Yvon Pouliquen : « Le mercato ? Tout le monde est plus dans l’attente qu’autre chose »

Yvon Pouliquen : « Le mercato ? Tout le monde est plus dans l’attente qu’autre chose »

mardi 24 mars 2020 à 11:02 -Article écrit par Florian Sermaise – Réagir à cet article

C’est l’une des grandes interrogations du moment : quid du mercato estival ? Alors que la saison est actuellement à l’arrêt en raison de l’épidémie de coronavirus, de nombreux dirigeants français ont exprimé leur souhait de reprendre le cours des championnats au sortir de la crise et les prolonger sur la période juin-juillet. Soit l’habituelle période consacré au marché des transferts.

« Aujourd’hui, il n’y a rien qui se passe, souffle l’agent Franck Belhassen auprès du Télégramme. Le marché est complètement à l’arrêt. Personne

Trauco est fan de Neymar

Trauco est fan de Neymar

Dans une interview accordée à But, Miguel Trauco révèle que Neymar est, d’après lui, le meilleur joueur du Monde actuellement. « On s’est affrontés plusieurs fois ces derniers temps. Pour l’instant, je ne l’ai battu qu’une fois, en novembre, aux Etats-Unis, lors d’un match amical. C’est un super joueur », confie le petit latéral gauche de l’ASSE.

Arrivé chez les Verts à l’été 2019, Trauco ne garde pas un bon souvenir de ses deux dernières confrontations avec Neymar, soldées par des défaites 0-4 (le 15 décembre 2019) et 6-1 (le 8 janvier 2020) de St-Etienne face au PSG.

FC Nantes, PSG, OM, OL, ASSE, LOSC, RC Lens : le Mercato gelé ou reporté ? 

FC Nantes, PSG, OM, OL, ASSE, LOSC, RC Lens : le Mercato gelé ou reporté ? 

Jamais le football n’a autant été dans l’incertitude : la pandémie de coronavirus a fait exploser tous les codes habituels. La saison à rallonge qui s’annonce, si tant est qu’elle puisse être menée à son terme, pose chaque jour un problème de plus. Alors qu’on continue de s’interroger sur les joueurs en fin de contrat en juin, ceux qui sont prêtés cette saison sont aussi un nœud de réflexion. 

« Ça va poser un vrai problème. Par exemple un joueur de Lens est prêté à Ajaccio, qu’est-ce que vous faites ? Vous êtes Président de Lens, vous avez le joueur d’Ajaccio qui met tous les buts, et vous êtes à la lutte pour la montée, entre ces deux clubs, a déjà réagi le vice-président de l’UNFP David Terrier. Il y a de vrais problèmes qui vont se poser, il ne faut pas rentrer dans les cas particuliers, mais il faut y songer

La saison prochaine lancée en février 2021 ?

La saison prochaine lancée en février 2021 ?

Alors que les dirigeants du football français se creusent la tête pour terminer cette saison 2019-2020 malgré un confinement qui devrait encore durer plusieurs semaines, Jean-Pierre Rivère émet une idée neuve dans les colonnes de L’Equipe ce mardi. Le président de l’OGC Nice, qui est aussi vice-président du collège des clubs de L1, propose de lisser la saison en cours jusqu’en « octobre ou novembre » et de démarrer la prochaine en février 2021. « On peut intégrer l’Euro en juin (2021) et nous finissons fin octobre », ajoute-t-il. « En 2022, on fait une petite trêve en août et le même déroulement avec la

ASSE, FC Nantes, RC Lens, OL, Girondins : et maintenant, le casse-tête des joueurs prêtés !

ASSE, FC Nantes, RC Lens, OL, Girondins : et maintenant, le casse-tête des joueurs prêtés !

La crise sanitaire due au coronavirus qui touche la France fait poser beaucoup de questions aux spécialistes du football. Aujourd’hui, on parle des joueurs prêtés.

Jamais le football n’a autant été dans l’incertitude : la pandémie de coronavirus a fait exploser tous les codes habituels. La saison à rallonge qui s’annonce, si tant est qu’elle puisse être menée à son terme, pose chaque jour un problème de plus. Alors qu’on continue de s’interroger sur les joueurs en fin de contrat en juin, voici venu le casse-tête de ceux qui sont prêtés. David Terrier, vice-président de l’UNFP, s’est exprimé sur cette particularité en montrant là aussi une bonne part d’inquiétude. 

« Ça va poser un vrai problème. Par exemple un joueur de Lens est prêté à Ajaccio, qu’est-ce que vous faites ? Vous êtes Président de Lens, vous avez le joueur d’Ajaccio qui met tous les buts, et vous êtes à la

ASSE : le mail de Caïazzo qui aurait divisé le football français

ASSE : le mail de Caïazzo qui aurait divisé le football français

Co-président de l’ASSE mais surtout président du syndicat Première Ligue, Bernard Caïazzo aurait divisé le football français en envoyant un mail dimanche soir.

