générale. Les joueurs se trouvent facilement, ils aiment avoir la possession, construire et déséquilibrer l’équipe adverse. Ils aiment faire des passes courtes au sol et trouver des intervalles. Ce n’est pas une équipe de contre-attaque, ce n’est pas une équipe axée sur les duels. » Le gardien Thomas Kaminski est bien connu de l’ancien stéphanois, qui l’avait connu à Courtrai. « C’est un bon gardien, moins imposant qu’un Stéphane Ruffier par son gabarit. C’est un gardien de grande taille mais plus longiligne. Thomas est un gardien assez vif, très à l’aise balle au pied. Personnellement je trouve que c’est un super gardien. »

Il y a quatre ans, les Belges avaient sorti l’OL de la C1

La Gantoise est à prendre d’autant plus au sérieux qu’elle possède un solide vécu européen. Et de belles références. La plus belle d’entre elles date de la saison 2015-16, quand le club s’était hissé jusqu’aux 8es de finale de la Ligue des champions. En phase de poules, les Belges avaient éliminé l’OL, avec un nul à domicile (1-1) et une victoire à Gerland (2-1), grâce à un but de Kalifa Coulibaly, aujourd’hui à Nantes, dans le temps additionnel. L’aventure européenne des Belges s’étaient ensuite arrêtée en 8e de finale, face à Wolfsburg, le second adversaire des Verts cette saison en Ligue Europa.

Laurent HESS

Perrin : « Une excitation particulière »

Perrin : « Une excitation particulière »

Avant d’affronter la Gantoise en Europa League, le capitaine des Verts Loïc Perrin souhaite que l’équipe gomme ses erreurs et lance véritablement sa saison.

« On sait ce que l’Europe représente »

On sait ce que l’Europe représente pour nos supporters, pour le club. Il y a une excitation particulière. Il n’y a qu’à voir le match face à Nice, la saison dernière, quand on s’est qualifiés pour cette édition, la joie de la fin était magnifique. On leur a fait vivre des bons moments et ils ont envie d’en revoir. On est forcément heureux. C’est une chance.

« Un match compliqué »

La Gantoise est une bonne équipe du championnat belge. Les joueurs ont de l’expérience. Il y a des internationaux. La Belgique est aujourd’hui une grosse nation du football, avec une sélection de très haut niveau. Le championnat est d’un niveau élevé. C’est une compétition excitante à jouer et demain nous aurons un match compliqué. Ce sont des petits groupes de quatre équipes avec finalement peu de matches. La première rencontre est importante pour le bilan comptable. Et aussi pour marquer les esprits.

« Nous lancer pour la saison »

C’est une compétition nouvelle qui, je l’espère, va nous lancer pour la saison. Notre début de championnat est compliqué au niveau comptable mais il y a du mieux dans ce que l’on propose. Il faut gommer les petites erreurs que l’on commet. On n’est pas en réussite mais l’état d’esprit est bon. Ça va venir.

« Davantage concrétiser nos occasions dans nos temps forts »

Il nous manque le fait de concrétiser nos occasions dans nos temps forts. C’est ce qu’on a eu du mal à faire face à Toulouse. On a mis beaucoup de ballons dans la surface sans toutefois en convertir. Il faudrait marquer les premiers car on a souvent couru contre le score. Ce que l’on a montré dimanche est encourageant même si on sait que gagner des matches est ce qu’il y a de plus important dans le football.

Ghislain Printant : « L'ASSE et l'Europe, une histoire d'amour »

Le technicien stéphanois connaît l’importance de l’Europe à Saint-Étienne. Jeudi soir, face à La Gantoise, il veut voir ses hommes conquérants pour lancer au mieux leur campagne continentale.

Que craindre de La Gantoise ?
C’est une équipe qui a très bien démarré son championnat, notamment à domicile. Elle a un vrai jeu de possession et effectue un gros pressing. Il faudra être extrêmement vigilant et capable de se sortir de ses temp fort. On devra donc se montrer rigoureux et concentré dans nos tâches.

Comment abordez-vous votre entrée en lice en UEFA Europa League ?

C’est une nouvelle compétition qui démarre. Les joueurs le savent. Une rencontre de Coupe d’Europe nécessite beaucoup de concentration. À ce niveau-là, la moindre erreur se paie cash. On a suffisamment de garçons d’expérience pour faire passer le bon message.

Coacher Saint-Étienne est une fierté. C’est encore plus vrai pour un match de Coupe d’Europe.

En l’absence de Jessy Moulin, quel gardien prendra place sur le banc ce jeudi ?

Les deux joueurs (Stefan Bajic et Théo Vermot) ne le savent pas eux-mêmes. Ils le découvriront demain (jeudi) durant la causerie. On en a parlé un peu avec le staff et on prendra notre décision tranquillement. J’ai connu cette situation il y a quelques années lorsque j’étais à Montpellier. Ce sont de jeunes garçons qui découvrent cette compétition. Pour eux, c’est déjà bien qu’ils soient présents avec nous. Ça sera fort et positif à la fois. On va d’abord leur laisser le temps de savourer.

