U17N : une victoire qui fait du bien

Belle réaction des Verts à l’Étrat. Après un début de saison compliqué avec une seule victoire engrangée, les Verts ont su rebondir de la meilleure des manières en s’imposant 3-0 face à Bourg-en-Bresse ce dimanche après-midi sur la pelouse du Terrain Georges Bereta. En première période, les joueurs de Patrick Moreau, en manque de confiance, ont eu dû mal à trouver le chemin des filets. Peu avant le repos, les Verts ne sont pourtant pas passé loin d’ouvrir le score, mais une frappe stéphanoise a heurté la barre transversale.

Au retour des vestiaires, les Stéphanois ont joué plus libérés et ont ouvert le score rapidement grâce à un but dans la surface de Yanis Lhery (ASSE 1-0 Bourg en Bresse Peronnas 01, 55e). Les Verts, moins crispés, ont sans cesse insisté et provoqué la défense adverse pour décrocher un succès dont ils avaient grand besoin. Dans les cinq dernières minutes, les Verts ont matérialisé cette domination en doublant la mise avec un but de Kylian Watel  (ASSE 2-0 Bourg en Bresse Peronnas 01, 86e) avant de la tripler grâce à Béni Seba (ASSE 3-0 Bourg en Bresse Peronnas 01, 90e)

Pour Patrick Moreau, cette victoire est une bonne chose pour le moral des troupes: « En première période, je nous ai senti un peu crispés dans notre jeu. Je sais que c’est un peu compliqué, les joueurs manquent de confiance en ce moment. Mais aujourd’hui, c’est une belle victoire, j’espère que nous allons arriver à enchaîner la semaine prochaine. »

U17 National – Groupe C
6e journée
ASSE 3-0 Bourg-en-Bresse Peronnas 01

Mi-temps : 0-0

Buts : Lhery (55e), Watel (86e) et Seba (90e)
ASSE : Moulineau, Hilaire, Ngongar A. (puis Yahiaoui, 46e) Boli, Kinunga Mbala, Gourna-Douah, Watel, Gauthier, Mukanya, Lhery, Othman (puis Seba, 62e) Entraîneur : Patrick Moreau.

Bayal Sall : « Certains joueurs ne doivent même pas connaître Bernard Caiazzo »

Bayal Sall : « Certains joueurs ne doivent même pas connaître Bernard Caiazzo »

Dans un long entretien accordé à SoFoot, Bayal Sall raconte sa nouvelle vie. L’ancien défenseur de l’AS Saint-Etienne a rejoint Lyon-La Duchère, en N1, entrainé par Laurent Roussey. Le colosse sénégalais se confie sur son passé, le nouveau championnat où il évolue désormais et forcément sur l’ASSE. Dans son entretien, il s’épanche longuement sur ses souvenirs de derby et notamment sur son but marqué lors de la victoire 3-0.

Bayal, Vert à jamais

 » C’est la maison, j’aurais beaucoup aimé [revenir jouer au club]. J’ai parlé avec le président de ma volonté de revenir et me relancer à Saint-Étienne, mais je n’ai pas eu de nouvelle et j’ai compris qu’ils n’étaient pas intéressés. Ça m’a fait un peu mal parce qu’avec tout ce que j’ai fait pour le club, je pense qu’ils auraient pu faire un geste. Des joueurs de l’effectif me disaient qu’ils souhaitaient mon retour. Je pense qu’en tant qu’ancien Vert, et pas n’importe lequel, je méritais plus de respect. J’ai compris que si un jour j’étais dans la merde, ils ne seraient pas là. […] Il y a deux ans, lors de la défaite 5-0, j’étais en Belgique et très énervé. Je me suis embrouillé avec un ami qui me taquinait beaucoup, et j’ai failli lui donner un coup de poing parce que je suis stéphanois. Un Stéphanois à Lyon, mais pour toujours stéphanois. 3