En pleine crise sanitaire, les gros bras du football français ont décidé de prendre le problème à bras-le-corps mais ont divisé leur belle et grande famille. En cause : le comité de pilotage mis en place pour gérer la situation liée à la pandémie de Covid-19. Noël Le Graët Didier Quillot, Jean-Michel Aulas (OL), Nasser Al-Khelaïfi (PSG), Jacques-Henri Eyraud (OM), Bernard Caïazzo (Première Ligue) et Claude Michy (UCPF) auraient été cooptés. Cette composition, sans Nathalie Boy de la Tour aurait provoqué un vif échange entre la présidente de la LFP et le co-président de l’ASSE.

A lire aussi : Tous les articles sur l’ASSE

« Le comité de pilotage de crise a été constitué avec une approche démocratique et une limitation à sept membres pour bien travailler,

La prochaine saison de Ligue 1 pourrait-elle débuter en février 2021 ?

La prochaine saison de Ligue 1 pourrait-elle débuter en février 2021 ?

Pierre Rivère, président de l’OGCN Nice et vice-président du collège des clubs de L1, émet aujourd’hui dans le journal L’Equipe une proposition qui bouleverserait le calendrier du football français tel que nous le connaissons depuis toujours. Afin de s’adapter aux désordres occasionnés par le COVID-19, il propose tout simplement de…

La prochaine saison de Ligue 1 pourrait-elle débuter en février 2021 ?Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité #ASSE

Lire la suite ...





ASSE, FC Nantes, RC Strasbourg, Stade Rennais : le chômage partiel va sévir

ASSE, FC Nantes, RC Strasbourg, Stade Rennais : le chômage partiel va sévir

La crise sanitaire qui touche tout le pays ne devrait plus tarder à amener tous les clubs de Ligue 1 à miser sur le chômage partiel pour freiner son impact sur leurs finances.

La crise sanitaire qui touche le pays, et qui a contraint à l’arrêt des compétitions, va sévèrement impacter les finances des clubs. En attendant une hypothétique reprise, chacun essaie de faire les économies qu’il peut. Adopté par quelques-uns dès lundi 16 mars, à la veille du confinement obligatoire, le chômage partiel s’est répandu sur toute la L1, ou presque. Conformément à la loi, les clubs ne versent aux joueurs que 70 % de leurs émoluments bruts. L’État prend ensuite à sa charge ce salaire, qu’il reverse à l’entreprise, jusqu’à un plafond de 4,5 Smic (5 400 € net). À l’arrivée, les joueurs touchent ainsi 84 % de leur salaire net.

A lire aussi : Tous les

Ligue 1, Ligue 2 : le début de la saison prochaine en février 2021 ?

Ligue 1, Ligue 2 : le début de la saison prochaine en février 2021 ?

Jean-Pierre Rivère, président de l’OGC Nice, a soumis une idée qui pourrait révolutionner le calendrier classique de toute la Ligue 1 et la Ligue 2.

Jean-Michel Aulas n’a pas perdu la raison. En lançant l’hypothèse d’une saison blanche en raison de la propagation du coronavirus au début de la crise sanitaire, le président de l’OL a même peut-être été un visionnaire. Jean-Pierre Rivère aussi, mais pour le prochain exercice. Dans L’Équipe, le président de l’OGC Nice a imaginé un scénario pour la saison 2020-201 si l’actuelle ne peut être menée à son terme.

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

« En 2022, la Coupe du monde au Qatar se déroule du 21 novembre au 18 décembre. Mon idée a pour objectif de s’adapter à cette compétition décalée, et à l’inconnu d’aujourd’hui, explique-t-il ce mardi. Nous pouvons prendre tout notre temps pour finir la saison actuelle

ASSE – EXCLU Ronaldinho, Neymar, Guerrero… l’interview décalée de Miguel Trauco

ASSE – EXCLU Ronaldinho, Neymar, Guerrero… l’interview décalée de Miguel Trauco

L’interview décalée de Miguel Trauco nous apprend notamment que le Péruvien de l’ASSE est fan de Ronaldinho, de Zinedine Zidane, ou encore du Real Madrid.

But : Miguel, qui était votre idole quand vous étiez petit ?

A lire aussi : Tous les articles sur l’ASSE

Miguel TRAUCO : Chez les jeunes, je jouais en 10, alors j’aimais beaucoup les meilleurs joueurs à mon poste comme Ronaldinho, Zidane et Maradona.

Vous supportiez quelle équipe ?

Universitario de Deportes. C’est l’un des deux grands clubs de Lima, le plus grand, devant l’Alianza. C’était à une heure de chez moi en avion, à 36 heures par la route, vu que c’est de l’autre côté de la cordillère des Andes.

Et votre club européen préféré ?

Le Real Madrid.

Le meilleur joueur avec qui vous avez joué ?

Paolo Guerrero. C’est une icône au Pérou. Il joue encore, à 36 ans, à l’Inter Porto Alegre. Et il