Que représente le fait d’être le coach de l’ASSE à l’orée d’une compétition européenne ?

Coacher Saint-Étienne est une fierté. C’est encore plus vrai pour un match en coupe d’Europe. L’Europe et l’ASSE, c’est une histoire d’amour. Je connais la tâche. Il faut désormais avoir de l’ambition. C’est un groupe ouvert, comme j’avais pu le dire après le tirage. À ce niveau-là, il n’y a pas de match facile. Soyons généreux dans nos convictions.

La préparation d’un tel match est-elle différente de celle d’une rencontre de championnat ?

Ce fut une semaine très courte car on vient de jouer dimanche. On connait beaucoup moins La Gantoise que les équipes du championnat de France. On a donc effectué une séance vidéo supplémentaire sur leurs individualités. Pour le reste, le déplacement est aussi différent. Venir s’entraîner sur la pelouse du stade où l’on jouera le match crée une petite émulation.

Discipline : Verratti (PSG), Moukoudi (ASSE) et Kamara (OM) suspendus un match

OM : la raison pour laquelle Rudi Garcia a puni Boubacar Kamara

Pour accumulation de cartons, Marco Verratti (PSG), Harold Moukoudi (ASSE) et Boubacar Kamara (OM) seront suspendus la semaine prochaine.

Une fois n’est pas coutume, la commission de discipline n’a pas eu à se prononcer sur un cas extrême. Du coup, les verdicts qu’elle a rendus étaient attendus. L’horaire où elle l’a fait, en revanche, est un peu particulier puisqu’elle délibère généralement plus tard. Mais ces messieurs avaient certainement rendez-vous au Parc des Princes…

EXCLUSIONS

LIGUE 1 CONFORAMA

Ruben AGUILAR (AS Monaco)
Boubacar KAMARA (Olympique de Marseille)
Pedro MENDES (Montpellier Hérault SC)
Harold MOUKOUDI (AS Saint-Etienne)
Marco VERRATTI (Paris Saint-Germain)

 

DOMINO’S LIGUE 2

Deux matchs de suspension dont un match avec sursis

Maxime ETUIN (FC Lorient)

Un match de suspension

Alexis GONCALVES PEREIRA (Berrichonne de Châteauroux)
Pape Alassane GUEYE (Havre AC)
Dorian LEVEQUE (Le Mans FC)
Mohammed RABIU (Paris FC)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Domino’s Ligue 2, Coupe de la Ligue BKT, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir de mardi 24 septembre 2019 à 0h00

Laurent ABERGEL (FC Lorient)
Joris CHOUGRANI (Rodez Aveyron Football)
Sekou CONDE (Berrichonne de Châteauroux)
Valentin JACOB (Chamois Niortais FC)
Julien LOPEZ (Paris FC)

7ème journée : AC Ajaccio – US Orléans du 13 septembre 2019

Exclusion de M. Guillaume LOTITO, médecin de service de l’AC Ajaccio

Cinq matchs de suspension dont deux matchs avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 24 septembre 2019 à 0h00.

————–

POLICE DES TERRAINS

Propos insultants 

 

LIGUE 1 CONFORAMA

 

3ème journée : Stade Brestois 29 – Stade de Reims du 24 août 2019

Comportement des supporters du Stade Brestois 29 : propos insultants

Rappel à l’ordre pour le Stade Brestois 29.

 

3ème journée : SCO Angers – FC Metz du 24 août 2019

Comportement des supporters du SCO Angers : banderole insultante

Compte tenu des mesures prises par le club ayant conduit à l’identification des supporters à l’origine du déploiement de cette banderole, la Commission de Discipline classe le dossier.

 

4ème journée : Toulouse FC – Amiens SC du 31 août 2019

Comportement des supporters du Toulouse FC : propos insultants

Rappel à l’ordre pour le Toulouse FC.

 

4ème journée : Toulouse FC – Amiens SC du 31 août 2019

Comportement des supporters du Amiens SC : propos insultants

Rappel à l’ordre pour l’Amiens SC.

 

—————

Usage d’engins pyrotechniques et jets d’objets

 

LIGUE 1 CONFORAMA

 

3ème journée : Amiens SC – FC Nantes du 24 août 2019

Comportement des supporters du FC Nantes : usage d’engins pyrotechniques et banderole insultante

6.000€ d’amende pour le FC Nantes.

 

3ème journée : Stade Brestois 29 – Stade de Reims du 24 août 2019

Comportement des supporters du Stade Brestois 29 : usage d’engins pyrotechniques

Compte tenu des mesures tangibles prises par le club, la Commission de Discipline classe le dossier.

 

4ème journée : FC Metz – Paris Saint-Germain du 30 août 2019

Comportement des supporters du FC Metz : usage d’engins pyrotechniques et jets d’objets

15.000€ d’amende dont 10.000€ d’amende avec sursis pour le FC Metz.

—————

DOMINO’S LIGUE 2

 

5ème journée : ESTAC Troyes – RC Lens du 24 août 2019

Comportement des supporters du RC Lens : usage d’engin pyrotechnique

1.000€ d’amende pour le RC Lens.