La présidence bicéphale

 » C’est bizarre. Mais pour les joueurs, il n’y a qu’un président : Roland Romeyer. C’est le seul que l’on voit à l’entraînement, dans les vestiaires. Certains ne doivent même pas connaître Bernard Caiazzo. « 

Les raisons du mauvais début de saison

 » Je pense que le début de saison raté n’est pas uniquement lié au coach, il faut aussi que les joueurs se réveillent. Il manque surtout de la confiance, dans ce club. […] Saint-Étienne doit faire peur aux adversaires, et ce n’est pas le cas cette saison. J’ai regardé le match contre Nîmes, et l’équipe qui avait peur, c’était Sainté. À mon époque, lorsqu’une équipe venait au Chaudron, elle savait qu’elle allait perdre. Même Paris avait peur. Blaise Matuidi m’a dit, un jour : « Laurent Blanc nous fatigue lors de la préparation des matchs contre vous, car il vous craint. Il sait que vous n’avez peur de rien, et que vous pouvez nous battre. »

Les supporters stéphanois, des fous !

 » Je me rappellerai toujours de certains fans, que j’appelais les fous. Ils venaient deux jours avant le match pour te parler avec le cœur. Ces supporters-là ne veulent pas d’argent, pas de cadeau. Juste de la fierté, donc tu ne peux pas les décevoir car ils n’ont que ça. Certains font dix heures de route… J’aime tellement ces fous que je me suis toujours battu pour eux, et c’est pour ça qu’ils me respectent.

#MaillotVert spécial Derby !

Le magazine officiel de l’ASSE, distribué ce soir à Geoffroy-Guichard, fera la part belle à la plus intense des rivalités.

Miguel Trauco, le derby dans la peau

L’international péruvien, qui vivra ce soir son premier duel face à l’OL, explique ce qui fait le sel de ces matches si particuliers. Du Pérou au Brésil, le défenseur latéral revient sur ses souvenirs dans les derbies qu’il a disputés.

Sur les traces de Mathieu Debuchy

Fretin, une betite bourgade des Hauts-de-France, est le point d’ancrage du latéral stéphanois. C’est aussi là où il a débuté le football. Son premier éducateur témoigne et donne une vision touchante de son ancien poulain.

Vert Vintage : Moustapha Bayal Sall

Il est l’un des inoubliables buteurs de la victoire 3-0 en 2014 face au voisin lyonnais. Le défenseur central sénégalais revient sur ses meilleurs souvenirs d’une carrière intense, marquée par 242 matches sous le maillot Vert.

Lisez Maillot Vert en ligne

Si vous êtes au stade ce soir, vous pourrez lire le magazine en avant-match. Pour ceux qui le désirent, Maillot Vert est également disponible en ligne à cette adresse ou ci-dessous.

ASSE -OL : énorme surprise concoctée par Puel pour le derby ?

Tout proche de Besiktas pour un prêt, Loïs Diony est finalement resté chez les Verts... Au grand dam de l'ASSE qui aspirait à le remplacer.

Si l’on en croit un journaliste de RTL, et l’infremation est à prendre avec précaution, Claude Puel, le nouvel entraîneur de l’ASSE, préparerait une double surprise.

On ne sait si l’information est avérée. Seule certitude, elle marquerait, et de quelle manière, une révolution au sein même de l’ASSE. En effet, et selon un journaliste de RTL, Claude Puel, nouvel entraîneur des Verts, prévoit de titulariser, ce soir, Diony et Abi au sein de l’attaque stéphanoise.

ASSE : le tacle ultime adressé à Roland Romeyer

ASSE : les Verts se sont offert un renfort deux étoiles pour la Ligue Europa

Figure historique de France Inter, et proche de l’ASSE au cours des années 70, Jacques Vendroux n’a pas manqué de revenir sur l’attitude récente de Roland Romeyer.

Depuis ce matin, et un plan comm mis au point, Roland Romeyer a donc présenté ses excuses à Ghislain Printant, viré de l’ASSE sans ménagement et remplacé par Claude Puel. Lors de la conférence de presse de présentation de ce dernier, Roland Romeyer, on s’en souvient, avait eu des mots durs pour l’entraîneur. Qui, depuis, ont crée le tollé et une vague de protestation sur les réseaux sociaux.

Dans un entretien accordé à Poteauxcarrés, Jacques Vendroux, voix bien connu des multiplex de Radio France, a donné son point de vue sur cette fameuse conférence de presse. Et sur les propos de Roland Romeyer.

« Je regrette infiniment que Gasset soit parti. Mais si Gasset s’en va, si Dominique Rocheteau s’en va, c’est qu’il y a forcément une raison quelque part ! La raison, c’est qu’ils ne peuvent plus travailler avec les deux clowns, là ! Attention, ils sont gentils, hein, mais ils sont complètement dépassés par les évènements ! Ils ne sont plus dans l’affaire ! Que Caïazzo préside les clubs de je ne sais pas quoi, de son association des clubs de Ligue 1, et Romeyer n’a qu’à s’occuper des clubs des supporters ou je ne sais quoi. Mais qu’ils ne se mêlent pas du quotidien, qu’ils arrêtent une bonne fois pour toutes ! Ils ont sauvé le club, c’est vrai, mais ils font tellement de mal au club maintenant… L’attitude de Romeyer hier – moi j’étais en plateau à CNews – je croyais que c’était une blague ! C’est le dîner de cons, c’est l’imposteur. »

#ASSEOL : Un groupe de 22 joueurs avec les moyens du bord !

#ASSEOL : Un groupe de 22 joueurs avec les moyens du bord !

Ruffier, Debuchy, Silva, Hamouma, Aholou, Palencia, Honorat… N’en jetez plus, l’infirmerie est pleine ! C’est un groupde de 22 joueurs qu’a convoqué Claude Puel. 4 joueurs n’apparaîtront donc pas sur la feuille de match. Cependant, on voit la la volonté du coach stéphanois de concerner tout le monde à quelques heures du Derby.

Le groupe convoqué par Claude Puel

Gardiens de but : 1.Théo VERMOT; 30.Jessy MOULIN; 40.Stefan BAJIC.

Défenseurs : 2.Harold MOUKOUDI; 4.William SALIBA; 5.Timothée KOLODZIEJCZAK; 13.Miguel TRAUCO; 24.Loïc PERRIN; Wesley FOFANA.

Milieux de terrain : 6.Yann M’VILA; 7.Ryad BOUDEBOUZ; 8.Mahdi CAMARA; 22.Kévin MONNET-PAQUET; 25.Assane DIOUSSE 28.Zaydou YOUSSOUF; 29.Yohan CABAYE.

Attaquants : 9. Loïs DIONY; 10.Wahbi KHAZRI; 18.Arnaud NORDIN; 20.Denis BOUANGA; 27.Robert BERIC; Charles ABI.

Crédit photo : Icon Sport

dimanche 6 octobre 2019 21:00

AS Saint-Etienne
Olympique Lyonnais

Lire la suite ...

#Derby le groupe lyonnais

Sylvinho, l’entraîneur de l’OL, a convoqué un groupe de 18 joueurs pour le Derby, ce dimanche soir à 21h.

L’OL débarquera à 18 dans le Chaudron pour le 119e Derby de l’histoire. Sylvinho, l’entraîneur lyonnais, doit se passer de Koné (blessé) et de Denayer (suspendu). 

Gardiens : Lopes, Tatarusanu

Défenseurs : Dubois, Rafael, Andersen, Marçal, Marcelo, Tete
Milieux : Aouar, Caqueret, Lucas, Rene-Adelaïde, Mendes, Tousart
Attaquants : Terrier, memphis, Dembélé, Traoré.